Conférence : « Henry Caro-Delvaille (1876-1928). Une gloire déboulonnée », par Christine Gouzi (Paris, 14 décembre 2016)

H. Caro-Delvaille, "La Femme aux estampes", lithographie, 45,3x42 cm, 1902, coll. privée

H. Caro-Delvaille, « La Femme aux estampes », lithographie, 45,3×42 cm, 1902, coll. privée

Peintre de scènes de genre intimistes, portraitiste et décorateur, Henry Caro-Delvaille eut un succès fulgurant à Paris de 1900 à 1914, puis aux États-Unis, où il séjourna dès 1913 et où il s’installa définitivement en 1916. Il fut une figure des cercles picturaux, littéraires, musicaux et théâtraux de Paris et de New York, jusqu’à sa mort, survenue en 1928.

L’art de Caro-Delvaille est donc intéressant à plusieurs titres. L’artiste appartint à des mouvements picturaux de la Belle Époque essentiels pour comprendre la transition de l’Art nouveau . . . → En lire plus