Appel à candidature : Prix Nicole 2017

anne-vallayer-coster-les-attributs-de-la-peinture-de-la-sculpture-et-de-larchitecture-1769-parisLe Prix Nicole, créé à l’initiative de la Société de l’Histoire de l’Art français, récompense chaque année l’auteur d’une thèse de doctorat portant sur l’art français du XVIe, du XVIIe ou du XVIIIe siècle, relative à la peinture, au dessin, à la gravure, à la sculpture, à l’architecture ou aux arts décoratifs. Il est décerné sous l’égide du Comité français d’histoire de l’art.

Le prix Nicole 2016 a été attribué à Tania Levy pour sa thèse : « Mystères » et « Joyeusetés » : les peintres de Lyon autour de 1500, soutenue en 2013 à l’Université de Paris IV, sous la direction du professeur Fabienne Joubert.

Ne peuvent concourir que les candidats . . . → En lire plus

Conférence : « Sculpturdermy. Quand la taxidermie s’empare des sculpteurs », par Thierry Laugée et Adélaïde Couillard (Paris, le 16 novembre 2016)

"Julius Kirschner, Preparing trunk of elephant, Indian Elephant Group", 1927, AMNH Digital Special Collections (New York), id. 311814 [orig. 59.07(74.71)] .

Julius Kirschner, Preparing trunk of elephant, Indian Elephant Group, 1927, AMNH Digital Special Collections (New York), id. 311814 [orig. 59.07(74.71)] .

L’objet de ces communications est de se concentrer sur le travail des équipes de taxidermistes des muséums d’histoire naturelle et de déterminer combien la taxidermie a fait une entrée décisive dans le champ de la sculpture au cours de la période contemporaine. Alors qu’avant le XXe siècle, la taxidermie consistait usuellement à placer une peau sur une structure et à la fourrer de paille pour lui donner un . . . → En lire plus

Colloque : « Modèles supposés, modèles repérés : leurs usages dans l’art gothique » (Genève, 3-5 novembre 2016)

modeles MODÈLES SUPPOSÉS, MODÈLES REPÉRÉS : LEURS USAGES DANS L’ART GOTHIQUE Colloque international, Université de Genève, 3-5 novembre 2016

Organisé par Denise Borlée, Université de Strasbourg Laurence Terrier Aliferis, Université de Genève

www.unige.ch/colloque-modeles

Programme en pdf

 

PROGRAMME

Jeudi 3 novembre 2016 Uni Bastions – B111

13h30 Accueil des participants

14h00 Allocutions de Jan Blanc, doyen de la Faculté des Lettres et professeur d’histoire de l’art moderne et de Frédéric Elsig, directeur de l’unité d’histoire de l’art et professeur d’histoire de l’art médiéval, Université de Genève

14h20 Mots de bienvenue et présentation du colloque, Denise Borlée et Laurence Terrier Aliferis

14h35 Introduction. Les modèles gothiques . . . → En lire plus

Colloque : « Montrer la sculpture, quelle place pour la sculpture dans les musées ? » (Paris, 21- 22 octobre 2016)

L’arrivée dans un musée d’un voire plusieurs fonds de sculpteurs, pose toujours de nombreux problèmes de conservation (doit-on les conserver en intégralité, les disperser, en déposer quelque portion ?) et de présentation (doit-on tout montrer, doit-on les présenter en ateliers ou présenter les œuvres dans et selon le parcours général du musée ?).

À ces questions, qui se posent dès l’origine du musée, les musées ont répondu ou tenté de répondre différemment selon le temps et selon les lieux. Nous aimerions, au cours de ce colloque, faire le point sur ces apports, ces atouts, ces difficultés, tout comme sur les solutions diverses adoptées par les musées, alors même que . . . → En lire plus

Parution : « Trésors baroques en Périgord : Mobilier et décor des églises de Dordogne (XVIIe-XVIIIe siècles) »

Olivier Geneste, Trésors baroques en Périgord : Mobilier et décor des églises de Dordogne (XVIIe-XVIIIe siècles), [Châtillon-sur-Indre] : Rencontre avec le patrimoine religieux, 2016

28 x 24 cm

272 pages, ill. couleurs

ISBN 978-2-911948-43-5

Prix : 45 €

sousc-tresors-baroquesLe « Pays des mille châteaux » compte davantage encore d’édifices religieux et pas moins de trois cathédrales, qui conservent un riche patrimoine mobilier. Cet ouvrage en propose la découverte, sur l’ensemble d’un territoire réputé pour sa forte identité historique et patrimoniale. Issu de la thèse de doctorat soutenue par Olivier Geneste à l’Université de Bordeaux-Montaigne (2009), ce travail s’appuie sur un inventaire quasi-exhaustif du mobilier des XVIIe . . . → En lire plus

Appel à communication : « Vie et survie d’un motif décoratif (1550-1789) » (Paris, INHA, 30 novembre 2016)

diapositive1Journée d’études doctorales Vie et survie d’un motif décoratif (1550-1789) Le 30 novembre 2016, 9h30 – 18h, Paris, INHA, salle Vasari.

