Appel à communication : « L’installation : une approche cognitive et phénoménologique » (Rennes/Marseille/Paris, avril-juin 2017)

tim-hawkinson-uberorgan-2000-mass-mocaL’installation, une expérience esthétique interactive du déplacement dans un espace dédié, ses dispositifs et potentialités : approche phénoménologique et cognitive dans une perspective inter-artistique, interculturelle.

Les journées d’étude concerneront l’expérience esthétique produite par des installations comprises comme la mise en relation, par un auteur, d’un sujet observateur mobile et d’un environnement prescriptif. Elles viseront à mettre en lumière les mécanismes phénoménologiques, kinesthésiques, cognitifs et dialogiques qui régissent ces expériences, à travers plusieurs dispositifs artistiques (arts plastiques, musique, littérature, cinéma), en Occident comme en Asie. L’objectif est de mettre à jour :

– les représentations symboliques de soi induites par l’espace de l’installation et à travers lui celles induites le lieu dans lequel nous . . . → En lire plus

Appel à publication : « Medium/Post-medium oscillations in contemporary art », ARTis ON (Lisbonne, 2016)

Janet Biggs, Installation view, 2003, Vantaa Art Museum, HelsinkiThe new journal online ARTis ON by the ARTIS – Institute of History of Art from the School of Arts and Humanities of the University of Lisbon is organizing a new issue dedicated to the question Medium/Post-medium oscillations in contemporary art.

After conceptual art, installation, video, or more recently with the aggregative structure of the contemporary installation, we are broadly facing an intermedia recurrence in the contemporary artistic practices. As David Joselit puts it, in is article On Aggregators, “in each sense an aggregate selects and configures relatively autonomous elements”. Independently of these elements can be characterized as fixed typologies or not, . . . → En lire plus

Colloque : « Period Rooms : intérieurs d’époques entre art, goût et pratiques de la collection. » (Paris, 18-19 avril 2016)

Colloque organisé en partenariat entre l’Université Paris I, le laboratoire InVisu, l’Institut national du patrimoine et l’Université de Bologne, avec le soutien du programme Confluence d’Hesam.

Après une longue éclipse due au triomphe incontesté du modèle du White cube dans les dispositifs d’exposition, comme à l’invention de nouveaux types de musées de société, les salles historiques font retour aujourd’hui dans les musées, ainsi qu’en témoignent réouvertures ou réinstallations de period rooms un peu partout dans le monde.

 

Simultanément, de nombreux artistes contemporains font usage de ces dispositifs au sein d’installations diverses. Une modalité particulière du rapport au passé, de l’écriture de l’histoire et de l’intervention critique sollicite ainsi l’attention des sciences humaines et sociales. Ce colloque international veut étudier comment des . . . → En lire plus

Appel à communication : « Les dispositifs de simulation du monde du début du XIXe siècle à aujourd’hui » (Genève, 7-9 septembre 2016)

Diana Thater, Installation Science-fiction, 2011, New YorkUn colloque international et interdisciplinaire sera organisé à l’Université de Genève les 7, 8 et 9 septembre 2016 sur les dispositifs de simulation du monde du début du XIXème siècle à aujourd’hui. Nous proposons de designer sous ce terme toute installation simulant la présence du spectateur dans un autre espace et/ou un autre temps, et visant à faire vivre à un large public une expérience historique, géographique et/ou physique, comme le panorama, le plan relief, le diorama, le cinéma, le géorama, le globe, les dispositifs optiques comme le zootrope, les parcs d’attraction ou à thèmes, les musées – notamment musées des sciences, de photographies ou de cartographie . . . → En lire plus

Journée d’études : « Beuys, le dernier romantique ? » (Rennes, 26 février 2015)

Joseph Beuys dans son atelier, Old Klever Kurhaus, 1958, photo, Fritz Getlingers Lorsque Joseph Beuys déclare : « Tout homme est un artiste », il ne fait que réaffirmer le souhait exprimé au conditionnel par Novalis en 1798 : « Tout homme devrait être artiste. » (Glaube und Liebe) Lorsqu’il déclare : « Je ne veux pas faire entrer l’art dans la politique, mais faire de la politique un art », il ne fait que réaffirmer la nécessité exprimée par Schiller en 1796 de commencer à réfléchir sur le rapport entre art et politique au niveau d’un « État esthétique » transcendantal avant toute politisation réelle de l’art (Briefe über die ästhetische Erziehung . . . → En lire plus