Conférence : Catherine David « Dynamiques trans-régionales à l’oeuvre dans les avant-gardes des années 1960-70 » (Paris, 2 mai 2017)

Catherine David « Dynamiques trans-régionales à l’oeuvre dans les avant-gardes des années 1960-70 »

Catherine David est la Directrice adjointe du Musée national d’art moderne du Centre Pompidou. De 1982 à 1994, elle a été conservateur au Musée national d’art moderne, Centre Pompidou, et à la Galerie nationale du Jeu de Paume, à Paris. Catherine David a occupé de 1994 à 1997 le poste de directrice artistique pour la documenta X de Kassel. Elle a ensuite dirigé le Witte de With Center for Contemporary Art (Rotterdam), où elle a initié le projet Représentations arabes contemporaines. En 1998, elle reçoit le prix ‘Bard Award for curatorial excellence’ à New-York. Elle a . . . → En lire plus

Conférence : « Un rêve néo-classique et un cauchemar archéologique » : les candélabres monumentaux de Piranèse au Louvre et Ashmolean Museum, par Caroline Van Eck (Paris, SciencesPo, 19 avril 2017)

SciencesPo Paris Centre d’histoire /Séminaire de recherche Arts et sociétés/ Avec le concours de la Fondation de France

Dans le cadre du séminaire de recherche Arts et sociétés dirigé par Laurence Bertrand Dorléac, Caroline Van Eck, professeur à l’Université de Cambridge, interviendra le 19 avril 2017 à 17h sur le sujet suivant : « Un rêve néo-classique et un cauchemar archéologique » : les candélabres monumentaux de Piranèse au Louvre et Ashmolean Museum

Que se passe-t- il si nous concevons les transformations profondes de l’art européen autour de 1800, non pas dans la perspective des acteurs humains ou des institutions, mais en partant des objets, de leur présence, de leur matérialité et de leurs . . . → En lire plus

Journée d’études « Les revues dans le monde : des contradictions de la modernité à la Grande Guerre » (Paris, 26 avril)

Revue amérindienne Talks and Thoughts of the Hampton Indian Students (détail), 1886-1907, © UC San Diego, La JollaArt global et périodiques culturels est un projet du collectif Global Art Prospective, qui regroupe des spécialistes des espaces territoriaux et culturels périphériques à l’Occident. En 2016 / 2017, le collectif mène un projet international de recherche et de valorisation des revues culturelles et critiques produites dès la fin du XVIIIe siècle aux années 1980 en Afrique, Afrique du Nord, Amérique centrale et du Sud, Asie, Asie de l’Ouest, Mer des Caraïbes, Océan Indien, Pacifique et territoires autochtones. Envisageant le rôle matriciel du périodique à la fois comme laboratoire d’expérimentation sociale, . . . → En lire plus

Colloque international : « Habitual Behavior in early modern Europe 1500 – 1750 » (Sheffield, 1-2 juin 2017)

Type : Colloque international

Date : 1 – 2 juin 2017

Lieu : Grande Bretagne, Sheffield, University of Sheffield, Humanities Research Institute

Habitual Behavior in early modern Europe 1500 – 1750

June 1st

10:30 – 11:30: Registration

11:30 – 13:00: Sex, Lust, and Desire

Dr Harry Cocks, Nottingham University: Habituation and Lust in Seventeenth and Early-Eighteenth- century England.

Dr Vincenzo Lagioia, University of Bologna: “Non solamente le lettere in cathedra ma ancora li buoni costumi”. Virtuosic Actions and Public Morality in the Seventeenth-Century: the Pisan Studio and the Rector Sodomite.

Mr Tommaso Scaramella, University of Bologna: «Per mottivi naturali». The Regulation of Sexual Habits in Seventeenth- . . . → En lire plus

Appel à communication : « Le nerf de la guerre. L’économie de la propagande » (11/09/2017, Paris)

Depuis plusieurs années, nous organisons des journées d’études sur l’histoire de la propagande destinées à encourager l’utilisation de la notion comme outil conceptuel pertinent et non comme argument disqualifiant. Pour cette année 2017, nous proposons de nous interroger sur la dimension économique de l’activité de propagande.

