Appel à publication : « Fabrique et usages du jardin du XIVe au XVIIIe siècle. Dessin, techniques, botanique »

Le Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance à Tours cherche des articles à publier pour un ouvrage intitulé « Fabrique et usages du jardin du XIVe au XVIIIe siècle. Dessin, techniques, botanique ». Il s’agit de s’inscrire dans les axes développés lors du colloque Fabrique et usages du jardin tenu en 2010 (Alain Salamagne et Pascal Liévaux dir.), qui ont toutefois été étendus au XVIIIe s.

Présentation du colloque : « Les jardins de la Renaissance sont liés depuis le XIVe siècle à l’idée de nature et de plaisance ; le colloque Fabrique et usages du jardin du XIVe au XVIIe siècle en étudiera divers aspects : mise en œuvre du végétal, aménagements hydrauliques, usages et parcours, restauration…

. . . → En lire plus

Appel à publication : « Enchanted, Stereotyped, Civilized : Garden Narratives in Literature, Art and Film », ouvrage collectif (automne/hiver 2017)

Lodovico Pozzoserrato (Toeput), Jardin de plaisir avec un labyrinthe, 1579-1584, LondresGardens have been a crucial part in mythology and literature. Throughout English literature for example, the idea of a garden is a recurrent image; these images largely stem from the story of the Garden of Eden which is found in the Genesis, the first book of the Bible. Gardens reveal the relationship between culture and nature – the garden can be seen as civilized and ‘shaped’ and therefore domesticated nature –, in the vast library of garden literature few books focus on what the garden means – on the ecology of garden as idea, place, and action.

Our volume will discuss . . . → En lire plus

Journée d’études : « Autour de Tommaso et Alessandro Francini : hydraulique et fontaines ornementales en France (vers 1590-1640) » (Paris, 27 novembre 2014)

Alessandro_FranciniL’art des fontaines a connu un développement extraordinaire en France sous les règnes d’Henri IV et de Louis XIII, ce dont témoigne la création en 1599 d’une surintendance des fontaines des Bâtiments du roi. En quelques décennies, ce qui était encore à la Renaissance un aménagement de luxe devient le décor indispensable de tout jardin d’agrément, à la ville comme à la campagne. Nymphées, fontaines à vasques au centre d’un parterre, grottes et cascades artificielles : en ces temps de prouesses techniques et d’exubérance ornementale, la typologie des fontaines s’enrichit de nouvelles compositions, d’un répertoire de formes et d’une iconographie que les ingénieurs fontainiers associent . . . → En lire plus