Architecture et arts décoratifs au Maghreb et au Moyen-Orient – INHA

Architecture et arts décoratifs au Maghreb et au Moyen-Orient : circulations et interactions (XIXe-XXe siècles)

Les XIXe et XXe siècles au sud et à l’est de la Méditerranée demeurent des périodes mal aimées des historiens de l’architecture comme des spécialistes des arts de l’Islam. Les premiers y sont venus par le biais de l’architecture coloniale, saisie comme extension extraterritoriale d’architectures nationales, qu’elle soit française, belge ou italienne, et considérée comme environnement bâti. La discipline des seconds les cantonne traditionnellement aux arts antérieurs à 1800, quand ce n’est pas à des périodes plus anciennes encore. Pris en tenaille entre deux perspectives déconnectées l’une de l’autre, un vaste pan de la production architecturale et décorative des deux siècles écoulés se retrouve ainsi en quelque sorte . . . → En lire plus

Création du prix de l’APAHAU pour les jeunes chercheurs

APahau-logo_carré12Le bureau de l’APAHAU, désireux de mettre en relief le rôle de notre association dans son soutien à la jeune recherche, est heureux d’annoncer la création d’un prix de l’APAHAU qui sera remis lors du Festival de l’Histoire de l’Art à Fontainebleau. Le Prix APAHAU s’adresse aux doctorants/es et post-doctorants/es (thèse soutenue depuis trois ans ou moins inscrite dans une université française) en archéologie et histoire de l’art, toutes périodes et approches disciplinaires confondues, et récompense un texte inédit de 35 000 signes maximum.

Le premier prix consiste en une somme de 500€ sous forme d’aide à la mobilité internationale (intervention dans colloque à l’étranger pour présenter ses . . . → En lire plus

Sous les coupoles : un blog d’actualité de la bibliothèque de l’INHA

Capture d'écran 2016-01-02 01.12.50L’année 2016 est celle d’un événement attendu depuis plus de 15 ans : l’installation de la bibliothèque de l’INHA (qui vient d’intégrer les fonds de l’ex Bibliothèque centrale des Musées nationaux) dans la prestigieuse salle Labrouste, au coeur du quadrilatère Richelieu.

Pour tenir informé de l’avancée du chantier (qui n’est pas seulement un déménagement physique, mais aussi une mobilisation intellectuelle), l’équipe de la bibliothèque de l’INHA a créé un blog.

Félicitations pour cette initiative, qui donne des aperçus sur les multiples offres de la bibliothèque, notamment les ressources en ligne à distance), fournit une présentation de celui-ci à travers le . . . → En lire plus

Un blog consacré aux écrits sur l’art : « Letteratura artistica » (Bologne, 2013-2016)

bibliotecamazzaferroDepuis novembre 2013, Letteratura artistica [Littérature artistique /Art Literature] publie des comptes-rendus et des notes de recherches sur les sources de l’histoire de l’art et les échanges culturels en Europe.

Letteratura artistica est le site officiel de la bibliothèque Mazzaferro de Bologne dont le fonds est constitué de près de deux-mille volumes sur la littérature artistique. La collection, commencée en 1950, est l’oeuvre de Luciano Mazzaferro, ses fils Giovanni et Francesco ayant pris la relève. Ces derniers entendent excéder les simples comptes rendus afin de produire des recherches inédites mettant en évidence les processus de transmission culturelle, et prennent en exemple le cas du Libro dell’ Arte dont les innombrables traductions révèlent la naissance d’un . . . → En lire plus

Nouveau site de ressources en ligne : la Fondation Focus-Abengoa

Velazquez, Santa Rufina, 1628-1629La Fondation Focus-Abengoa lance un nouvel outil pour diffuser numériquement ses collections d’art consacrées au baroque. Au cours des dernières années, les activités de la Fondation Focus-Abengoa ont augmenté avec notamment la création du Centre Velázquez en 2008, et la réception de l’héritage de Professeur Alfonso E. Pérez Sánchez en 2011. Afin de s’adapter aux nouvelles technologies et de diffuser ses collections d’art en ligne, depuis 2012, la Fondation a travaillé sur un plan d’action qui lui permettra de gérer plus facilement et efficacement ses collections d’art, et ainsi de faciliter l’accès à ses ressources pour les chercheurs et toute personne intéressée. Grâce à son nouveau programme multimédia, . . . → En lire plus

Le Festival d’histoire de l’art : dynamiser un succès

Le Festival d’histoire de l’art : dynamiser un succès

 

Incontestablement, le festival d’histoire de l’art de Fontainebleau est un succès.

