Appel à communication : « Les conflits de mémoire : arts, histoire, commémorations » (Le Mans, 6-7 avril 2017)

Hocine Zaourar, La Madone de Benthala, 1997, photographieCertains événements historiques font l’objet de récits conflictuels : les guerres, vécues par les soldats au sol ou dirigées par les officiers supérieurs à distance, racontées par les vainqueurs ou relatées par les vaincus, laissent des traces différentes parmi les témoins ; les personnages historiques inspirent des souvenirs contradictoires selon les individus qui en dressent le portrait ; l’histoire locale s’efface parfois derrière l’histoire nationale et le mythe se substitue au réel. Les conflits de mémoire naissent de la distance entre les souvenirs des uns et des autres, tensions que l’historien s’efforce de restituer dans l’écriture d’un récit scientifique privilégiant l’exactitude des faits. Entre l’écriture de . . . → En lire plus

Appel à communication : « Images de Guerres au XXe siècle du cubisme au surréalisme » (Nagoya, 12 novembre 2016)

Pablo Picasso, Massacre en Corée, 1592, Paris Au XXe siècle, confrontés à la réalité des guerres, artistes, poètes, écrivains, photographes et cinéastes de divers mouvements artistiques comme le cubisme, le vorticisme, le dadaïsme, le constructivisme ou le surréalisme ont représenté les images des guerres qu’ils ont vécues, dans une oscillation entre figuration et abstraction, subjectivité et objectivité, conscience et inconscience, réalisme et fantasme.

Nous souhaitons rassembler des interventions et des spécialistes de différentes disciplines pouvant aborder cette question selon des angles de lecture multiples : littérature, histoire de l’art, théâtre, photographie et cinéma.

Le conférencier principal de ce colloque sera le Professeur Mary Ann Caws (Professeur émérite de la littérature comparative . . . → En lire plus

Journées d’études : « Ecrits et paroles d’artistes d’Afrique du Nord, du Moyen-orient et de l’Europe de l’Est dans la guerre froide » (Paris, 4-5 novembre 2015)

Guerre froideLes 4 et 5 novembre 2015 se tiendront à l’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM/EHESS), à Paris, deux journées d’études qui ont pour objectif d’aborder les modes de circulation des textes et paroles d’artistes dans le contexte de la Guerre froide (1947-1989), en s’intéressant à des déclarations ignorées ou minorées par des récits souvent encore organisés autour de l’action de quelques « centres ».

Déconstruire de tels récits est une tâche complexe, comme le montre la rareté des études portant, par exemple, sur la participation d’artistes d’Afrique du Nord ou du Moyen-Orient à des événements qui ont contribué à sceller les alliances au sein du camp atlantique . . . → En lire plus

Séminaire « Made in Algeria – Généalogie d’un territoire » – « D’une guerre l’autre » – Entretien avec Laurence Bertrand Dorléac

Il s’agira de réfléchir à la manière dont des œuvres de Niki de Saint-Phalle, Raymond Hains, Jacques Villeglé, Jean-Jacques Lebel et d’autres révèlent les liens visibles et invisibles entre la seconde guerre mondiale et la guerre d’Algérie.
Laurence Bertrand Dorléac est historienne de l’art, professeure à Sciences po où elle dirige le séminaire Arts et Sociétés et où elle publie La Lettre du séminaire. Elle est l’auteur de nombreux textes dont : L’art de la défaite, Seuil, 1993 ; Art of the Defeat, traduction en anglais par Jane Mary Todd, Getty Research Institute, 2008 ; rééd., 2010, 2012 ; L’ordre sauvage. Violence, dépense . . . → En lire plus

Journée d’études : « Représentations des martyrs en mondes musulmans » (Paris, 17 octobre 2015)

Martyrs Cette Journée d’étude s’inscrit dans un réseau de recherche intitulé Mise en scène, mise en visibilité des martyrs en mondes musulmans et qui se décline, dans différents pays et différents types d’institutions, en colloques internationaux, journées d’étude, ateliers et séminaires. Partant du constat d’une exposition aussi nombreuse que diverse des figures de martyrs dans les espaces publics de pays musulmans, ces rencontres interrogent la dynamique de ces représentations, leur circulation par-delà les frontières (gestes d’emprunts, de rejets), leurs éventuelles mutations au gré des changements (sociaux, politiques, techniques) et leur évolution en fonction des modes et du temps qui passe. La question de la mutation du . . . → En lire plus

Appel à publication : « Transitions : Journal of Franco-Iberian Studies » (Décembre 2015)

Transitions. Journal of Franco Iberian StudiesPapers are invited for a special number of Transitions: Journal of Franco-Iberian Studies to be devoted to the representation of Conflicts between France and Spain.

Papers should address perceptions, representations, or negotiations of tensions or interventions through literature, film and/or art. Papers might address topics such as French participation in the Reconquista, French-Spanish wars, France’s role during the Spanish Civil War and Francoism, Intercultural areas (Basque Nations on both sides of the border, Catalonia), Bi-national relationships, Cultural, Religious or Economic tensions (i.e. French Philosophy vs. Spanish Catholicism), etc.

