Appel à communication : « Forgery and Fabrication in Late Medieval and Early Modern Culture » (Gothenburg- Suède, 15-17 août 2019)

What is real and what is fake? And why does it matter? As soon as objects, texts and utterances (be they pragmatic or artistic) become imbued with a sense of authority or authenticity, there is a potential to produce other objects, texts and utterances which mimic and attempt to siphon off that authority and authenticity. In late medieval and early modern European culture (1400-1750), this potential was realized in new and unprecedented ways. Social, technological, and intellectual developments forever altered many activities which fall under the remit of forgery and fabrication, spurring lively debate about truth and falsity. The printing press transformed the production, distribution and . . . → En lire plus

Appel à communication : « Faux, forgeries, contrefaçons » (Nantes, 27 mai 2016)

Jean-Jacques Lequeu, L'étable, 1777-1814.Faux témoignages ; faux documents administratifs ; fausses œuvres d’art ; fausse monnaie ; fausses chartes ; sceaux inauthentiques ; photos truquées ; sites historiques déplacés ou réinventés, etc. : faux, forgeries, contrefaçons, recréations sont courants parmi les objets et les sources de l’enquête historique.

Selon leurs différents systèmes de valeurs qui s’articulent dans le temps et dans l’espace, chaque époque, région et civilisation a son propre genre de faux. À titre d’exemple, la diffusion de la culture de l’écrit, notamment par le biais de l’imprimerie, permet à une société plus large d’accéder au savoir écrit et particulièrement livresque, ainsi qu’à son lot de contrefaçons, à savoir . . . → En lire plus

Appel à communication : « The Matter of Mimesis » (Cambridge, 17-18 décembre 2015)

This interdisciplinary conference aims to bring together scholars from the sciences, social sciences and humanities in order to address material practices of mimesis. Aristotle, in one of the first definitions of the concept, argues that mimesis, or the imitation of nature, refers to both form and material. Thus far, scholarship has mostly focused on the role of form in mimetic practices, while the mimetic role of materials, despite the many disciplines in which these are central to making and knowing, remains significantly understudied.

Materials play a fundamental role in mimetic practices, from the earliest known examples to some of the most recent. Ancient ceramic vessels, for instance, some nearly four . . . → En lire plus

Colloque : « Impostures savantes. Le faux, une autre science de l’antique ? »

Miroir à relief du Jugement de Pâris dit Miroir Strozzi, Provenance : nécropole de Sovana (Etrurie). Vers 300 avant J.-C. Collection Dutuit, musée du Petit Palais. Cliché : Claire Martin

Miroir à relief du Jugement de Pâris dit Miroir Strozzi, Provenance : nécropole de Sovana (Etrurie). Vers 300 avant J.-C. Collection Dutuit, musée du Petit Palais. Cliché : Claire Martin

Colloque international organisé en partenariat avec le Dipartimento dei Beni Culturali, Università del Salento (Lecce)

La fabrique du faux concerne sans exception tous les domaines du savoir. Mais même cantonné à l’antiquité, le sujet du faux en tant qu’œuvre ou en tant que construction pseudo-scientifique ouvre . . . → En lire plus

Appel à publication : « Mensonge et manipulation. Le faux au prisme des sciences humaines et sociales », Trajectoires n°9 (2015)

Faux Vermeer, Femme jouant du luth, Han van Meegeren, vers 1933, Rijksmuseum, AmsterdamCe neuvième numéro de Trajectoires se propose d’étudier, de manière interdisciplinaire, la place, le statut et les implications des notions de mensonge et de manipulation dans les sciences humaines et sociales. Le mensonge sera considéré comme un objet théorique autant qu’empirique, et cela à plusieurs échelles : du mensonge idéologique ou institutionnel jusqu’aux phénomènes quotidiens, comme les formules de politesse ou la publicité.

Le mensonge peut se définir comme la transmission d’une information sciemment déformée à des fins conscientes ou inconscientes. Le mensonge n’est pas réductible à un acte de langage – quoiqu’il en prenne souvent la . . . → En lire plus

Appel à communication : « Faking, Forging, Counterfeiting : Discredited Practices at the Margins of Mimesis » (Munich, octobre 2015)

Faux Vermeer, Jeune-femme-lisant une lettre, vers 1925, New-York, METFakes, forgeries and counterfeits are omnipresent as works of art, branded products, biographies, satellite pictures, documents, news, research results, testimonies. They are mimetic practices of unique cultural, economical and political relevance. They alter reality, make history and perform cultural work. As their impact contrasts with their negative connotation, why are they still first and foremost considered as fraud, as deceit, as the shadow of a creative act ?

The conference aims to engage an interdisciplinary dialogue on the potential impacts of fakes, involving literature, performance and media studies as well as art history and musicology, with their diverging media and multiple . . . → En lire plus