 

Un succès

L’engouement qu’il a suscité tient à trois raisons principales :

Le site du château de Fontainebleau, avec la solennité de son architecture, le charme de ses cours et jardins, la diversité des espaces qu’il peut offrir, se prête particulièrement à une célébration divertissante de l’histoire de l’art. Le festival a su pour l’instant garder un côté festif : par la surabondance gentiment brouillonne des manifestations qu’il propose, par le mélange des genres, entre cinéma, salon du livre, et conférence sérieuse en langue étrangère, par la multiplicité en l’année 2015, des buvettes. Cet aspect ludique, ressenti à la fois par les visiteurs en famille et les . . . → En lire plus

Une nouvelle équipe à la tête de l’APAHAU

apahauLe bureau de l’APAHAU (Claire Barbillon, Olivier Bonfait, Alain Bonnet, Anne-Elisabeth Buxtorff, Jean-Sébastien Cluzel, Arianna Esposito, Pascale Dubus, Natacha Pernac, Arnaud Pierre, Pierre Sérié, Simon Texier) s’est réuni le jeudi 16 avril 2015.

Il a élu comme Président de l’Association Arnaud PIERRE et comme Vice-Présidente Claire BARBILLON. Pascale Dubus est secrétaire de l’association, Pierre Sérié en est le trésorier.

Simon Texier est le rédacteur en chef de la revue Histoire de l’Art, Olivier Bonfait du blog de l’APAHAU.

 

De bons résultats pour les historiennes de l’art aux concours du CNRS de la section 33

Capture d’écran 2015-04-13 à 22.25.43Le résultat du jury de la section 33 (mondes modernes et contemporains) est désormais disponible (ceux de la section 32, mondes anciens et médiévaux devraient l’être le 24 avril): les candidats sont marqués comme admissibles, car la décision du jury de chaque section doit encore être validée lors d’une session en juin … . Pour la section 33, qui n’avait retenu aucune candidature en histoire de l’art depuis 2013 (année correspondant à la mise en place d’une nouvelle section), le retard accumulé vient d’être à peu près comblé, avec deux candidates (en moderne et en contemporaine) retenues à des places admissibles (une sur les 3 . . . → En lire plus

Une réduction drastique et absurde du nombre de postes ouverts comme maitre de conférences

Un gâchis. Il n’y a malheureusement pas d’autre mot. monsieur_fache_anti_smiley_face_sticker_autocollant-r49d8578aaa564676899ef757e392fd0f_v9waf_8byvr_324Alors qu’à Paris sont ouvertes quatre expositions rien que sur l’art du XVIIe siècle saluées par la presse et qui rencontrent un succès public, alors que les expositions sur l’art ancien ou contemporain se multiplient pour le plus grand bonheur des touristes et des personnes qui ont du temps libre (une partie forcément croissante de la population), alors que les tragiques événements de janvier ont montré toute l’utilité d’une formation au collège et au lycée à l’histoire de l’art et à la compréhension des images, la France continue de refuser d’avoir une formation en histoire de l’art digne de ce nom, aussi . . . → En lire plus

Activités du GRHAM (Groupe de Recherche en Histoire de l’Art Moderne)

Charles-Alphonse Dufresnoy, Allégorie de la Peinture, peinture à l’huile sur toile Musée des Beaux-Arts, Dijon, ca. 1650.

Charles-Alphonse Dufresnoy, Allégorie de la Peinture, peinture à l’huile sur toile Musée des Beaux-Arts, Dijon, ca. 1650.

Fondé en 2014 par un groupe d’étudiants issus de différentes universités, le GRHAM a pour objectif de participer au rayonnement de l’histoire de l’art et de la culture visuelle des XVIIe et XVIIIe siècles.

