Journée d’études : « Les monuments dans la ville aujourd’hui. Image du pouvoir / reflet du social (Balkans-Méditerranée) » (Firenze, Italie, Institut français Firenze).

Les monuments dans la ville aujourd’hui. Image du pouvoir / reflet du social (Balkans-Méditerranée).

Cette journée d’études a pour objectif d’interroger les notions de monumentalité et de monumentalisation à partir d’expériences artistiques et de recherches en sciences sociales afin de porter un regard original sur les espaces publics. Ce dialogue interdisciplinaire permettra de mettre en débat le rôle du monument et du contre-monument comme points d’observations privilégiés de la fabrique urbaine et, en particulier, des logiques de pouvoir qui y sont à l’œuvre.

Programme :

10h – 13h

Accueil : Isabelle Mallez, Institut français Firenze

Introduction : Des monuments pour comprendre les villes des Balkans et de . . . → En lire plus

Appel à communication : « Matériaux, Métiers et Techniques. Vers une histoire matérielle du chantier de restauration (1830-1914) » (Paris, Liège, Namur, 14-16 décembre 2017)

chantier-dazay-le-rideauA la suite des travaux de Max Dvořák sur la notion de « valeur historique » et dans la continuité des recherches de Louis Grodecki sur « les monuments dans l’histoire », il ne s’agit plus aujourd’hui d’aborder le chantier de restauration aux seules fins discriminantes de la « critique d’authenticité ». Le chantier de restauration implique en effet des questions matérielles, techniques, économiques, sociales et spirituelles qui relèvent de l’histoire, de l’archéologie – « Archéologie des restaurations » récemment valorisée par Nicolas Reveyron – de l’anthropologie et de la sociologie.

Le fil conducteur des débats envisagés par ce colloque sera donc moins les restaurateurs célèbres ou les chantiers emblématiques que les procédés . . . → En lire plus

Table ronde : « Fragments, déchets: des ruines contemporaines ? » (Paris, 16 décembre 2015)

© Indonésie, 14 janvier 2005, U.S. Navy photo by Photographer’s Mate 3rd Class Tyler J. Clements. Wikimedia Commons.

© Indonésie, 14 janvier 2005, U.S. Navy photo by Photographer’s Mate 3rd Class Tyler J. Clements. Wikimedia Commons.

Au XXe siècle, la ruine cesse d’être seulement un motif pour devenir matériau et méthode. Les pratiques comme le collage ou l’assemblage entraînent des fragments, des déchets, dans les œuvres et mêlent d’une manière nouvelle la destruction à la pensée artistique. L’incomplétude, la faille ouverte dans les formes, les récits, les compositions, constituent une modalité nouvelle de la création. La ruine dépasse alors la seule architecture pour concerner par . . . → En lire plus