. . . → En lire plus

Colloque : « Alphonse Legros de la France à l’Angleterre /Alphonse Legros in France and Britain » (Dijon, 4-5 mai 2017)

Né à Dijon en 1837, Alphonse Legros aurait fréquenté l’École des Beaux-Arts de sa ville natale avant de gagner Paris puis Londres où il s’installe en 1863. En 1876, il est nommé professeur à la Slade, où il introduit l’enseignement de la gravure et de la sculpture. Membre fondateur en 1880 de la Society of Painters-Etchers, dont l’influence sur le renouveau de la gravure et de l’art du livre illustré est notable, Legros est également un médailliste reconnu, jouant un rôle important dans le renouveau de cet art. Lorsqu’il meurt en 1911, il est un citoyen britannique auquel la Tate Gallery rendra hommage par une très grande rétrospective.

Cet . . . → En lire plus

Appel à communications : The Middle Ages. A Global Context? (Lisbonne, 13-15 Décembre 2017)

Lisbon, December 13 – 15, 2017 Deadline: Jun 15, 2017

This Conference will seek to provide a forum for scholars from all disciplines who are willing to examine the question whether or not it is possible to speak of a Global Middle Ages. We invite participation from graduate students, early-career researchers and senior scholars. Papers are warmly welcome whether in English, Portuguese, Spanish, French or Italian.

The three sections of the Conference will be: 1. Debating the Global Middle Ages: Theoretical and Historiographical Approaches; 2. Texts, Images and Representations; 3. Territories and Powers: a “Glocal” Perspective.

Possible topics may include, but are by no means restricted to, the . . . → En lire plus

Conférence « Paris transformé, Le Marais 1900- 1980 : de l’îlot insalubre au secteur sauvegardé » (Paris, 21 avril 2017)

Dans une lettre qu’il adressait à Louis Grodecki au sujet de Architecture gothique et pensée scolastique, Erwin Panofsky écrivait : « Des études de ce type ne peuvent se justifier qu’avec des contradictions qui les prolongent ». Assurément, beaucoup d’ouvrages suscitent un intérêt critique et appellent de semblables débats. C’est pourquoi l’Institut national d’histoire de l’art a créé, sur une proposition de Christine Mengin, le cycle À propos d’un livre d’architecture, qui a pour objet de mettre à l’honneur un ouvrage traitant d’histoire de l’architecture et/ou de la construction. Présenté par son ou ses auteurs, le volume est alors placé dans le champ critique par un discutant. Au-delà d’une simple présentation, il s’agit donc, de la part de ou des auteurs, de partager les réflexions . . . → En lire plus

Colloque : « Ce qu’exposer veut dire »

Placée sous la direction de Philippe Dagen, cette rencontre, destinée aux élèves conservateurs en formation, est aussi ouverte à un plus large public. Elle a pour ambition de présenter les différentes problématiques qu’implique le projet d’exposition depuis sa conception jusqu’à son ouverture au public, à travers l’exemple de manifestations emblématiques de l’année 2016.

Chaque exemple sera l’occasion de faire intervenir les différents acteurs qui travaillent à l’élaboration de ces manifestations artistiques ou scientifiques et d’aborder des thématiques aussi diverses que l’installation des œuvres, le constat d’état, la scénographie, la mise en lumière, la médiation, ainsi que les partenariats et les contraintes matérielles et budgétaires.

« Ce qu’exposer veut dire » . . . → En lire plus

Appel à communication : XXIe séminaire d’histoire de l’art vénitien (Ecole du Louvre / Istituto Veneto, Venise, 29 juin – 5 juillet 2017)

XXIe SÉMINAIRE D’HISTOIRE DE L’ART VÉNITIEN
XXI SEMINARIO DI STORIA DELL’ARTE VENETA

/

VENISE, DU 29 JUIN AU 5 JUILLET 2017 VENEZIA, DAL 29 GIUGNO AL 5 LUGLIO 2017

———————————————————————————
École du Louvre, Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti
——————————————————————————–
DE BELLINI A TIEPOLO, LES SCUOLE DE VENISE

. . . → En lire plus

Colloque : Palais Royaux dans l’Europe des Révolutions, 1750-1850

Palais Royaux dans l’Europe des Révolutions

 

Colloque international organisé par Basile Baudez et Adrián Almoguera (Université Paris-Sorbonne-Centre André Chastel)

27-28 Avril 2017

Amphithéâtre de l’INHA, Galerie Colbert, 2 rue Vivienne, 75002 Paris

 

