Appel à communication : « Ces matières sans rivales », la céramique architecturale et la manufacture de Sèvres. (Paris, INHA, 13 octobre 2017)

Appel à communication (jusqu’au 16 mai 2017)

Ces « matières sans rivales »,

la céramique architecturale et la manufacture de Sèvres

Journée d’études organisée par la Cité de la céramique et le LABEX CAP (Création, Arts, Patrimoine), Paris, INHA, 13 octobre 2017

Si la céramique architecturale, comprise comme matériau ou élément de décors, occupe une grande place dans le paysage urbain européen, elle reste encore mal connue et la Manufacture de Sèvres apparaît de surcroît comme la grande absente des publications sur ce sujet.

Lieu d’exception tant par sa production que par ses expérimentations techniques, Sèvres, tantôt pionnière, tantôt suiveuse, apparaît . . . → En lire plus

Journée d’études : « Intervenir. Art et architecture dans l’espace public européen du XIXe au XXIe siècle » (18 mai 2017, Paris, INHA)

Jeudi 18 mai 2017 de 9h30 à 18h

INHA, salle Demargne

2 rue Vivienne

75002 Paris

Entrée libre

 

Des nouvelles théories urbaines du début du XIXe siècle aux smart cities contemporaines, en passant par la reconstruction et les mégastructures des années 1950-60 ou les entreprises de rénovation, des années 1970 et 1990, l’espace public des villes européennes a été le lieu d’interventions, d’unions et de confrontations avec l’art et l’architecture.

Trente ans après le colloque « L’art et la ville : urbanisme et art contemporain » qui s’est tenu au Palais du Luxembourg en janvier 1986, il est intéressant d’esquisser un nouvel état des lieux . . . → En lire plus

Conférence : « Un laboratoire d’innovations architecturales et urbaines, la généralité de Champagne au XVIIIe siècle » par Dominique Massounie (Paris, 27 avril 2017)

Salle de la rue Talleyrand à Reims en 1785, estampe.

Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, la généralité de Champagne était méthodiquement aménagée et embellie. Le réseau routier fut perfectionné par les ingénieurs des ponts et chaussée, les villes firent l’objet de plans d’alignement et un grand nombre d’édifices publics furent reconstruits. Les archives, heureusement bien conservées et accessibles, fournissent les informations précises sur les acteurs de cette transformation. Deux intendants se succédèrent pour l’accompagner, Henri-Louis de Barberie de Saint-Contest, entre 1751 et 1764, puis Gaspard-Louis Rouillé d’Orfeuil, entre 1764 et 1790.

. . . → En lire plus

Conférence « Paris transformé, Le Marais 1900- 1980 : de l’îlot insalubre au secteur sauvegardé » (Paris, 21 avril 2017)

Dans une lettre qu’il adressait à Louis Grodecki au sujet de Architecture gothique et pensée scolastique, Erwin Panofsky écrivait : « Des études de ce type ne peuvent se justifier qu’avec des contradictions qui les prolongent ». Assurément, beaucoup d’ouvrages suscitent un intérêt critique et appellent de semblables débats. C’est pourquoi l’Institut national d’histoire de l’art a créé, sur une proposition de Christine Mengin, le cycle À propos d’un livre d’architecture, qui a pour objet de mettre à l’honneur un ouvrage traitant d’histoire de l’architecture et/ou de la construction. Présenté par son ou ses auteurs, le volume est alors placé dans le champ critique par un discutant. Au-delà d’une simple présentation, il s’agit donc, de la part de ou des auteurs, de partager les réflexions . . . → En lire plus

Colloque : Palais Royaux dans l’Europe des Révolutions, 1750-1850

Palais Royaux dans l’Europe des Révolutions

 

Colloque international organisé par Basile Baudez et Adrián Almoguera (Université Paris-Sorbonne-Centre André Chastel)

27-28 Avril 2017

Amphithéâtre de l’INHA, Galerie Colbert, 2 rue Vivienne, 75002 Paris

 

Depuis la publication par Nikolaus Pevsner de son History of Building Types en 1976, les historiens de l’architecture ont saisi l’importance de la méthode typologique pour penser leur discipline. La pensée en type, développée dans la rédaction des programmes de concours académiques au siècle des Lumières, permet d’articuler les concepts de convenance, de caractère et de composition analysés par Werner Szambien ou Jacques Lucan, au regard de la commande publique et privée. Dans l’Europe d’Ancien Régime, le palais pour le prince représente, avec l’église métropolitaine ou la basilique royale, le programme le plus prestigieux auquel peut . . . → En lire plus

