Appel à communication : « Images, réalités et fictions des rapports Nord-Sud » (Troyes, 23 mars 2017)

Cette journée d’études constitue la première étape d’un programme de recherche (PHC Tassili) qui comprend l’organisation d’un colloque international à l’Université d’Oran 2 en 2018 et la publication d’un ouvrage collectif en 2019.

Axes disciplinaires Notre programme de recherche est pluridisciplinaire. Il concerne aussi bien les Sciences de l’information et de la communication que les Études cinématographiques et audiovisuelles, la Linguistique, la Littérature, les Sciences de l’éducation, les Sciences politiques et la Sociologie. Problématique : Comment sont reçus des deux côtés de la Méditerranée les objets audiovisuels qui visent à informer tout en divertissant ?

Notre projet de recherche porte sur la réception des formes audiovisuelles à valeur didactique qui utilisent le récit à des fins de médiation. Ces formes « hybrides » sont fréquemment dévalorisées, car évaluées à partir . . . → En lire plus

Appel à communication : « Quelle(s) histoire(s) de l’art à la télévision française ? » (Rennes, 7 décembre 2013)

Après avoir abordé l’implication de producteurs célèbres dans la démocratisation des pratiques artistiques et de la pensée esthétique d’une époque, mesuré l’impact des innovations technologiques sur la mise en valeur de la création et exploré les expérimentations audiovisuelles que permet le médium, le laboratoire d’Études cinématographiques de l’Université Rennes 2 souhaite poursuivre son programme de recherche « Filmer la création artistique » (ANR Filcrea en partenariat avec L’INA) en interrogeant la cohérence historiographique du rapport que la télévision entretient à l’art. De Terre des arts de Max-Pol Fouchet à Palettes d’Alain Jaubert, de Peintres de notre temps de Michel Lancelot à Grand’Art d’Hector Obalk, des Secrets des chefs-d’œuvre de Madeleine Hours à D’art d’art de Frédéric Taddei, la télévision . . . → En lire plus

Journées d’études : « Du studio au plateau de télévision : appropriations, détournements et réinterprétations par les artistes » (Paris, 28-29 juin 2013)

L’art vidéo puise son origine directement de la télévision. Un des premiers artistes à travailler avec la technologie vidéo, Nam June Paik, disait que celle-ci était la fille de la télévision. Les artistes s’en sont d’abord pris au téléviseur lui-même avant de voir en la vidéo un nouveau medium à expérimenter. Les liens qu’entretiennent les artistes avec la télévision n’ont cessé de se développer depuis les années 1960.

Les chaînes de télévision ont ouvert très tôt leurs studios aux artistes en voyant en eux une nouvelle force créatrice pour leur programmation. Ces artistes bénéficiaient alors de la régie de la chaîne, disposant de moyens techniques qu’ils ne pouvaient . . . → En lire plus

Appel à communication journées d’étude : « Du studio au plateau de télévision : appropriations, détournements et réinterprétations par les artistes »

Appel à communication pour les journées d’étude « Du studio au plateau de télévision : appropriations, détournements et réinterprétations par les artistes »

les 28 et 29 Juin 2013

L’art vidéo puise son origine directement de la télévision. Un des premiers artistes à travailler avec la technologie vidéo, Nam June Paik disait que celle-ci « était la fille de la télévision ». Les artistes s’en sont d’abord pris au téléviseur lui-même avant de voir en la vidéo un nouveau médium à expérimenter. Les liens qu’entretiennent les artistes avec la télévision n’ont cessé de se développer depuis les années 1960 et ces deux journées d’étude seront l’occasion de rendre compte des différentes sortes d’interventions . . . → En lire plus