Appel à publication : « La sculpture et le vivant », revue Sculptures, n°4 (2016-2017)

Ron Mueck, Deux figures sur une plage, 2013, Fondation CartierVivant, lebendig, living. Les rapports entre la sculpture et le vivant sont complexes et variables selon les périodes et les aires culturelles. Il s’agit d’abord de mimesis : comment l’illusion – au sens d’Ernst Gombrich – produite par la sculpture, se fait-elle « illusion de la vie » ? Le naturalisme est-il un effet de conventions ou d’observation d’après nature ? Existe-t-il une « sculpture sur le vif » ? Des matériaux et pratiques sont-ils plus conducteurs que d’autres du vivant ? Comment d’autres arts (le théâtre, par exemple) et d’autres pratiques (le sport, la méditation, etc.) sont-ils sollicités ou modifiés dans cette approximation tendancielle . . . → En lire plus

Appel à communication : « De Gethsémani au Golgotha : la Passion dans l’art et la littérature » (Paris, 12-14 octobre 2017)

Romeo Castellucci, Sur le concept du visage du fils de Dieu, mise en scène de 2012Poursuivant les travaux du LIS sur les approches de la souffrance, dont l’un des moments forts a été le colloque international de mai 2016, ces trois journées s’attacheront aux représentations d’une souffrance bien particulière, celle du Christ lors de sa Passion.

Attachée à la valeur éducative de la peinture (saint Grégoire le Grand) et promouvant même l’imagination pour accéder à la prière (saint Ignace de Loyola), l’Église a joué un grand rôle dans la floraison d’œuvres d’art centrées sur la Passion. Les derniers moments de Jésus, depuis l’Agonie au Jardin des Oliviers jusqu’à la Crucifixion, constituent, . . . → En lire plus

Séminaire : « Questionner les ‘Processus’ (atelier post-doctoral du Labex CAP) » (Paris, 9 juin 2016)

Seminaire_PostDoc_LabexCAP_web-1La troisième séance de séminaire du Labex CAP considérera des objets aussi divers que la création musicale contemporaine, la mise en récit(s) de la photographie dans la seconde moitié du XXe siècle en France et la production de bronzes au XIXe siècle sous l’angle de leurs processus créatifs.

La notion de processus créatif a bénéficié ces dernières années d’un large engouement dans le domaine de sciences humaines, au point même de susciter la critique. En envisageant l’œuvre d’une manière dynamique et en offrant à l’étude une temporalité complexe, cette notion ouvre des champs d’interprétation plus larges à des objets déjà étudiés. Sa méthode permet de . . . → En lire plus

Journée d’études : « La sculpture, un écosystème ? » IVe journée des jeunes chercheurs en sculpture (Paris, 17 juin 2016)

s.3615_numCB001La métaphore de l’écosystème qui donne, sur le modèle des sciences naturelles, à penser la sculpture au cœur d’un environnement (biotope) définissable, composé d’éléments qui interagissent les uns avec les autres et avec cet environnement même, n’est sans aucun doute qu’une concession à la mode qui consiste à transposer d’un domaine de recherche à un autre, des concepts, des outils et un vocabulaire. Mais la fécondité des théories classificatoires de Cuvier sur les domaines des sciences humaines a montré, au XIXe siècle, que ces glissements pouvaient ne pas être dénués de sens et aider, sinon à progresser, du moins à déplacer les points de vue.

La quatrième . . . → En lire plus

Appel à publication : « La sculpture et le vivant », revue Sculptures, n°4 (septembre 2017)

vignette_300x400Vivant, lebendig, living. Les rapports entre la sculpture et le vivant sont complexes et variables selon les périodes et les aires culturelles. Il s’agit d’abord de mimesis : comment l’illusion – au sens d’Ernst Gombrich – produite par la sculpture, se fait-elle « illusion de la vie » ? Le naturalisme est-il un effet de conventions ou d’observation d’après nature ? Existe-t-il une « sculpture sur le vif » ? Des matériaux et pratiques sont-ils plus conducteurs que d’autres du vivant ? Comment d’autres arts (le théâtre, par exemple) et d’autres pratiques (le sport, la méditation, etc.) sont-ils sollicités ou modifiés dans cette approximation tendancielle de la statua et de l’anima . . . → En lire plus

Conférence : « Monument Apollinaire » (Paris, 7 juin 2016)