Depuis la publication par Nikolaus Pevsner de son History of Building Types en 1976, les historiens de l’architecture ont saisi l’importance de la méthode typologique pour penser leur discipline. La pensée en type, développée dans la rédaction des programmes de concours académiques au siècle des Lumières, permet d’articuler les concepts de convenance, de caractère et de composition analysés par Werner Szambien ou Jacques Lucan, au regard de la commande publique et privée. Dans l’Europe d’Ancien Régime, le palais pour le prince représente, avec l’église métropolitaine ou la basilique royale, le programme le plus prestigieux auquel peut . . . → En lire plus

Colloque : « Le don mis en scène. Représentations visuelles et textuelles de l’acte de donation dans les arts de la première modernité » (20-21/04/2017, Université catholique de Louvain)

Cette rencontre ambitionne d’étudier l’acte de donation au cours de la première modernité, un acte que l’on envisagera comme forme de communication et comme acteur du lien social. C’est plus précisément la mise en scène du don d’œuvres d’art et d’objets que l’on souhaite interroger. Car pour pouvoir participer pleinement de l’affirmation d’un statut ou d’un pouvoir, cet acte suppose un espace de visibilité et de représentation, assurant sa publicité au sein d’une communauté. Deux axes de réflexion complémentaires seront privilégiés : celui des mécanismes visuels, rhétoriques et littéraires qui participent de la mise en scène du don ; et celui de ses effets au sein des dynamiques relationnelles . . . → En lire plus

Parution : « La sculpture à Paris – 1905-1914 »

Catherine Chevillot, La sculpture à Paris – 1905-1914, le moment de tous les possibles, Paris : Hazan, 2017

Relié, 142 x 210 mm 448 pages, 51 ill. couleurs ISBN : 9782754109796 Prix : 29,00 €

Autour de 1900, Paris rassemble une nouvelle génération de sculpteurs consciente de vivre l’aube d’une nouvelle ère et cherchant un langage pour cet avenir encore indécis. Auguste Rodin est un passage obligé, et contesté, pour tous, Français (Bourdelle, Maillol), Espagnols (Gargallo, Manolo, Picasso), Roumains (Brancusi), Polonais (Nadelman, Allemand (Hoetger, Lehmbruck), Ukrainien (Archipenko)… Paris est aussi un milieu intellectuel traversé de nouvelles idées qui stimulent les débats esthétiques et renouvellent nombre de questions : . . . → En lire plus

Exposition : « Le Caire sur le vif. Beniamino Facchinelli, photographe (1875-1895) » (Paris, INHA, 21 avril-8 juillet 2017)

Redécouvert très récemment par le recoupement de recherches de spécialistes de la photographie et du Moyen Orient, le travail de Beniamino Facchinelli réalisé au Caire entre 1875 et 1895 sera présenté pour la première fois à l’Institut national d’histoire de l’art du 21 avril au 8 juillet 2017, illustré par une sélection de tirages originaux, ouvrages scientifiques et cartes postales d’époque.

Établi au Caire au cours des années 1870, Beniamino Facchinelli a réalisé quelque 1 200 vues de ses rues et de ses monuments. Certaines répondent à des commandes passées par des amateurs français ou britanniques engagés dans la conservation et la restauration des monuments du Caire, . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Écrire l’image. Dialogues en histoire de la photographie autour des sources et de leurs usages » (Archives nationales, Pierrefitte-sur-Seine, 20 avr. 2017)

Les Archives nationales organisent une journée d’étude à l’occasion de leur participation au Mois de la Photo du Grand Paris 2017. La publication de l’ouvrage De l’image fixe à l’image animée (1820-1910) : actes des notaires de Paris pour servir à l’histoire des photographes et de la photographie en 2015, en est un point de départ, ainsi que l’exposition En avion au-dessus de…, dialogues entre Mathieu Pernot et le fonds LAPIE, présentée du 4 avril au 19 septembre 2017 sur les deux sites des Archives nationales. L’objectif de cette journée est de croiser différentes approches sur les sources, écrites ou imagées, qui enrichissent une histoire du visuel et leurs usages dans . . . → En lire plus

Mise au concours d’un poste doctoral en histoire de la peinture hollandaise du XVIIe siècle (dir. Jan Blanc, Université de Genève)

