Colloque international : Gothic Modernisms (Amsterdam, 29-30 juin)

Gothic Modernisms is hosted by the Rijksmuseum, Amsterdam, The Netherlands, on 29 and 30 June, 2107. The programme includes keynote lectures, papers from renowned international scholars and experts, and a private visit to the exhibition Small Wonders: Gothic Miniatures.

The ‘Gothic’ has often been positioned as a pre-modern past in opposition to a modern present, being recognised only through well-known tropes as the ‘middle’, the ‘pre-’, ‘the ‘dark’, the primitive, the barbaric, etc. Yet the Gothic has deeply permeated the culture of (western and global) modernity. It has returned to haunt modern art and culture again and again: from the Gothic revivals of 19th-century Romantic architects, writers and . . . → En lire plus

Publication en ligne : l’Atlas régional de la culture

L’Atlas régional de la culture a pour objectif de réunir dans un même ouvrage un vaste ensemble de données relatives à la culture disponibles au niveau national et permettant une exploitation territorialisée. Avec cet opus, premier né d’une collection appelée à se prolonger par des réactualisations annuelles, sont réunies dans un même ouvrage un vaste ensemble de données nationales, exploitables à différentes échelons territoriaux : régional, départemental et jusqu’au niveau communal lorsque les données le permettent. Ces informations, d’une grande richesse et croisant de nombreuses sources, ont été pensées pour être directement accessibles à un large public. Un grand nombre de cartes et graphiques révèlent au premier coup d’oeil . . . → En lire plus

Journée doctorale (ED 124) : La couleur dans l’art médiéval. Work in progress

La couleur dans l’art médiéval. Work in progress Journée doctorale de l’ED 124 « Histoire de l’art et archéologie », Jeudi 18 mai organisée par Philippe Lorentz et Dany Sandron (Université de Paris-Sorbonne).

Programme :

La couleur dans l’art médiéval. Work in progress …

09h30. Accueil et introduction Philippe Lorentz et Dany Sandron (Université de Paris-Sorbonne)

La couleur en contexte monumental Modération : Philippe Lorentz (Université de Paris-Sorbonne/EPHE)

09h40. Dany Sandron (Université de Paris-Sorbonne) : La couleur au service de l’architecture

10h10. Iliana Kasarska (Centre André Chastel) : La polychromie de la sculpture monumentale : technique, symbolique et approches récentes

10h40. Delphine Grenet (Université de Paris-Sorbonne) : « De bonis . . . → En lire plus

Appel à publication : Journal18, The Culture of Albums in the Long 18th Century

Appel à contribution : Journal18 #6 ALBUMS (Fall 2018) The Culture of Albums in the Long 18th Century Deadline: Oct 1, 2017 <http://www.journal18.org>

Selecting, collecting, classifying, curating, displaying, narrating, disseminating, transporting, entertaining, educating, subverting: what other single object does all of that at once? Ordering knowledge through the rationale of a sequenced and empirical display of data (visual, textual, material), the album became an archetypical site of the eighteenth century’s way of thinking about and representing the world. Neither a treatise implementing a master-hypothesis nor a random gathering of material, albums can be described as both hybrid and structured objects. They have the physical structure of a book and the . . . → En lire plus

Parution : « Par-delà le cubisme »

François Lucbert, Yves Chevrefils Desbiolles (dir.), Par-delà le cubisme : études sur Roger de la Fresnaye, suivies de correspondances de l’artiste, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2017

17 x 24,5 cm, 408 p.

ISBN 978-2-7535-5262-3

Prix : 29 €

Pour découvrir l’ouvrage sur le site de l’éditeur cliquez ici.

Composé de deux parties distinctes, complémentaires l’une de l’autre, l’ouvrage situe Roger de La Fresnaye (1885-1925) dans ses interactions avec la scène culturelle européenne des années 1910- 1925. Les correspondances éditées dans la deuxième partie du volume dévoilent beaucoup de faits et de documents inédits venant étayer les études qui en forment la première. La confrontation du discours de l’artiste avec les analyses . . . → En lire plus

Conférence « Le japonisme au théâtre : les maquillages de kabuki dits kumadori dans la collection d’Edward Gordon Craig » (Paris, 23 mai 2017)

Ce cycle de conférences Richelieu Colbert, organisé conjointement par la BnF et l’INHA, met en valeur les collections des deux institutions. À chaque séance, un conservateur de la BnF ou de l’INHA et un universitaire, chercheur ou spécialiste, présentent un document phare sorti exceptionnellement des collections. Conférences organisées dans le cadre de la réouverture du site Richelieu, Bibliothèques, Musée, Galeries, en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France.