Ainsi, il se présente comme un point de rassemblement ouvert à tous ceux qui partagent cet intérêt, qu’ils soient membres de la communauté scientifique ou non. Afin de poursuivre cet objet, le GRHAM . . . → En lire plus

Suivi des recrutements en histoire et histoire de l’art pour la campagne 2015 (21e et 22e sections)

Galaxie des ECDepuis quelques années, un site rassemblant les informations sur les recrutements en histoire moderne et contemporaine a été mis en place par des historiens, avec le soutien de plusieurs associations professionnelles, au premier chef de l’AFHE (l’Association française d’histoire économique hébergeant le site), et de la section 22 du CNU.

En 2013, il a été étendu aux postes de maîtres de conférences et de professeurs de la section 21 (histoire antique, archéologie, histoire médiévale). La page comprend tous les postes de la session synchronisée et ouverts au fil de l’eau .

L’équipe de rédaction du site propose de recueillir les renseignements à propos de ces postes, et . . . → En lire plus

Billet : « Photographier librement les oeuvres d’art en Italie »

Cesare Ripa, Allégorie de la Libéralité, Iconologia, 1603 La loi Franceschini dite « Art bonus » a été promulguée en Italie en juillet 2014. Elle autorise désormais la photographie des oeuvres conservées dans les musées, et la libéralisation de la reproduction de l’ensemble du patrimoine artistique à des fins de recherche. Un amendement postérieur a néanmoins interdit la possibilité de photographier librement les manuscrits et les gravures dans les archives et dans les bibliothèques publiques. Les historiens de l’art ont lancé une pétition pour protester contre cette mesure paradoxale. On trouvera ci-dessous le texte de nos collègues italiens.

 

Vi chiedo di valutare l’opportunità di sottoscrivere una petizione a favore della riproduzione libera . . . → En lire plus

Colloque : « Projet Garzoni. Apprentissage, travail et société, Venise, XVIe-XVIIIe siècles » (Venise, 10-11 octobre 2014)

Logo G.A.T.SLa première phase du « Projet Garzoni. Apprentissage, travail et société, Venise, XVIe-XVIIIe siècles » arrive à sa conclusion. Les prochains 10 et 11 octobre, nous présentons à Venise (Université Ca’ Foscari – Archives d’Etat) les premiers résultats de la recherche, à l’occasion d’un colloque international qui verra la participation d’un grand nombre de spécialistes de Venise, de l’apprentissage, de l’histoire de l’art, du travail et de la société vénitienne, etc. etc. A cette occasion, nous nous ouvrons à une dimension comparative à la fois chronologique et géographique, avec l’espoir que ce dialogue fécond puisse faire progresser l’état de connaissances sur ce sujet si passionnant et actuel qu’est l’apprentissage.

. . . → En lire plus

Pétition : « L’emploi scientifique est l’investissement d’avenir par excellence »

Investissements d'avenirLe CNRS a lancé une pétition pour la création d’emplois scientifiques dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche. La pétition réunit actuellement 7800 signatures de chercheurs, enseignants-chercheurs, docteurs et doctorants. Elle est consultable sur ce lien. Vous trouverez ci-dessous les propositions pour créer des postes à l’université et dans les établissements de recherche.

Que nous soyons ou non acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche, nous apportons notre soutien total aux conclusions de la réunion extraordinaire du Comité National de la recherche scientifique qui s’est tenue le 11 juin. Recherche et enseignement supérieur de qualité sont indispensables à notre pays : réduction des inégalités, développement de l’esprit critique, de la capacité . . . → En lire plus

De l’utilité des bases sur les thèses et mémoires en histoire de l’art et archéologie

De l’utilité de la base du TRHAA et d’une base européenne répertoriant thèses et mémoires en histoire de l’art.

Dans un article récent de son blog Histoires d’universités, Pierre Dubois se plaignait du manque de visibilité de l’histoire de l’art dans le panorama de l’université française, et de la très grande difficulté à trouver une liste de doctorats soutenus ou inscrits en histoire de l’art https://histoiresduniversites.wordpress.com/2014/05/28/doctorats-en-histoire-de-lart/ En fait, la base TRHAA (Travaux de recherche en histoire de l’art et en archéologie ; lien ici) issue de la collaboration de l’APAHAU et de l’INHA met en ligne chaque année les mémoires soutenus, les thèses inscrites et soutenues, ainsi que les autres diplômes (HDR, Thèse de l’Ecole du Louvre, … ). Elle se modernise cette année en intégrant une . . . → En lire plus

