Une réduction drastique et absurde du nombre de postes ouverts comme maitre de conférences

Un gâchis. Il n’y a malheureusement pas d’autre mot. monsieur_fache_anti_smiley_face_sticker_autocollant-r49d8578aaa564676899ef757e392fd0f_v9waf_8byvr_324Alors qu’à Paris sont ouvertes quatre expositions rien que sur l’art du XVIIe siècle saluées par la presse et qui rencontrent un succès public, alors que les expositions sur l’art ancien ou contemporain se multiplient pour le plus grand bonheur des touristes et des personnes qui ont du temps libre (une partie forcément croissante de la population), alors que les tragiques événements de janvier ont montré toute l’utilité d’une formation au collège et au lycée à l’histoire de l’art et à la compréhension des images, la France continue de refuser d’avoir une formation en histoire de l’art digne de ce nom, aussi . . . → En lire plus

Activités du GRHAM (Groupe de Recherche en Histoire de l’Art Moderne)

Charles-Alphonse Dufresnoy, Allégorie de la Peinture, peinture à l’huile sur toile Musée des Beaux-Arts, Dijon, ca. 1650.

Charles-Alphonse Dufresnoy, Allégorie de la Peinture, peinture à l’huile sur toile Musée des Beaux-Arts, Dijon, ca. 1650.

Fondé en 2014 par un groupe d’étudiants issus de différentes universités, le GRHAM a pour objectif de participer au rayonnement de l’histoire de l’art et de la culture visuelle des XVIIe et XVIIIe siècles.

Ainsi, il se présente comme un point de rassemblement ouvert à tous ceux qui partagent cet intérêt, qu’ils soient membres de la communauté scientifique ou non. Afin de poursuivre cet objet, le GRHAM . . . → En lire plus

Suivi des recrutements en histoire et histoire de l’art pour la campagne 2015 (21e et 22e sections)

Galaxie des ECDepuis quelques années, un site rassemblant les informations sur les recrutements en histoire moderne et contemporaine a été mis en place par des historiens, avec le soutien de plusieurs associations professionnelles, au premier chef de l’AFHE (l’Association française d’histoire économique hébergeant le site), et de la section 22 du CNU.

En 2013, il a été étendu aux postes de maîtres de conférences et de professeurs de la section 21 (histoire antique, archéologie, histoire médiévale). La page comprend tous les postes de la session synchronisée et ouverts au fil de l’eau .

L’équipe de rédaction du site propose de recueillir les renseignements à propos de ces postes, et . . . → En lire plus

Billet : « Photographier librement les oeuvres d’art en Italie »

Cesare Ripa, Allégorie de la Libéralité, Iconologia, 1603 La loi Franceschini dite « Art bonus » a été promulguée en Italie en juillet 2014. Elle autorise désormais la photographie des oeuvres conservées dans les musées, et la libéralisation de la reproduction de l’ensemble du patrimoine artistique à des fins de recherche. Un amendement postérieur a néanmoins interdit la possibilité de photographier librement les manuscrits et les gravures dans les archives et dans les bibliothèques publiques. Les historiens de l’art ont lancé une pétition pour protester contre cette mesure paradoxale. On trouvera ci-dessous le texte de nos collègues italiens.

 

Vi chiedo di valutare l’opportunità di sottoscrivere una petizione a favore della riproduzione libera . . . → En lire plus

Colloque : « Projet Garzoni. Apprentissage, travail et société, Venise, XVIe-XVIIIe siècles » (Venise, 10-11 octobre 2014)

Logo G.A.T.SLa première phase du « Projet Garzoni. Apprentissage, travail et société, Venise, XVIe-XVIIIe siècles » arrive à sa conclusion. Les prochains 10 et 11 octobre, nous présentons à Venise (Université Ca’ Foscari – Archives d’Etat) les premiers résultats de la recherche, à l’occasion d’un colloque international qui verra la participation d’un grand nombre de spécialistes de Venise, de l’apprentissage, de l’histoire de l’art, du travail et de la société vénitienne, etc. etc. A cette occasion, nous nous ouvrons à une dimension comparative à la fois chronologique et géographique, avec l’espoir que ce dialogue fécond puisse faire progresser l’état de connaissances sur ce sujet si passionnant et actuel qu’est l’apprentissage.