Description de la séance

La collection du théoricien du théâtre Edward Gordon Craig (1872-1966) contient une série remarquable d’estampes japonaises représentant des kumadori. Ces maquillages sont employés dans un des répertoires classiques du kabuki où ils caractérisent chaque rôle. Outils au . . . → En lire plus

Appel à communication (New Orleans, RSA 2018) : « La gloire des inscriptions : épigraphie, art monumental et architecture à la Renaissance (XVe-XVIIe siècles)

Appel à communication (New Orleans, RSA 2018) : « La Gloire des Inscriptions : épigraphie, architecture et art monumental à la Renaissance (XVe-XVIIe siècles)

 

Le goût des inscriptions chez les humanistes et l‘imitation de l’épigraphie ancienne dans le domaine des arts constituent l’un des aspects les plus remarquables de l’Imitatio Antiquitatis à la Renaissance. Cette volonté de surpasser les Anciens, y compris dans l’art de l’inscription, est particulièrement sensible en architecture et dans les différentes formes d’art monumental. Devises, titulatures, éloges et dédicaces, tituli de saints, épitaphes funéraires, poèmes ou simples distiques, signatures all’antica, etc. : les inscriptions abondent sur les monuments publics, les façades d’églises, les portails . . . → En lire plus

Call for Papers (New Orleans, RSA 2018): The Glory of Inscriptions: « epigraphic writing, classical architecture and monumental art in the Renaissance (15th-17th century) »

Call for Papers:

The Glory of Inscriptions: epigraphic writing, classical architecture and monumental art in the Renaissance (15th-17th century)

Two of the most remarkable aspects of the Imitatio Antiquitatis in the Renaissance are the taste for inscriptions among the humanists and the imitation of ancient epigraphy in the field of the arts. The desire to surpass the Ancients, especially in the art of inscription, is particularly noticeable in architecture and in the various forms of monumental art. Motto, titulature, praises and dedications, tituli of saints, consecrations of monuments, funeral epitaphs, poems or simple distiches, all’antica signatures, etc. – inscriptions are numerous on public monuments, churches . . . → En lire plus

Appel à communication : Congrès de la Renaissance Society of America (New Orleans, 22-24 mars 2018)

The Renaissance Society of America invites submissions for individual papers or sessions on any aspect of Renaissance studies or the era 1300–1700 for our 2018 Annual Meeting, to be held in New Orleans from 22–24 March 2018. We are pleased to announce that the Josephine Waters Bennett lecturer for the conference will be Nabil Matar, University of Minnesota.

The proposal submission site is now open; you will find the link and submission guidelines on the 2018 New Orleans page. The submission deadline is Wednesday, 7 June 2017 at 11:59 p.m. US Eastern Daylight Time.

Current RSA members who wish to organize sessions may post calls for . . . → En lire plus

Conférence des Lundis numériques « Paris Past and Present : problèmes et solutions dans la reconstruction en 3D des monuments perdus du Paris médiéval » (Paris, 22 mai 2017)

L’INHA effectue depuis plusieurs années une veille active dans le domaine des humanités numériques avec un accent porté sur ce qui touche au domaine visuel. De nombreux contacts et échanges sont régulièrement établis entre les différentes composantes de l’établissement et diverses équipes sur des problématiques et des projets concernant les enjeux, les représentations, les aspects techniques ou les questions juridiques liées à l’histoire de l’art et à l’image.