Cette journée d’études doctorales est l’occasion d’interroger la survivance de certains motifs dans l’œuvre d’art de la période moderne, de 1550 à 1789. En effet, un certain nombre de motifs iconographiques récurrents dans l’œuvre posent question. Il s’agit de définir le motif, quelque-soit sa nature, de son origine jusqu’à ses usages les plus tardifs, afin de proposer une réflexion sur le statut et la fonction du motif ainsi que sur ses modalités de réception et les modifications d’interprétation au cours du temps.

Cette réflexion porte à la fois sur l’invention du motif, c’est-à-dire sur sa naissance et ses conditions de création . . . → En lire plus

Appel à communication : « Maigreur et minceur dans les sociétés anciennes. Grèce, Orient, Rome » (Toulouse, 16-17 mars 2017)

Mosaïque romaine, "Femmes en bikini", Sicile, Villa Romana del CasaleAlors que les questions autour de l’alimentation et des comportements alimentaires (maigreur et obésité) constituent une préoccupation croissante de nos sociétés actuelles, relayée par les différents média, cette manifestation scientifique propose d’interroger la minceur et la maigreur dans l’Antiquité dans un cadre géographique (Grèce, Orient, Rome) et chronologique très large (du IIe millénaire avant notre ère à la chute de l’Empire romain d’Occident).

Le corps constitue à l’heure actuelle un véritable objet d’étude historique comme en témoigne la multiplication des publications depuis une trentaine d’années sur ce thème (voir notamment Corbin A., Courtine J.-J., Vigarello G. (dir.), Histoire du corps, Paris, 2005-2006 ; et . . . → En lire plus

Appel à communication : « Medieval sculpture production centres / Les centres de production de la sculpture médiévale » (Aix-la-Chapelle, 23 novembre 2016)

heiligehubertus7_tcm40-32049Ards, M-museum Leuven and Suermondt-Ludwig Museum in Aachen are happy to announce the conference theme for the 3rd annual study day ‘Current research in medieval and renaissance sculpture’, which will be held in the Suermondt-Ludwig museum in Aachen on November 23rd 2016:

Medieval sculpture production centres

This year we are inviting all researchers working specifically on specific sculpture workshops, production centres or regions in the medieval and Renaissance period to submit papers.

Special interest goes out to researchers who are working on or developing new approaches and methodologies (whether they are of an art historical, historical, scientific, economical or anthropological nature) to research and draw conclusions . . . → En lire plus

Journées d’études : « Bâtir, orner, accueillir, découvrir. Nouveaux regards sur l’église de Saint-Antoine-l’Abbaye » (Saint-Antoine-l’Abbaye (38), 16-18 septembre 2016)

S6001154Dans la continuité de son cycle d’expositions proposé de 2011 à 2014, Du Trésor au Cabinet de curiosités – Gemmes, une brillante histoire, mettant en exergue les collections anciennes de l’abbaye de Saint-Antoine, le musée de Saint-Antoine-l’Abbaye organise du 10 juillet au 9 octobre 2016 une exposition programmée en lien avec la réouverture des espaces muséographiques consacrés à l’histoire des Hospitaliers de Saint-Antoine des origines au XVIIIe siècle. Cette exposition, Bâtisseurs d’éternité, et la publication qui l’accompagne, appuyées par les contributions de spécialistes, auteurs de nombreux ouvrages de référence, proposent de mettre parallèlement en lumière l’actualité de la recherche autour de l’église abbatiale édifiée de la fin du XIIe siècle à la fin du XVe siècle, comme la personnalité de l’abbé . . . → En lire plus

Appel à publication : « La sculpture et le vivant », revue Sculptures, n°4 (2016-2017)