Picasso, Figure-Monument-AppolinaireÀ la suite de la commande en mai 1921 de la Société des Amis de Guillaume Apollinaire pour l’érection d’un monument en hommage au poète disparu, Picasso réalise plusieurs projets sous forme de maquettes destinées à recevoir une traduction monumentale. L’exposition « Picasso. Sculptures » met en lumière les différentes propositions soumises par Picasso au comité, dont les sculptures en fil de fer, réalisées en 1928. Ensembles de lignes droites, coudées ou arrondies, réalisés en fil de fer soudés en des points particuliers, ces sculptures intitulées Figures sont nées d’une série d’études graphiques, où dans une constellation de points reliés entre eux, la figure dialogue avec l’espace. Dans ces sculptures du vide . . . → En lire plus

Conférence : « Les céramiques de Barceló » par Frédéric PROT (Paris, 10 mai 2016)

Conférence Frédéric Prot_Détail de la Chapelle du Saint-Sacrement (2004, Palma) (c) Agustí TorresInterrogé en 2013 sur son travail de l’argile, Barceló dit « avoir transféré toute sa peinture sur cette nouvelle matière, comme l’ont fait Fontana et Miró ». Dans l’une et l’autre, se joue ce qu’il nomme une transmutation de la chair.

À l’occasion de l’exposition qu’il consacre à l’artiste majorquin, le Musée Picasso réunit un riche ensemble de pièces formulant les différentes valeurs conférées à l’argile dans cette œuvre. C’est au Mali, en pays Dogon, que Barceló, en 1995, s’initie à certaines traditions de la terre cuite. Il poursuit dans son atelier des . . . → En lire plus

Appel à communication : « Fragments/Morceaux » — Société des Dix-Neuviémistes (Cambridge, 10 septembre 2016)

Theodore Géricault, Etude de bras et de jambes, 1818-19, Clark Art Institute, Williamstown, MassachussettsDe la littérature à l’histoire et aux arts, le dix-neuvième siècle se met sous le signe de la fragmentation. N’étant plus marqué par une vision totalisante du monde, le dix-neuvième siècle tourne plutôt vers une optique atomisée, souvent violente. Les catégories conceptuelles (civilisation), les nouvelles techniques (photographie), les approches épistémologiques (l’histoire reconstruite à partir de l’artefact au lieu des sources philologiques) et la bricobracomanie promeuvent le détail. L’ambiguïté ontologique du fragment est source d’anxiété et de fascination, qu’il s’agisse de l’éclatement de la Révolution et de la dispersion de l’héritage français ou des romantiques, qui édifient les morceaux en système . . . → En lire plus

Journée d’études : « Photographie et sculpture : de l’interaction à l’hybridation depuis les années 1960 » (Paris, 13 avril 2016)

Mac_Adams_Rabbit_mavEn lien avec l’exposition Entre sculpture et photographie du musée Rodin, cette journée d’études propose d’aborder les alliances très fécondes qui se sont nouées entre ces deux médiums depuis la fin des années 1960, moment décisif de redéfinition et d’élargissement des catégories esthétiques traditionnelles. Si les relations entre photographie et sculpture ont fait l’objet de nombreuses publications et expositions, il s’agira de privilégier les usages conceptuels du médium photographique, qui ont contribué à une reformulation radicale de la notion de sculpture. Seront ainsi éclairées les préoccupations communes d’artistes dans l’élaboration d’une « sculpture photographique » témoignant des diverses modalités d’interaction entre ces deux vocabulaires formels, jusqu’à un processus d’hybridation . . . → En lire plus

Conférence : « La culture visuelle et intellectuelle de Bernward d’Hildesheim : expériences, héritages et poïesis » par Isabelle Marchesin ( Paris, 31 mai 2016)

bernwardtuer_002_detail-2Dans le cadre de son sujet annuel « Le Moyen Age et son image », le Centre allemand d’histoire de l’art de Paris est heureux de vous convier à la conférence d’Isabelle Marchesin « La culture visuelle et intellectuelle de Bernward d’Hildesheim : expériences, héritages et poïesis ».

