Appel à communication : « Les conflits de mémoire : arts, histoire, commémorations » (Le Mans, 6-7 avril 2017)

Hocine Zaourar, La Madone de Benthala, 1997, photographieCertains événements historiques font l’objet de récits conflictuels : les guerres, vécues par les soldats au sol ou dirigées par les officiers supérieurs à distance, racontées par les vainqueurs ou relatées par les vaincus, laissent des traces différentes parmi les témoins ; les personnages historiques inspirent des souvenirs contradictoires selon les individus qui en dressent le portrait ; l’histoire locale s’efface parfois derrière l’histoire nationale et le mythe se substitue au réel. Les conflits de mémoire naissent de la distance entre les souvenirs des uns et des autres, tensions que l’historien s’efforce de restituer dans l’écriture d’un récit scientifique privilégiant l’exactitude des faits. Entre l’écriture de . . . → En lire plus

Appel à communication : « Représentations de la mémoire » (Los Angeles, 10-11 octobre 2013)

Quand le Sénat français a voté en 2012 la commémoration de la guerre d’Algérie le 19 mars de chaque année, la lutte ancienne mais persistante autour de la commémoration s’est de nouveau retrouvée au centre des débats. Alors que ce vote était initialement prévu pour 2002, le secrétaire d’Etat aux Anciens combattants l’avait reporté, en déclarant : « 40 ans plus tard est encore trop tôt ». Bien que cette date rejoigne le 14 juillet, le 11 novembre et de nombreuses autres en tant que commémoration des actions françaises en métropole et à l’étranger, elle reste ancrée dans la controverse. Cet acte législatif parmi d’autres comme la loi Taubira, soulève . . . → En lire plus