This special issue will appear in December 2015. The deadline for submissions is September 1st, 2015. Transitions accepts original articles . . . → En lire plus

Séminaire : «  »L’Arabe au sexe-couteau » : comment les représentations de la guerre d’Algérie ont façonné la révolution sexuelle en France »

Made in Algeria 12 mai 20156e séance du séminaire Made in Algeria – Généalogie d’un territoire

Entretien avec Todd Shepard, professeur d’histoire à l’université Johns Hopkins

Todd Shepard est professeur d’histoire à l’université Johns Hopkins. Son travail porte sur la France et son empire colonial au XXe siècle. Son premier livre, The Invention of Decolonization. The Algerian War and the Remaking of France (Cornell U.P., 2006), a été traduit en français sous le titre : 1962. Comment l’indépendance algérienne a transformé la France (Payot, 2008 ; en poche 2013). Il prépare actuellement deux ouvrages. Le premier, La France, le sexe et les Arabes, 1962 à 1979 (à paraître . . . → En lire plus

Appel à publication : « Échos littéraires et représentations artistiques de la Première Guerre Mondiale dans les pays de langues romanes », Langues néo-latines (septembre 2016)

C.R.W. Nevinson, Returning to the Trenches (Retour à la tranchée), 1914,Le numéro 378 des Langues néo-latines à paraître en septembre 2016 aura pour thème : « Échos littéraires et représentations artistiques de la Première Guerre Mondiale dans les pays de langues romanes ». La Grande Guerre, dont on fête actuellement le centenaire, a été abondamment évoquée et représentée dans les pays de langues romanes (Europe, Amérique, Afrique, Asie), qu’ils aient directement participé au conflit ou non. En faisant irruption dans la vie des peuples, la guerre s’est aussi introduite dans le discours littéraire, artistique, historique et journalistique où s’est bientôt reflétée une actualité traumatisante et brûlante. Dans quelle . . . → En lire plus

Appel à contribution : La guerre civile anglaise des Romantiques. France-Angleterre, 1797-1901 – Université de Rouen

Peinture_de_Jeaurat_de_Bertry_Nicolas_Henry_1728_-_1796_Un_tambour_et_une_epeeokLa guerre civile anglaise constitue aujourd’hui, d’un côté comme de l’autre de la Manche, un épisode bien oublié de l’histoire britannique. Il n’en a pourtant pas toujours été ainsi : au XIXe siècle, la Grande Rébellion était au contraire érigée en référence, tant par ceux qui tentaient de penser les soubresauts politiques qui secouaient alors l’Europe que par de nombreux écrivains et artistes, qui y trouvaient une inépuisable source d’inspiration. L’expression « Révolution anglaise », qui fait écho à « Révolution française », a été forgée par François Guizot pour désigner la période qui couvre les années 1640-1660. Elle renvoie aux changements sociaux, religieux et politiques, qui affectèrent les Îles . . . → En lire plus

Rencontres : « Le Patrimoine dans la guerre » (Paris, 26 mars 2013)

LE PATRIMOINE DANS LA GUERRE. Rencontres et tables-rondes par l’Association Mémoires du Patrimoine. Mardi 26 mars 2013 (9h-15), École du Louvre.

Table-ronde n°1 : Tombouctou, historique et situation actuelle.

– Patrimoine culturel et récents conflits, le cas de Tombouctou, par Mounir Bouchenaki (ICCROM et UNESCO) – Tombouctou dans l’Islam, par Gaëlle Beaujean-Baltzer (musée du Quai Branly). – Les menaces spécifiques aux manuscrits, par Jean-Michel Djian (France Culture Papiers).

Table-ronde n°2 (11h30-13h) : Le patrimoine dans la guerre, acteurs et législations.

– La préservation des oeuvres : histoire des évacuations des collections publiques françaises, 1870-1940, par Arnaud Bertinet (Pres-Hésam, INP INHA). – Médias sociaux et patrimoine en danger, par Laurence le Petit (Patrimoine sans Frontières). – Le patrimoine . . . → En lire plus

Appel à publication : « Représenter la Grande Guerre : les écrivains et les artistes face à l’épreuve (1914-1920) »

L’année 2014 marquera le centenaire de la conflagration qui déclencha la Première Guerre mondiale. La revue Essays in French Literature and Culture souhaite participer au programme commémoratif que la France envisage pour cette grande échéance mémorielle en publiant un numéro spécial sur la production littéraire, artistique, et culturelle contemporaine de la Grande Guerre. Sans vouloir minimiser l’importance de la production littéraire et cinématographique des dernières décennies et l’impact qu’elle a eu sur l’imaginaire collectif du conflit, nous cherchons à revenir sur les diverses formes de création artistique et culturelle issues de l’époque de la guerre même (en nous bornant à tout écrit ou de création effectué entre 1914 et 1920). Or, dans . . . → En lire plus

Appel à publication: « Le Militaire » – projet de numéro de Romantisme

Date limite : 30 avril 2012

Avec les guerres de la République puis celles de l’Empire, le XIXe siècle naît les armes à la main. Jusqu’en 1914, la marque de cette origine persiste dans les rêves de gloire militaire, dans la représentation de la France comme une nation brave et combative, dans les accès de bellicisme de l’opinion publique… Le conflit militaire, au siècle des nationalismes et du colonialisme, n’est d’ailleurs jamais une réalité éloignée – d’où l’importance, symbolique et effective, que prend l’armée dans la vie et dans l’identité du pays.

Les historiens contemporains travaillent depuis quelques décennies à mieux connaître la guerre, l’expérience du combat, les transformations techniques . . . → En lire plus