Description de la séance

À travers l’exemple de la chapelle de la Vierge de l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés, cette conférence présentera le projet Paris Past and Present, recherche . . . → En lire plus

Appel à contribution : « Acheter le merveilleux – galeries, collectionneurs et marchands du surréalisme, 1945 – 1969 », Paris, 28-29 septembre 2017

Date et lieu du workshop : 28 et 29 septembre 2017, Paris, Centre allemand d’histoire de l’art Date limite: 30 juin 2017

English version cf. below

Exposition inteRnatiOnale du Surréalisme (EROS), à la galerie Cordier, 1959, photo : William Klein

L’Exposition E.R.O.S. (Exposition inteRnatiOnale du Surréalisme) à la galerie Cordier en 1959 montre combien l’activité surréaliste se développe depuis la fin de la guerre, avec de nouveaux acteurs et en gardant sa dimension internationale : Paris bien sûr, mais également Bucarest, Londres ou Bruxelles, pour ensuite essaimer en Tchécoslovaquie, au Brésil, aux États-Unis… Pourtant, et ce jusqu’à la dissolution du groupe en . . . → En lire plus

Appel à publication : « Dibutade : l’origine de la création », Muse Medusa, n°6, 2018

Figure maîtresse des arts visuels, Dibutade est l’héroïne bien involontaire du mythe fondateur de la peinture et du dessin : attristée par le départ imminent de son amant (pour un long voyage ou, selon les versions plus tardives et dramatiques du mythe, pour la guerre), la jeune corinthienne en aurait tracé le profil contre un mur, suivant le contour de son ombre projetée. Il faut pourtant le reconnaître, Dibutade bénéficie d’une présence aussi inconditionnelle qu’anecdotique dans la plupart des textes théoriques et critiques consacrés à l’art pictural et ses disciplines connexes : le mythe des origines, justement, sert avec efficacité différentes stratégies introductives, sans faire l’objet de plus . . . → En lire plus

Colloque : « Les Jacob, trois générations au service du meuble (1765-1847) »

La dynastie des Jacob a marqué pendant quatre-vingts ans l’histoire du meuble français par l’abondance et la diversité de sa production, dans un souci constant de qualité et de nouveauté, depuis le siège Louis XV jusqu’aux meubles d’ébénisterie relevant des néo-styles, en passant par le néo-classicisme. Le colloque s’attachera à évoquer les personnalités successives des Jacob et de leurs collaborateurs, les conditions et techniques de fabrication, les modèles, les commandes françaises et étrangères, sans oublier les questions de style.

Colloque organisé par l’Ėcole Pratique des Hautes Ėtudes et le Musée du Louvre.

Conseil scientifique : Jean-François Belhoste, Anne Dion-Tenenbaum, Jean-Pierre Samoyault.

Télécharger le programme

Galerie Colbert, auditorium
Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne
75002 Paris.

Journée d’étude : Architecture et Arts décoratifs au temps de Percier et Fontaine (31 mai 2017, Paris)

ARCHITECTURE ET ARTS DECORATIFS AU TEMPS DE PERCIER ET FONTAINE Journée d’études – 31 mai 2017

Mercredi 31 mai 2017

Architecture et arts décoratifs au temps de Percier et Fontaine

9h15 : Accueil des participants

9h30 : Introduction : Charlotte Duvette (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, HiCSA), Maxime Georges Métraux (Université Paris-Sorbonne, centre André Chastel) et Saskia Wallig (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, HiCSA)

Session 1/Du Directoire à l’Empire : collaborations et interprétations dans la production des arts décoratifs

Présidente de séance : Nina Stritzler-Levine (Bard Graduate Center, New-York)

9h45 : Jean-François Belhoste (École Pratique des Hautes Etudes) La participation des Jacob aux premiers chantiers de décoration de Charles Percier : . . . → En lire plus

Journée d’étude : « L’art est éternel et les artistes sont des génies. Les idées reçues en histoire de l’art contemporain, des années 30 à aujourd’hui »

JEUDI 8 JUIN 2017 – Institut National d’Histoire de l’Art, Paris 2 rue Vivienne

9h-18h Salle Vasari (entrée libre)

____

9h : Accueil des invités

9h15 : Discours introductif

9h30 : Enjeux politiques et idéologiques en histoire de l’art : des récits de pouvoirs et les pouvoirs du récit

• Nadine Atallah (Université Paris I – Panthéon Sorbonne) : « N’y a-t-il vraiment pas eu de grandes artistes femmes? Stratégies pour la lecture et l’écriture d’une histoire de l’art féministe en Égypte (1950-1970) »

• Elena Sidorova (IEP de Paris) : « The Public Diplomacy Function of American Pop Art»

. . . → En lire plus

Journée d’études : « Le métier de l’architecte au XVIIIe siècle » (11 mai 2017, Nanterre)

Dans la lignée de cette dynamique, cette journée d’études aura pour objet de questionner les différentes facettes du métier d’architecte en se concentrant spécifiquement sur le XVIIIe siècle. En cela, elle s’inscrit dans le prolongement des trois tables-rondes organisées à Nanterre les 24 février, 17 mars & 28 avril. Ces rencontres, qui ont donné lieu à de riches échanges, ont permis d’aborder divers sujets liés à la vie et à la profession des architectes au siècle des Lumières.

