Appel à communication : « Images exotiques. L’appel du lointain en histoire de l’art » (Paris, 9-10 juin 2016)

8jb1-QzO-b9l4coN8P9xCjl72eJkfbmt4t8yenImKBVvK0kTmF0xjctABnaLJIm9[1]C’est en 1910 qu’Henri Rousseau peint Le rêve, dans un contexte de mouvements internationaux d’artistes et d’expositions coloniales saturées de clichés. Le tableau est exposé au Salon des Indépendants et célébré comme le paradigme de l’exotique. Au contraire de Paul Gauguin, le Douanier Rousseau n’a, comme on le sait, jamais quitté Paris. Il trouvait des idées et modèles en se promenant au Jardin des Plantes. L’exotique, un concept qui a d’abord prospéré dans le domaine de la faune et de la flore, semble s’incarner de manière idéal-typique dans ce tableau : non comme une iconographie de l’étranger, mais en tant qu’effet artistique de distanciation.

Les études postcoloniales ont vivement . . . → En lire plus

Journées d’étude : « Art, images et pouvoir à l’époque coloniale et postcoloniale » (Paris, 29 – 30 avril 2013)

Les journées d’étude du Centre de recherche HiCSA– université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Art, images et pouvoir à l’époque coloniale et postcoloniale, sont organisées par Maureen Murphy (HiCSA) et Sophie Leclercq (Centre d’histoire culturelle de l’Université Versailles St-Quentin)

29 – 30 avril 2013 9h00 – 18h00.

INHA Galerie Colbert, salle Vasari

Programme

29 avril 2013 9h30 / Introduction Philippe Dagen, Sophie Leclercq, Maureen Murphy

L’auto représentation des puissances coloniales Modérateur : Sophie Leclercq

10h00 / Pedro Martinho (Universidade Pedagogica, Maputo, Mozambique) La cartographie comme recours stratégique du pouvoir portugais à l’ère coloniale . . . → En lire plus