Ron Mueck, Deux figures sur une plage, 2013, Fondation CartierVivant, lebendig, living. Les rapports entre la sculpture et le vivant sont complexes et variables selon les périodes et les aires culturelles. Il s’agit d’abord de mimesis : comment l’illusion – au sens d’Ernst Gombrich – produite par la sculpture, se fait-elle « illusion de la vie » ? Le naturalisme est-il un effet de conventions ou d’observation d’après nature ? Existe-t-il une « sculpture sur le vif » ? Des matériaux et pratiques sont-ils plus conducteurs que d’autres du vivant ? Comment d’autres arts (le théâtre, par exemple) et d’autres pratiques (le sport, la méditation, etc.) sont-ils sollicités ou modifiés dans cette approximation tendancielle . . . → En lire plus

Appel à communication : « De Gethsémani au Golgotha : la Passion dans l’art et la littérature » (Paris, 12-14 octobre 2017)

Romeo Castellucci, Sur le concept du visage du fils de Dieu, mise en scène de 2012Poursuivant les travaux du LIS sur les approches de la souffrance, dont l’un des moments forts a été le colloque international de mai 2016, ces trois journées s’attacheront aux représentations d’une souffrance bien particulière, celle du Christ lors de sa Passion.

Attachée à la valeur éducative de la peinture (saint Grégoire le Grand) et promouvant même l’imagination pour accéder à la prière (saint Ignace de Loyola), l’Église a joué un grand rôle dans la floraison d’œuvres d’art centrées sur la Passion. Les derniers moments de Jésus, depuis l’Agonie au Jardin des Oliviers jusqu’à la Crucifixion, constituent, . . . → En lire plus

Séminaire : « Questionner les ‘Processus’ (atelier post-doctoral du Labex CAP) » (Paris, 9 juin 2016)

Seminaire_PostDoc_LabexCAP_web-1La troisième séance de séminaire du Labex CAP considérera des objets aussi divers que la création musicale contemporaine, la mise en récit(s) de la photographie dans la seconde moitié du XXe siècle en France et la production de bronzes au XIXe siècle sous l’angle de leurs processus créatifs.

La notion de processus créatif a bénéficié ces dernières années d’un large engouement dans le domaine de sciences humaines, au point même de susciter la critique. En envisageant l’œuvre d’une manière dynamique et en offrant à l’étude une temporalité complexe, cette notion ouvre des champs d’interprétation plus larges à des objets déjà étudiés. Sa méthode permet de . . . → En lire plus

Journée d’études : « La sculpture, un écosystème ? » IVe journée des jeunes chercheurs en sculpture (Paris, 17 juin 2016)

s.3615_numCB001La métaphore de l’écosystème qui donne, sur le modèle des sciences naturelles, à penser la sculpture au cœur d’un environnement (biotope) définissable, composé d’éléments qui interagissent les uns avec les autres et avec cet environnement même, n’est sans aucun doute qu’une concession à la mode qui consiste à transposer d’un domaine de recherche à un autre, des concepts, des outils et un vocabulaire. Mais la fécondité des théories classificatoires de Cuvier sur les domaines des sciences humaines a montré, au XIXe siècle, que ces glissements pouvaient ne pas être dénués de sens et aider, sinon à progresser, du moins à déplacer les points de vue.

La quatrième . . . → En lire plus

Appel à publication : « La sculpture et le vivant », revue Sculptures, n°4 (septembre 2017)

vignette_300x400Vivant, lebendig, living. Les rapports entre la sculpture et le vivant sont complexes et variables selon les périodes et les aires culturelles. Il s’agit d’abord de mimesis : comment l’illusion – au sens d’Ernst Gombrich – produite par la sculpture, se fait-elle « illusion de la vie » ? Le naturalisme est-il un effet de conventions ou d’observation d’après nature ? Existe-t-il une « sculpture sur le vif » ? Des matériaux et pratiques sont-ils plus conducteurs que d’autres du vivant ? Comment d’autres arts (le théâtre, par exemple) et d’autres pratiques (le sport, la méditation, etc.) sont-ils sollicités ou modifiés dans cette approximation tendancielle de la statua et de l’anima . . . → En lire plus

Conférence : « Monument Apollinaire » (Paris, 7 juin 2016)

Picasso, Figure-Monument-AppolinaireÀ la suite de la commande en mai 1921 de la Société des Amis de Guillaume Apollinaire pour l’érection d’un monument en hommage au poète disparu, Picasso réalise plusieurs projets sous forme de maquettes destinées à recevoir une traduction monumentale. L’exposition « Picasso. Sculptures » met en lumière les différentes propositions soumises par Picasso au comité, dont les sculptures en fil de fer, réalisées en 1928. Ensembles de lignes droites, coudées ou arrondies, réalisés en fil de fer soudés en des points particuliers, ces sculptures intitulées Figures sont nées d’une série d’études graphiques, où dans une constellation de points reliés entre eux, la figure dialogue avec l’espace. Dans ces sculptures du vide . . . → En lire plus

Conférence : « Les céramiques de Barceló » par Frédéric PROT (Paris, 10 mai 2016)

Conférence Frédéric Prot_Détail de la Chapelle du Saint-Sacrement (2004, Palma) (c) Agustí TorresInterrogé en 2013 sur son travail de l’argile, Barceló dit « avoir transféré toute sa peinture sur cette nouvelle matière, comme l’ont fait Fontana et Miró ». Dans l’une et l’autre, se joue ce qu’il nomme une transmutation de la chair.