. . . → En lire plus

Pétition : « L’emploi scientifique est l’investissement d’avenir par excellence »

Investissements d'avenirLe CNRS a lancé une pétition pour la création d’emplois scientifiques dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche. La pétition réunit actuellement 7800 signatures de chercheurs, enseignants-chercheurs, docteurs et doctorants. Elle est consultable sur ce lien. Vous trouverez ci-dessous les propositions pour créer des postes à l’université et dans les établissements de recherche.

Que nous soyons ou non acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche, nous apportons notre soutien total aux conclusions de la réunion extraordinaire du Comité National de la recherche scientifique qui s’est tenue le 11 juin. Recherche et enseignement supérieur de qualité sont indispensables à notre pays : réduction des inégalités, développement de l’esprit critique, de la capacité . . . → En lire plus

De l’utilité des bases sur les thèses et mémoires en histoire de l’art et archéologie

De l’utilité de la base du TRHAA et d’une base européenne répertoriant thèses et mémoires en histoire de l’art.

Dans un article récent de son blog Histoires d’universités, Pierre Dubois se plaignait du manque de visibilité de l’histoire de l’art dans le panorama de l’université française, et de la très grande difficulté à trouver une liste de doctorats soutenus ou inscrits en histoire de l’art https://histoiresduniversites.wordpress.com/2014/05/28/doctorats-en-histoire-de-lart/ En fait, la base TRHAA (Travaux de recherche en histoire de l’art et en archéologie ; lien ici) issue de la collaboration de l’APAHAU et de l’INHA met en ligne chaque année les mémoires soutenus, les thèses inscrites et soutenues, ainsi que les autres diplômes (HDR, Thèse de l’Ecole du Louvre, … ). Elle se modernise cette année en intégrant une . . . → En lire plus

Défendre la qualité de l’enseignement et le statut du doctorant/docteur : non au faux mi-temps

Le blog de l’APAHAU, dans son souci de diffusion et de transparence de l’information, a diffusé une annonce de poste pour une charge d’enseignement universitaire à plein temps (192h ETD) mais annoncé comme à mi-temps (ce qui est malheureusement permis par la loi LRU) proposé à des doctorants ou des docteurs. L’Association des professeurs d’archéologie et d’histoire de l’art des universités regrette très profondément que des universités proposent un service plein d’enseignement comme un poste à mi-temps et considère que cela met gravement en cause le statut de l’enseignant-chercheur, du docteur et du doctorant, et la qualité de l’enseignement dispensé. Elle espère vivement qu’une solution pourra être trouvée pour le poste proposé, revenant à une rémunération équitable pour les charges de cours.

 

Tous les membres du Bureau de l’APAHAU

Nouvelles de la Bibliothèque de l’INHA

photo2Le compte à rebours du transfert de la Bibliothèque de l’INHA de la salle Ovale vers la Salle Labrouste a commencé et la Bibliothèque vous tiendra informés sur ce blog des prochaines échéances. Après de multiples aléas, la rénovation du Quadrilatère Richelieu a en effet repris progressivement en 2013 et avance aujourd’hui de façon significative. Si vous fréquentez régulièrement le site, vous observerez les métamorphoses des façades donnant sur la rue des Petits-champs, la rue de Richelieu et la rue Colbert. Les échafaudages, peu à peu démontés, laissent place à une pierre qui retrouve une netteté surprenante, rendant palpable l’avancée de ce chantier gigantesque au cœur de Paris : (http://www.bnf.fr/fr/la_bnf/renovation_richelieu/a.actualites_renovation_richelieu.html)

. . . → En lire plus

Le nombre de postes continue de baisser …

triste-emoticoneLe nombre de postes ouvert cette année sur Galaxie est de nouveau en baisse. Il est de 18 pour les maitres de conférences (en comptant large pour les approches de l’image) contre 21 en 2103 (33 en 2012 !) et de 11 pour les professeurs (contre 12 en 2013, 29 en 2012). Le Moyen Age continue de recruter, avec toujours une forte part pour l’archéologie (2 sur les 4 postes de maitre de conférences ouverts). Mais cette année, c’est le nombre de poste pour la période contemporaine qui est ridiculement bas. En effet, si le nombre de poste ne chute pas trop par rapport à l’an dernier, c’est grâce au développement (bienvenu) des . . . → En lire plus