L’implication de l’évêque Bernward dans la monumentale porte de bronze qu’il fit fondre à Hildesheim, en 1015, va bien au-delà d’une simple commande, quand bien même très directive. Par l’entremise d’enquêtes iconographiques sur les choix de motifs, de formes et d’organisation du discours, la conférence s’attachera à restituer, autant que faire se peut, la cosmologie et les systèmes référentiels scientifiques comme empiriques qui ont contribué à l’établissement d’un discours théologique totalement inédit, par son format, dans l’histoire . . . → En lire plus

Présentation : François Queyrel, « La sculpture hellénistique. Formes, thèmes et fonctions » (Paris, 30 mars 2016)

La Sculpture hellénistiqueJean-Luc Martinez, Président-directeur du musée du Louvre, présentera l’ouvrage de François Queyrel, La sculpture hellénistique. Formes, thèmes et fonctions le mercredi 30 mars 2016 à 18h30

INHA (2 rue Vivienne, 75002 PARIS) Salle Benjamin (rez-de-chaussée)

Affichette Présentation de l’ouvrage

Colloque : congrès annuel de la Renaissance Society of America (Boston, 31 mars-2 avril 2016)

Congrès de la RSA, Boston, 2016 Les organisateurs du congrès annuel de de la Renaissance Society of America (RSA) viennent de mettre en ligne le programme des rencontres qui se tiendront cette année à Boston du 31 mars au 2 avril 2016. L’histoire de l’art est représentée dans une quarantaine de sessions consacrées aux productions artistiques de la Renaissance jusqu’à la première moitié du XVIIe siècle en Europe. Peinture, sculpture, architecture, arts graphiques et arts décoratifs seront les principaux arts examinés. Parmi les différentes sessions, mentionnons :

Artists and Friendship in the Renaissance The Interaction of Art and Relics in Early Modernity Late Rembrandt in . . . → En lire plus

Appel à communication : « la sculpture dans ses rapports avec les autres pratiques artistiques, 1800-1950 : IVe journée des jeunes chercheurs en sculpture » (Paris, 17 juin 2016)

Carrier-Belleuse, Rodin, Piédestal les Titans, 1878, (édition vers 1902), céramique émaillée, Paris, Musée Rodin

Carrier-Belleuse, Rodin, Piédestal les Titans, 1878, (édition vers 1902), céramique émaillée, Paris, Musée Rodin

Cette quatrième journée dédiée aux jeunes chercheurs en sculpture organisée par le musée Rodin est mise sous la responsabilité de Claire Barbillon et Dominique Jarrassé, professeurs d’histoire de l’art contemporain à Poitiers et Bordeaux. La journée est conçue pour que des doctorants ou jeunes docteurs présentent certaines de leurs perspectives de recherche, en cours ou récemment publiées.

Il ne s’agit pas tant de mettre en rapport la sculpture avec chacun des autres arts (architecture, peinture, dessin, arts . . . → En lire plus

Colloque : « La représentation sculpturale du pouvoir  » (Bibliothèque polonaise de Paris, 17-18 mars 2016)

Louis_XIV_Antoine_CoysevoxLa représentation sculpturale du pouvoir : la France, l’Italie et leur rayonnement en Europe à l’époque moderne

Colloque international organisé par l École Pratique des Hautes Études et la Société Historique et Littéraire Polonaise

Sous le haut patronage de l’Ambassadeur de la République de Pologne les 17 et 18 mars 2016

Bibliothèque Polonaise de Paris

Dès l’Antiquité, la sculpture jouait toujours un rôle crucial dans la propagande du pouvoir et son importance augmenta encore depuis le début de la Renaissance. En France, au cours de l’époque moderne, la redécouverte puis l’étude de la sculpture héritée de l’Antiquité, portée par le pouvoir royal, ont donné lieu à l’élaboration progressive de formes que l’historiographie a qualifiée de classiques. Fruit du dialogue entre le . . . → En lire plus

Appel à communication : « Décor et architecture (XVIIe – XVIIIe siècle) : entre union et séparation des arts (Lausanne, 24-25 novembre 2016) »

img-1-small580

Décor et architecture (XVIIe – XVIIIe siècle) : entre union et séparation des arts

Colloque international, Université de Lausanne, 24-25 novembre 2016

Le décor, à la période moderne, est considéré comme l’une des parties fondamentales de l’architecture. Grâce à lui, celle-ci se distingue de la simple maçonnerie et peut revendiquer une forme d’excellence. Dans une telle perspective, le décor est une condition essentielle à l’architecture et non pas un élément marginal. Ce statut privilégié n’empêche cependant pas les commentateurs de s’en méfier : ils craignent la prolifération incontrôlée de l’ornement, qu’ils jugent nuisible à l’architecture. Le présent colloque ambitionne d’interroger la manière dont les rapports entre décor et . . . → En lire plus

Colloque : « Le rôle de la sculpture dans la conception, la production, le collectionnisme et la présentation des arts décoratifs parisiens en Europe (1715-1815) » (Paris, 14-15 mars 2016)

André Charles Boulle, détail en bronze d'un bureau, Lens, Louvre Collaboration entre le Centre André Chastel de l’université Paris-Sorbonne et l’association Low Countries Sculpture. Seconde Partie, suite à la première tenue en 2015 à Mons alors Capitale européenne de la Culture. Avec nos vifs remerciements pour son soutien à The Boulle Project, Paris

Le colloque est accessible gratuitement à tous sur inscription préalable obligatoire par email (voir en bas du post). Les inscriptions seront clôturées le jeudi 10 mars à minuit.