À l’occasion de l’exposition qu’il consacre à l’artiste majorquin, le Musée Picasso réunit un riche ensemble de pièces formulant les différentes valeurs conférées à l’argile dans cette œuvre. C’est au Mali, en pays Dogon, que Barceló, en 1995, s’initie à certaines traditions de la terre cuite. Il poursuit dans son atelier des . . . → En lire plus

Appel à communication : « Fragments/Morceaux » — Société des Dix-Neuviémistes (Cambridge, 10 septembre 2016)

Theodore Géricault, Etude de bras et de jambes, 1818-19, Clark Art Institute, Williamstown, MassachussettsDe la littérature à l’histoire et aux arts, le dix-neuvième siècle se met sous le signe de la fragmentation. N’étant plus marqué par une vision totalisante du monde, le dix-neuvième siècle tourne plutôt vers une optique atomisée, souvent violente. Les catégories conceptuelles (civilisation), les nouvelles techniques (photographie), les approches épistémologiques (l’histoire reconstruite à partir de l’artefact au lieu des sources philologiques) et la bricobracomanie promeuvent le détail. L’ambiguïté ontologique du fragment est source d’anxiété et de fascination, qu’il s’agisse de l’éclatement de la Révolution et de la dispersion de l’héritage français ou des romantiques, qui édifient les morceaux en système . . . → En lire plus

Journée d’études : « Photographie et sculpture : de l’interaction à l’hybridation depuis les années 1960 » (Paris, 13 avril 2016)

Mac_Adams_Rabbit_mavEn lien avec l’exposition Entre sculpture et photographie du musée Rodin, cette journée d’études propose d’aborder les alliances très fécondes qui se sont nouées entre ces deux médiums depuis la fin des années 1960, moment décisif de redéfinition et d’élargissement des catégories esthétiques traditionnelles. Si les relations entre photographie et sculpture ont fait l’objet de nombreuses publications et expositions, il s’agira de privilégier les usages conceptuels du médium photographique, qui ont contribué à une reformulation radicale de la notion de sculpture. Seront ainsi éclairées les préoccupations communes d’artistes dans l’élaboration d’une « sculpture photographique » témoignant des diverses modalités d’interaction entre ces deux vocabulaires formels, jusqu’à un processus d’hybridation . . . → En lire plus

Conférence : « La culture visuelle et intellectuelle de Bernward d’Hildesheim : expériences, héritages et poïesis » par Isabelle Marchesin ( Paris, 31 mai 2016)

bernwardtuer_002_detail-2Dans le cadre de son sujet annuel « Le Moyen Age et son image », le Centre allemand d’histoire de l’art de Paris est heureux de vous convier à la conférence d’Isabelle Marchesin « La culture visuelle et intellectuelle de Bernward d’Hildesheim : expériences, héritages et poïesis ».

L’implication de l’évêque Bernward dans la monumentale porte de bronze qu’il fit fondre à Hildesheim, en 1015, va bien au-delà d’une simple commande, quand bien même très directive. Par l’entremise d’enquêtes iconographiques sur les choix de motifs, de formes et d’organisation du discours, la conférence s’attachera à restituer, autant que faire se peut, la cosmologie et les systèmes référentiels scientifiques comme empiriques qui ont contribué à l’établissement d’un discours théologique totalement inédit, par son format, dans l’histoire . . . → En lire plus

Présentation : François Queyrel, « La sculpture hellénistique. Formes, thèmes et fonctions » (Paris, 30 mars 2016)

La Sculpture hellénistiqueJean-Luc Martinez, Président-directeur du musée du Louvre, présentera l’ouvrage de François Queyrel, La sculpture hellénistique. Formes, thèmes et fonctions le mercredi 30 mars 2016 à 18h30

INHA (2 rue Vivienne, 75002 PARIS) Salle Benjamin (rez-de-chaussée)

Affichette Présentation de l’ouvrage