Le Festival VIEW à Londres : un succès

viewIl est toujours réjouissant de voir des initiatives en histoire de l’art appréciées par le public : ce fut le cas du Festival of Art History VIEW, qui eut lieu à Londres les 7-9 février 2014. Il se déroulait à l’Institut français de Londres, qui l’organisait, en bénéficiant du concours de nombreuses autres institutions (la Communauté européenne, l’Italian Cultural Institute, London, le Goethe Institut, mais aussi Thames and Hudson et la Réunion des musées nationaux).

Cette internationalisation a permis, autour d’une forte présence française et naturellement anglo-saxonne, de faire entendre différentes voix, et de se pencher aussi sur des territoires émergents pour l’histoire de l’art, comme le Brésil ou la Chine. Un juste . . . → En lire plus

L’ANR : défi sociétal et défi pour la recherche

A peine le monde la recherche et les milieux universitaires ont-ils apprivoisés les logiques et le calendrier de l’ANR, devenue une des principales ressources pour le financement (et donc la réalisation) de programme de recherches en France, que tout change …

La procédure de soumission se fait désormais en deux temps, avec un pré projet allégé, mais dont la réalisation tombe à un fort mauvais moment (avant le 23 octobre, juste entre la fin des mémoires, le début de l’année universitaire, et le rush des soutenances de thèses et rapports …). Mais surtout, ce qui avait fait l’ouverture, et l’utilité de l’ANR pour les sciences humaines (appel blanc SHS, jeunes chercheurs … ) est supprimé, et l’agence « dicte » . . . → En lire plus

Tables rondes au premier Forum des Associations d’enseignement de l’histoire de l’art à l’Université (Fontainebleau, 1er juin 2013)

Premier Forum des Associations d’enseignement de l’histoire de l’art à l’Université

Festival d’histoire de l’art de Fontainebleau, 1er juin 2013

 

En étroite collaboration avec le Festival d’histoire de l’art de Fontainebleau (http://festivaldelhistoiredelart.com/), l’APAHAU organise un premier forum des associations d’enseignants et de chercheurs universitaires en histoire de l’art, le samedi 1er juin 2013.

Réunissant collègues anglais, français, italiens, suisses, cette rencontre, menée de concert avec d’autres associations en Europe, sera l’occasion de faire le point sur les formations proposées en histoire de l’art dans les différents pays, leurs outils et leurs méthodologies, et sur les programmes universitaires européens de mobilité . . . → En lire plus

Élections des représentants des usagers au Conseil d’administration de la BnF

Un vote pour une institution qui devient de plus en plus importante pour la recherche en archéologie et en histoire de l’art

Durant le mois d’avril ont lieu les élections pour représenter les lecteurs au conseil d’administration de la BNF. Or la BNF est un outil fondamental pour les chercheurs en archéologie et en histoire de l’art et nous sommes nombreux à utiliser ses collections d’imprimés, sur place et en ligne. Mais elle possède aussi des ressources documentaires multiples, estampes, dessins, photographies, manuscrits enluminés, collection numismatique et archéologique, décors et maquettes d’opéra … qui concernent directement l’archéologie histoire de l’art. De plus, les travaux en cours sur le site Richelieu . . . → En lire plus

Suivi des recrutements en histoire et histoire de l’art pour la campagne 2013 (21e et 22e sections)

Depuis deux ans, un site rassemblant les informations sur les recrutements en histoire moderne et contemporaine a été mis en place par des historiens, avec le soutien de plusieurs associations professionnelles, au premier chef de l’AFHE (l’Association française d’histoire économique hébergeant le site), et de la section 22 du CNU.

En 2013, il a été étendu pour couvrir les postes de maîtres de conférences et de professeurs des sections 21 et 22. La page comprend maintenant tous les postes ouverts.