Les différentes communications de cette journée permettront d’approfondir les questionnements liés à deux thématiques principales. La première session s’intéressera à l’architecte sur le terrain et à ses rapports avec . . . → En lire plus

Assemblée générale de l’AHA et appel à candidatures

Samedi 17 juin prochain à 9h, à l’INHA en salle Vasari, a lieu l’assemblée générale annuelle de l’Association d’histoire de l’architecture (le détail sera précisé dans la convocation prochaine). À cette occasion, le Bureau de l’association, élu pour un an, sera renouvelé.

Pour rappel, le Bureau est actuellement composé d’un président (Jean-Baptiste Minnaert), une vice-présidente (Catherine Maumi), une vice-présidente étudiante (Amandine Diener), un trésorier (Guy Lambert), une secrétaire (Anaïs Dorey), et les responsables des trois commissions (Communication : Léonore Losserand ; Manifestations scientifiques : Carmen Popescu ; Revue : Jean-Philippe Garric). Tous ces postes sont à pourvoir.

L’Association d’histoire de l’architecture a été fondée dans . . . → En lire plus

Sym­po­sium Autohistorias (26-28 mai 2017, Paris)

Le sym­po­sium Autohistorias se veut un moment fédé­ra­teur de réflexion sur le rôle à jouer par l’ins­ti­tu­tion artis­ti­que dans un monde pris dans le tour­ment de pola­ri­sa­tions natio­na­lis­tes et sépa­ra­tis­tes, tiraillée dans des débats iden­ti­tai­res favo­ri­sant une frag­men­ta­tion crois­sante entre les indi­vi­dus. Une qua­ran­taine de pro­fes­sion­nels enga­gés dans un tra­vail de réé­cri­ture de l’his­toire de l’art élaboreront col­lec­ti­ve­ment un récit commun fait d’une mul­ti­pli­cité de foyers artis­ti­ques (lieux d’art, écoles, col­lec­tifs ou événements) et de tra­jec­toi­res indi­vi­duel­les d’artis­tes ayant cir­culé au cours du XXe et XXIe siècle à tra­vers plu­sieurs cultu­res et hori­zons de pensée. Nous réflé­chi­rons avec eux à com­ment l’ins­ti­tu­tion au sens large et les musées peu­vent . . . → En lire plus

Appel à communication : « L’ange Gabriel, interprète et messager » (Arras, 22-23 mars 2018)

Le prochain colloque Graphè se déroulera les 22 et 23 mars 2018 à l’université d’Artois et portera sur l’ange Gabriel, présent à la fois dans l’Ancien et le Nouveau Testaments mais aussi dans les écrits apocryphes et les autres traditions monothéistes.

L’ange est par étymologie un messager. Il assume le rôle de médiateur entre le monde céleste et les hommes. Ni révolté, ni déchu, il parle et agit au nom de Dieu dans la Bible et constitue une forme implicite de théophanie. Les anges sont dits nombreux dans les Écritures mais rares ceux qui portent un nom. Parmi eux, Gabriel (« Homme de Dieu » ou « Dieu s’est . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n° 79 | Sommaire. L’artiste-historien

L’artiste-historien N° 79 de la revue Histoire de l’art, coordonné par Juliette Lavie et Pierre Sérié

Juliette Lavie et Pierre Sérié, Introduction

Perspectives

France Nerlich, Palette contre plume. Peindre l’histoire de l’art : le cas de Paul Delaroche et de Johann Friedrich Overbeck

Jean-Philippe Garric, Trois architectes historiens

Michel Poivert, La mémoire photographique ou la sensibilité historique des photographes

Études

Manon Vidal, Un architecte-historien dans la tourmente révolutionnaire : le cas de Jacques- Guillaume Legrand (1753-1807)

Sidonie Lemeux-Fraitot, Girodet ou la conscience de . . . → En lire plus