Dans le cadre du projet financé par le Fonds national suisse de la Recherche scientifique (FNS) « Un Siècle d’or ? Repenser la peinture hollandaise du XVIIe siècle »

est mis au concours à l’Université de Genève :

1 poste doctoral en histoire de la peinture hollandaise du XVIIe siècle

Conditions :

Être en possession d’une maîtrise universitaire (master) en histoire de l’art

Avoir un projet de recherche et l’intention d’inscrire une thèse à l’Université de Genève dans le domaine de la peinture hollandaise du xviie siècle. Cette thèse pourrait être écrite en anglais. Elle devrait idéalement toucher au moins en partie les thèmes du projet FNS en explorant notamment la . . . → En lire plus

Conférence « Viollet-le-Duc, Villégiature et architecture domestique » (Paris, 19 avril 2017)

Dans une lettre qu’il adressait à Louis Grodecki au sujet de Architecture gothique et pensée scolastique, Erwin Panofsky écrivait : « Des études de ce type ne peuvent se justifier qu’avec des contradictions qui les prolongent ». Assurément, beaucoup d’ouvrages suscitent un intérêt critique et appellent de semblables débats. C’est pourquoi l’Institut national d’histoire de l’art a créé, sur une proposition de Christine Mengin, le cycle À propos d’un livre d’architecture, qui a pour objet de mettre à l’honneur un ouvrage traitant d’histoire de l’architecture et/ou de la construction. Présenté par son ou ses auteurs, le volume est alors placé dans le champ critique par un discutant. Au-delà d’une simple présentation, il s’agit donc, de la part de ou des auteurs, de partager les réflexions . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Dubuffet vs la Culture » (Rennes 2, 6 avril 2017)

Jean Dubuffet (1901-1985) a produit une « critique de la culture », projet éminemment culturel et paradoxal qui vise un « en dehors » de la culture tout en sachant que de tels « en dehors » ne sont, comme il l’écrit, que des « chimères » ou des « mirages ». Cette « critique de la culture » qu’il présente comme un nihilisme actif répondant joyeusement au nihilisme de la culture occidentale a des accents à la fois rousseauiens et nietzschéens, mais ne sombre pas dans un primitivisme essentialiste. L’objectif de cette journée d’étude est de décrire cette critique sous ses diverses espèces — car Dubuffet . . . → En lire plus

Colloque international Toward a Geography of Architectural Criticism: Disciplinary Boundaries and Shared Territories. Paris, 3-4 avril 2017

Institut National d’Histoire de l’Art, Académie d’Architecture, Paris, 3-4 avril 2017 Mapping Architectural Criticism Third International Symposium: Architectural Criticism 20th and 21st Centuries, a Cartography (ANR-14-CE31-0019-01) Université Rennes 2, Archives de la Critique d’art – Agence Nationale de la Recherche

Ce colloque international s’inscrit dans le Programme ANR Mapping Architectural Criticism (2015-2017), dont l’objectif est de développer un champ de recherche sur la critique architecturale des dernières décennies du XIXe siècle à aujourd’hui. Il débattra deux questions clé, relatives aux « géographies » de la critique d’architecture : ses frontières disciplinaires et ses territoires partagés, notamment avec la critique d’autres disciplines, depuis les dernières . . . → En lire plus

Appel à communication : VII Colloque du Musée D. João VI / IV Colloque International – Collections d’Art au Brésil et au Portugal

How is art displayed within collections of different types: scientific, artistic, didactic, museological, private and public? Once we give access to it through this strategy of display, how is it understood? What kind of experience and/or knowledge does it promote? And how does that influence affect the writing of Art Histories? The physical spaces filled by these collections gather different experiences that need to be contemplated [taken into account] in the writing processes of Art Histories. Rather than evaluating works of art through the isolated images of each piece, their photographic representations and the data available in inventories, we propose that trying to access them in physical locations opens up new perspectives. Objects gain concreteness, materiality, positions, means of interaction with other pieces next to them as well as with people who relate to them under these circumstances, which enables us to take into consideration embodied acting observers. In certain locations, empty spaces acquire densities, as intervals between objects working as amalgamations of sense, contributing to give cohesion to the collections. We call for proposals that, within this mental framework, reflect about the spatiality of art collections, considering works of art as they occupy real physical spaces, instigating discussions about art and its location and the means of reception and understanding according to their means of display. . . . → En lire plus