L’équipe de rédaction du site propose de recueillir les renseignements à propos de ces postes, et dans un premier temps la composition des comités de sélection (et leurs dates de réunion, si elles sont déjà connues). A cette . . . → En lire plus

Une nette diminution du nombre de postes ouverts en histoire de l’art dans les universités en 2013

Il faut tirer la sonnette d’alarme : le nombre de postes ouverts en archéologie et surtout en histoire de l’art est nettement moins important cette année, beaucoup trop faible pour les maitres de conférences (et il ne faudrait pas que les étudiants se découragent de poursuivre des études en doctorat), et aberrant par des déséquilibres. Pour la liste des postes sur le portail Galaxie, cliquez ici.

Le nombre de postes de maitres de conférences n’est en effet que de 21 cette année, contre 33 en 2012; pour les professeurs, il s’élève à 12, contre 23 en 2011 et 29 en 2012. Certaines branches (la photographie, les arts non européens) sont totalement absentes, ce qui n’est pas normal en 2013, à l’époque de la globalisation et des multiples pratiques numériques . . . → En lire plus

Refdoc ou quand l’ INIST – CNRS prend les chercheurs pour des pigeons …

S’il faut en croire le site de l’INIST,« L’Inist-Cnrs facilite depuis 20 ans le travail des chercheurs, ingénieurs et professionnels de l’information en matière d’accès, de signalement, de diffusion et d’archivage de l’information ». C’est sans doute pourquoi, l’INIST avait, il y a quelques années, laissé tomber la Bibliographie d’histoire de l’art qui ne s’en est pas remise, sans se soucier beaucoup de faire disparaitre ainsi un outil remarquablement performant et mondialement utilisé pour la recherche en histoire de l’art… Cet institut du CNRS avait certainement mieux à faire en créant Refdoc « guichet unique de fourniture de documents pour les utilisateurs à la recherche de copies de documents scientifiques et techniques » (toujours d’après le site …). Las ! Quand on lit guichet unique, on sait généralement ce . . . → En lire plus

L’éducation artistique : promesses, incantations … et quid de l’enseignement de l’histoire de l’art ?

Dans son discours de Nantes du 19 janvier 2012, le candidat François Hollande déclarait : « Enfin, l’histoire de l’art doit devenir une discipline à part entière, avec ses concours de recrutement » et souhaitait la création d’une mission interministérielle relevant du premier ministre pour un vaste programme d’éducation artistique. Or, Vincent Peillon a dit au Quotidien de l’Art, le 30 août 2012, « je n’ai pas de réflexion particulière [sur l’enseignement de l’histoire de l’art] à soumettre pour l’instant ».

De plus, le souhait d’une mission interministérielle semble bien oublié et les deux ministères, Education nationale, Culture et communication ont ou vont lancer une concertation sur l’éducation artistique, dans un certain flou de coordination. Voir à ce sujet l’article du Monde ici

Espérons que . . . → En lire plus

Pétitions pour le maintien des oeuvres à la Gemäldegalerie de Berlin (suite).

Au début du mois de juillet, l’APAHAU a informé la communauté des historiens de l’art français de la menace qui planait sur les collections conservées à la Gemäldegalerie de Berlin. Le professeur Jeffrey Hamburger vient d’expédier la lettre ci-dessous aux signataires de la pétition lançée aux Etats-unis :

Dear fellow petitioners,

I am delighted to report that as of this morning, Tuesday, July 31, we have reached the impressive total of 12,000 signatures. Although the pace of growth has slowed with the advent of the summer holidays (at least in the northern hemisphere), there is no reason why, having grown to this size, our numbers should not swell further. Please continue to . . . → En lire plus

Séjours au Centre Vittore Branca — Fondation Giorgio Cini (Venise)

De retour de Venise, on rappellera que les enseignants-chercheurs peuvent être logés au Centre Vittore Branca dans un bâtiment récent à l’architecture minimaliste, situé dans un grand parc sur l’île San Giorgio Maggiore. Afin de séjourner au Centre, il est nécessaire de fournir un projet de recherches au moins un mois avant la date du séjour prévu. Les conditions de résidence sont excellentes : chaque chambre est munie d’une cuisine et d’une salle de bain pour une surface d’environ 20 mètres carrés, avec air conditionné et connexion cablée à l’Internet. Par ailleurs, la résidence accueillant des boursiers pour trois ou six mois, elle est équipée d’une buanderie, ainsi que de distributeurs de . . . → En lire plus