Conférence « Viollet-le-Duc, Villégiature et architecture domestique » (Paris, 19 avril 2017)

Dans une lettre qu’il adressait à Louis Grodecki au sujet de Architecture gothique et pensée scolastique, Erwin Panofsky écrivait : « Des études de ce type ne peuvent se justifier qu’avec des contradictions qui les prolongent ». Assurément, beaucoup d’ouvrages suscitent un intérêt critique et appellent de semblables débats. C’est pourquoi l’Institut national d’histoire de l’art a créé, sur une proposition de Christine Mengin, le cycle À propos d’un livre d’architecture, qui a pour objet de mettre à l’honneur un ouvrage traitant d’histoire de l’architecture et/ou de la construction. Présenté par son ou ses auteurs, le volume est alors placé dans le champ critique par un discutant. Au-delà d’une simple présentation, il s’agit donc, de la part de ou des auteurs, de partager les réflexions . . . → En lire plus

Conférence « Villard de Honnecourt, architecte du XIIIe siècle » (Paris, 11 avril 2017)

Dans une lettre qu’il adressait à Louis Grodecki au sujet de Architecture gothique et pensée scolastique, Erwin Panofsky écrivait : « Des études de ce type ne peuvent se justifier qu’avec des contradictions qui les prolongent ». Assurément, beaucoup d’ouvrages suscitent un intérêt critique et appellent de semblables débats. C’est pourquoi l’Institut national d’histoire de l’art a créé, sur une proposition de Christine Mengin, le cycle À propos d’un livre d’architecture, qui a pour objet de mettre à l’honneur un ouvrage traitant d’histoire de l’architecture et/ou de la construction. Présenté par son ou ses auteurs, le volume est alors placé dans le champ critique par un discutant. Au-delà d’une simple présentation, il s’agit donc, de la part de ou des auteurs, de partager les réflexions engendrées par l’ouvrage, . . . → En lire plus

2èmes rencontres AHA : « Restaurer ou réhabiliter l’architecture, XIXe-XXIe siècle : une mise en perspective historiographique » – Paris – 23 et 24 mars 2017

L’Association des Historiens de l’Architecture organise ses Deuxiemes Rencontres les 23 et 24 mars 2017 à Paris

Lieu : INHA, 6 rue des Petits Champs, 75002 Paris (23 mars) et École nationale supérieure d’architecture Paris-Val de Seine, 3 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris (24 mars)

 

Accédez au programme : cliquez ici

Colloque International : « Toward a Geography of Architectural Criticism. Disciplinary Boundaries and Shared Territories » (Paris, 3-4 avril 2017)

Institut National d’Histoire de l’Art, Académie d’Architecture, Paris, 3 et 4 avril 2017

Mapping Architectural Criticism Third International Symposium: Architectural Criticism 20th and 21st Centuries, a Cartography (ANR-14-CE31-0019-01)

organisé par l’Université Rennes 2 (EA 1279 Histoire et critique des arts), les Archives de la Critique d’art – Agence Nationale de la Recherche

Ce colloque international s’inscrit dans le Programme ANR Mapping Architectural Criticism (2015-2017), dont l’objectif est de développer un champ de recherche sur la critique architecturale des dernières décennies du 19e siècle à aujourd’hui. Il débattra deux questions clé, relatives aux « géographies » de la critique d’architecture : ses frontières disciplinaires et ses . . . → En lire plus

Appel à communication : « Jacques-François Blondel et l’enseignement de l’architecture. La dernière leçon de l’architecture « à la française » » (Paris, 14 décembre 2017)

Jacques-François Blondel et l’enseignement de l’architecture La dernière leçon de l’architecture « à la française » Cité de l’architecture et du patrimoine Jeudi 14 décembre 2017

La Cité de l’architecture et du patrimoine et la Ville de Metz se sont associées pour organiser une journée d’étude sur l’architecte Jacques-François Blondel (1708/9-1774). L’objectif de cette journée est d’interroger le rôle de cette figure majeure du siècle des Lumières dans l’enseignement de l’architecture. Cette rencontre annonce l’exposition monographique « Blondel, architecte des Lumières », qui sera présentée à Metz en 2018, et l’exposition-dossier qui lui sera consacrée à la Cité de l’architecture et du patrimoine la même année. Parmi . . . → En lire plus

