Séminaire « 1959-1985, au prisme de la biennale de paris » : Art contemporain et maoïsme (2 avril 2019, Paris)

Photographie de Li Feng-lan au travail, parue dans l’ouvrage Peintures des paysans du district de Houhsien de Chine, s.l., s.d. DR.

La séance s’articulera autour de la participation exceptionnelle des peintres paysans de la région de Houhsien (Chine) à la 10e Biennale de Paris. La revendication d’un modèle de production artistique basée sur « l’édification d’une Chine nouvelle, socialiste » sera l’occasion de décrypter la fascination de la France des années 1960 et 1970 pour le maoïsme. Le statut du « peintre paysan », incarnation de la figure de l’artiste amateur, . . . → En lire plus

Séminaire – Biennale de Paris : Quelle lignée ? Modernités comparées : Venise et les biennales latino-américaines (19 février 2019, Paris)

Anita Orzes, La biennale de Venise et le Sud global: quelques hypothèses sur les connections et les échanges entre biennales (1895-2016), cartographie numérique, 2018

Anita Orzes, La biennale de Venise et le Sud global: quelques hypothèses sur les connections et les échanges entre biennales (1895-2016), cartographie numérique, 2018

Afin de situer la Biennale de Paris au sein de la prolifération mondiale de tels événements, il peut être utile de poser une question épistémologique : existe-t-il un modèle unique et valide qui identifierait le format des biennales d’art ? Cette séance aborde . . . → En lire plus

Appel à participations : « Venise au XXe siècle, du passé glorieux à la modernité polémique / Venezia Novecento, dal passato glorioso alla modernità polemica »

XXIIE SÉMINAIRE D’HISTOIRE DE L’ART VÉNITIEN

XXII SEMINARIO DI STORIA DELL’ARTE VENETA

VENISE, DU 28 JUIN AU 4 JUILLET 2O18

Ecole du Louvre, Paris / Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti, Venise

Argumentaire :

Du tourisme balnéaire lancé au Lido en 1905 au grand chantier industriel ouvert en 1917 avec les aménagements portuaires de Marghera, Venise opère au début du XXe siècle une métamorphose urbaine radicale et accélérée qui contraste avec l’idée de cité déclinante que l’historiographie ou le cinéma ont parfois retenue, après les récits de l’âge d’or de la . . . → En lire plus