Défendre la qualité de l’enseignement et le statut du doctorant/docteur : non au faux mi-temps

Le blog de l’APAHAU, dans son souci de diffusion et de transparence de l’information, a diffusé une annonce de poste pour une charge d’enseignement universitaire à plein temps (192h ETD) mais annoncé comme à mi-temps (ce qui est malheureusement permis par la loi LRU) proposé à des doctorants ou des docteurs. L’Association des professeurs d’archéologie et d’histoire de l’art des universités regrette très profondément que des universités proposent un service plein d’enseignement comme un poste à mi-temps et considère que cela met gravement en cause le statut de l’enseignant-chercheur, du docteur et du doctorant, et la qualité de l’enseignement dispensé. Elle espère vivement qu’une solution pourra être trouvée pour le poste proposé, revenant à une rémunération équitable pour les charges de cours.

 

Tous les membres du Bureau de l’APAHAU

Nouvelles de la Bibliothèque de l’INHA

photo2Le compte à rebours du transfert de la Bibliothèque de l’INHA de la salle Ovale vers la Salle Labrouste a commencé et la Bibliothèque vous tiendra informés sur ce blog des prochaines échéances. Après de multiples aléas, la rénovation du Quadrilatère Richelieu a en effet repris progressivement en 2013 et avance aujourd’hui de façon significative. Si vous fréquentez régulièrement le site, vous observerez les métamorphoses des façades donnant sur la rue des Petits-champs, la rue de Richelieu et la rue Colbert. Les échafaudages, peu à peu démontés, laissent place à une pierre qui retrouve une netteté surprenante, rendant palpable l’avancée de ce chantier gigantesque au cœur de Paris : (http://www.bnf.fr/fr/la_bnf/renovation_richelieu/a.actualites_renovation_richelieu.html)

. . . → En lire plus

Le nombre de postes continue de baisser …

triste-emoticoneLe nombre de postes ouvert cette année sur Galaxie est de nouveau en baisse. Il est de 18 pour les maitres de conférences (en comptant large pour les approches de l’image) contre 21 en 2103 (33 en 2012 !) et de 11 pour les professeurs (contre 12 en 2013, 29 en 2012). Le Moyen Age continue de recruter, avec toujours une forte part pour l’archéologie (2 sur les 4 postes de maitre de conférences ouverts). Mais cette année, c’est le nombre de poste pour la période contemporaine qui est ridiculement bas. En effet, si le nombre de poste ne chute pas trop par rapport à l’an dernier, c’est grâce au développement (bienvenu) des . . . → En lire plus

Le Festival VIEW à Londres : un succès

viewIl est toujours réjouissant de voir des initiatives en histoire de l’art appréciées par le public : ce fut le cas du Festival of Art History VIEW, qui eut lieu à Londres les 7-9 février 2014. Il se déroulait à l’Institut français de Londres, qui l’organisait, en bénéficiant du concours de nombreuses autres institutions (la Communauté européenne, l’Italian Cultural Institute, London, le Goethe Institut, mais aussi Thames and Hudson et la Réunion des musées nationaux).

Cette internationalisation a permis, autour d’une forte présence française et naturellement anglo-saxonne, de faire entendre différentes voix, et de se pencher aussi sur des territoires émergents pour l’histoire de l’art, comme le Brésil ou la Chine. Un juste . . . → En lire plus

L’ANR : défi sociétal et défi pour la recherche

A peine le monde la recherche et les milieux universitaires ont-ils apprivoisés les logiques et le calendrier de l’ANR, devenue une des principales ressources pour le financement (et donc la réalisation) de programme de recherches en France, que tout change …

La procédure de soumission se fait désormais en deux temps, avec un pré projet allégé, mais dont la réalisation tombe à un fort mauvais moment (avant le 23 octobre, juste entre la fin des mémoires, le début de l’année universitaire, et le rush des soutenances de thèses et rapports …). Mais surtout, ce qui avait fait l’ouverture, et l’utilité de l’ANR pour les sciences humaines (appel blanc SHS, jeunes chercheurs … ) est supprimé, et l’agence « dicte » . . . → En lire plus