Colloque « Les lieux du rêve. Architectures fantastiques dans la littérature : textes et images » (Florence, 6-8 avril 2017)

Le colloque portera sur le rêve et l’architecture. Unis, opposés, croisés, ces deux thèmes seront déclinés sous plusieurs aspects : les édifices cultuels propices au rêve, les rêves d’architectures, l’imaginaire de l’architecture des âmes, les constructions oniriques des romans médiévaux, les constructions projetées. Dans une double perspective, littéraire et artistique, la rencontre s’attachera au rapport entre textes et images, tout en favorisant une approche pluridisciplinaire (histoire, archéologie…). Le colloque privilégie les éclairages novateurs et les cas d’études originaux sur une période large allant de l’Antiquité au Baroque. Les conférences seront associées à la projection du film « La Casa delle illusioni prospettiche » du réalisateur Massimo Becattini.

 

Programme Jeudi 06 avril 2017, Université de Florence – Département SAGAS

16.30 Accueil des participants

17h Allocution de bienvenue – Ouverture du . . . → En lire plus

« L’église, lieu de performances – In Locis competentibus » (Paris, 21 mars 2017)

Dans une lettre qu’il adressait à Louis Grodecki au sujet de Architecture gothique et pensée scolastique, Erwin Panofsky écrivait : « Des études de ce type ne peuvent se justifier qu’avec des contradictions qui les prolongent ». Assurément, beaucoup d’ouvrages suscitent un intérêt critique et appellent de semblables débats. C’est pourquoi l’Institut national d’histoire de l’art a créé, sur une proposition de Christine Mengin, le cycle À propos d’un livre d’architecture, qui a pour objet de mettre à l’honneur un ouvrage traitant d’histoire de l’architecture et/ou de la construction. Présenté par son ou ses auteurs, le volume est alors placé dans le champ critique par un discutant. Au-delà d’une simple présentation, il s’agit donc, de la part de ou des auteurs, de partager les réflexions engendrées par l’ouvrage, . . . → En lire plus

Journée d’études « Autour de Roger Taillibert – Structures architecturales et ingénieurs du XXe siècle » (Paris, 23 mars 2017)

Les interactions entre architecture et ingénierie constituent un champ de recherche fertile. Depuis les années 1990, les publications et expositions monographiques permettent d’envisager une réflexion synthétique sur les architectes et ingénieurs qui ont su allier recherches structurelles et force expressive au cours du XXe siècle : travaux universitaires et fonds d’agences conservés dans les collections muséales offrent l’opportunité de s’interroger sur le processus de conception du projet architectural, de ces voûtes, coques, coupoles en béton, structures tendues et autres modèles structurels. À travers les maquettes et les plans, les matériaux performants, l’ingénierie intégrée et l’utilisation de l’informatique, les projets d’Eduardo Torroja, Pier Luigi Nervi, Felix Candela, Roger Taillibert, Frei . . . → En lire plus

Appel à candidatures : bourse SFA pour participer au Congrès archéologique de Bourges (22-26 juin)

Appel à candidatures : Bourse « SFA Jeune chercheur » 2017

La Société française d’archéologie lance un appel à candidatures pour l’attribution de quatre bourses « SFA Jeune chercheur ».

Les bourses, d’un montant de 700 € chacune, seront attribuées à des étudiants de master, doctorat ou équivalent en histoire de l’architecture, histoire de l’art et dans le domaine du patrimoine, âgés de moins de 35 ans, pour leur permettre de participer au 176e Congrès archéologique de France qui se tiendra du 22 au 26 juin 2017 à Bourges et dans le Berry et aura pour thème : « Bourges et le Berry, de la fin du Moyen-Age à la Renaissance ».

Pour connaître les condition . . . → En lire plus

Post-doc: History of Architecture & Urbanism (ArchiMediaL project), TU Delft

 

The research will take place in the context of the interdisciplinary digital humanities project ArchiMediaL, focused on enriching and linking historical architectural and urban image collections. The post-doctoral researcher in architectural and urban history will collaborate closely with members of the Chair of History of Architecture and Urban Planning at the TU Delft and with computer scientists researching Deep Learning for Image Analysis (TU Delft) and Semantic Web and Knowledge Representation (VU Amsterdam).