Voir aussi l’appel à communication

PROGRAMME

Lundi 14 mars 2016 Centre André Chastel, Université de Paris-Sorbonne, Galerie Colbert, 2 rue Vivienne, Salle Vasari

15.00-15.30 Accueil 15.30-15.40 Bienvenue et . . . → En lire plus

Appel à publication : Netherlands Yearbook for History of Art, Vol. 67 : « Netherlandish Sculpture of the 16th Century »

800px-Meester_van_Elsloo_-_Anna-te-DrieënNetherlands Yearbook for History of Art, Vol. 67 : Netherlandish Sculpture of the 16th Century

Sculpture was one of the principal arts in the Low Countries during the 16th century, an important vehicle for supporting the interests of the nobility and the church in particular. The period saw the transition from a ‘Gothic’ to an ‘antique’ artistic mode, a transformation in which sculpture assumed a leading role. Throughout the century, Netherlandish sculpture was a prestigious and favored export product—from carved oak altarpieces to alabaster reliefs, brass epitaphs, and huisaltaren – while at the same time many sculptors from the Low Countries travelled extensively through Europe.

Until quite recently, surveys of early modern art in Northern Europe rarely included much sculpture. Only since . . . → En lire plus

Symposium : « Si Paris m’étais conté : l’invention d’une capitale des arts, XIIIe-XXIe siècles »

Symposium_février 2016Si Paris m’était conté

L’invention d’une capitale des arts

XIIIe -XXIe siècle (2 & 3 mars 2016)

Symposium de la mairie du 11e arrondissement

Sous la direction de Martine Debieuvre, Sébastien Chauffour et Christophe Henry, avec la collaboration du Groupe de Recherche en Histoire de l’Art Moderne (GRHAM)

Comment les arts ont-il inventé la capitale de la France ? Comment les techniques de l’édification et de la représentation ont-elles fait du siège médiéval de la monarchie la première des métropoles modernes ? Comment Paris s’est-elle jouée de son passé pour mettre en scène cette modernité qui s’affiche aussi bien Place des Vosges vers 1610, rue de . . . → En lire plus

Conférence : « Pablo Picasso, le verre d’absinthe, printemps 1914 » Par Denys Riout (Paris, 6 décembre 2015)

PABLO PICASSO, LE VERRE D’ABSINTHE, 1914, BRONZE Au printemps 1914, Picasso modèle un « Verre d’absinthe », pose dessus une vraie cuillère et y ajoute un faux sucre. Kahnweiler, séduit par la solution plastique inventée pour montrer à la fois l’extérieur et l’intérieur du verre, décide d’en faire réaliser des tirages en bronze. Picasso peint différemment chacun des six exemplaires. Après la guerre, cinq de ces « Verres », mis sous séquestre avec les autres biens de la Galerie Kahnweiler, sont dispersés en vente publique (1921). Ces œuvres primesautières évoquent les débats autour de l’absinthe, interdite en France en 1915. Elles nous entretiennent aussi d’art, d’amitié et nous suggèrent de nous laisser aller . . . → En lire plus

Appel à candidature : Bourses pour le projet d’exposition : « Universal Pictures of the Human of the 1920’s » (Leipzig/Erfurt)

fritz-kahn-respiratory_lgInternational Fellowship for Young Researchers (Leipzig/Erfurt) Leipzig, Germany, April 1, 2016 – August 30, 2017

Application deadline: Jan 15, 2016 <http://www.dnb.de/EN/DBSM/dbsm_node.html>

The German Museum of Books and Writing of the German National Library (DNB) and the University of Erfurt, Department of Communication Studies invite applications for: International Fellowship for Young Researchers/Postdoctoral Scholars Exhibition Project: Universal Pictures of the Human – Information Graphics of the 1920s (Fritz Kahn / Otto Neurath) Integrating the perspectives of art history, graphic design, and visual communication, the research project prepares an exhibition on two founders of modern information graphics, Fritz Kahn and Otto Neurath. Fellowship and exhibition are funded by the German Federal Cultural Foundation in its International Museum Fellowship program, why we invite applications . . . → En lire plus