The postdoctoral researcher will provide the intellectual and hermeneutic framework for the development of new tools for automatic building recognition of architectures and their parts as available in inherently diverse digital media (plans, photos, models, etc.) and on the web. He/she will facilitate the development and linking of metadata . . . → En lire plus

Appel à communication : « Penser, représenter et vivre l’espace (XVe-XVIIIe siècle) »

Colloque « Jeunes chercheurs » du Centre interuniversitaire de recherche sur la première modernité (CIREM) Université Laval, Québec 18-19 mai 2017

Mesurer, construire, parcourir, décrire, tracer, habiter, partager : autant d’approches, d’usages, de représentations qui, de la fin du XVe siècle à la Révolution française, portent témoignage de ce que l’on pourrait appeler des régimes de spatialité qui structurent la vie quotidienne, informent les modes de représentation, de production, d’échange. C’est précisément ce rapport, complexe et pluriel dans les savoirs qui l’informent et les formes qui l’investissent, que cette nouvelle édition du colloque «Jeunes chercheurs» du CIREM propose d’examiner en ses théories, de décliner . . . → En lire plus

APPEL À COMMUNICATIONS – Journée d’études sur « Le métier de l’architecte au XVIIIe siècle »

Le métier de l’architecte au XVIIIe siècle

Cette journée d’études se déroulera le 11 mai 2017 à l’université de Paris-Nanterre et fera suite aux tables-rondes organisées sur la même thématique les 24 février, 17 mars et 28 avril.

Elle permettra d’approfondir certains sujets évoqués lors de ces rencontres et d’aborder d’autres sujets liés aux thématiques suivantes : > L’architecte sur le terrain : de l’agence au chantier, entre hommes de l’art et techniciens. De la création des plans à la réception des travaux, quels sont les rapports entre l’inventeur et ses collaborateurs, qu’ils soient dessinateurs, inspecteurs, ingénieurs, entrepreneurs ou décorateurs . . . → En lire plus

Appel à communication : « Décor et architecture : entre union et séparation des arts (XVIe-XVIIe siècle) » (Lausanne, 16-17 novembre 2017)

Le décor à la période moderne est considéré comme l’une des parties constitutives de l’architecture. Grâce à lui, celle-ci se distingue de la simple maçonnerie et peut revendiquer une forme d’excellence. Dans une telle perspective, le décor est une condition essentielle à l’architecture et non pas un élément marginal. Or dans l’historiographie, décor et architecture sont souvent étudiés de manière séparée, ce qui institue de fait une rupture entre ces deux champs, susceptible de biaiser notre compréhension de la production artistique.

L’université de Lausanne organise deux rencontres internationales afin d’interroger les liens multiples entre décor et architecture en Europe à l’époque moderne et proposer de nouvelles perspectives de recherche. . . . → En lire plus

Table-ronde : Autour du livre Jacques Doucet collectionneur et mécène (Paris, 7 mars)

Capture DoucetLe nom de Jacques Doucet reste connu aujourd’hui de qui fréquente la bibliothèque de l’INHA, héritière de la bibliothèque d’Art et d’Archéologie et de la bibliothèque littéraire Jacques – Doucet, et également issue du mécénat de cet homme dont la fortune venait de la couture. Parfois aussi, on sait qu’il fut le premier acheteur des Demoiselles d’Avignon, dès 1924 ! Et l’on s’en étonne. Mais qui sait qu’à cela il n’est rien d’extraordinaire puisqu’il fut l’un, sinon le plus grand, collectionneur de son temps (en qualité des œuvres collectionnées), achetant tour à tour et simultanément arts du XVIIIe siècle (de Watteau à Clodion, . . . → En lire plus

Table ronde autour de l’ouvrage « Renaissance italienne et architecture au XIXe siècle. Interprétations et restitutions »

Table ronde autour de l’ouvrage :
Brucculeri, Antonio – Frommel, Sabine (dir.) : Renaissance italienne et architecture au XIXe siècle. Interprétations et restitutions, (Campisano Editore, Roma, 2016)
jeudi 23 février 2017 à 18h30, Académie d’Architecture ( 9, Place des Vosges, 75004 Paris )

Intervenants :

Jean-Baptiste Minnaert , Université Paris 4-Sorbonne

José de Monterroso Teixeira, Universidade Autónoma de Lisboa

Sergio Pace, Politecnico di Torino

Estelle Thibault, ENSA Paris-Belleville

 

Centré sur les interprétations et les représentations de la Renaissance italienne au sein de la culture architecturale et de l’historiographie du XIXe siècle, ce volume sera le point de départ d’un débat plus large qu’ouvriront les interventions de la table ronde. La multiplicité des approches historiques que l’enquête menée dans cet . . . → En lire plus