Séminaire – « La table nord-américaine »

Bosse Le Gout7e séance du séminaire « Pour une histoire de l’art et de la table » Bernard Herman (University of North Carolina at Chapel Hill) L’esthétique de la table et les plaisirs du dîner dans la vie quotidienne américaine, XVIIe-XXe siècles Stephen Harrison (musée de Cleveland) L’esthétique de la table des élites américaines au début du XXe siècle

Accéder aux informations sur le séminaire Pour une histoire de l’art et de la table

7 mai 2015 – 18h-20h Galerie Colbert Salle Giorgio Vasari Institut national d’histoire de l’art entrée libre

Accès : 2, rue Vivienne 75002 Paris

 

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Séminaire : « Viollet-le-Duc restaurateur » (Paris, 23-24 janvier 2015)

VLD, cath idealeVisites guidées et séance du séminaire « Architectures restaurées », en partenariat avec l’Ecole de Chaillot (cité de l’architecture et du patrimoine) et l’ICOMOS

Visite guidée de l’exposition Viollet-le-Duc, les visions d’un architecte par Jean-Michel Leniaud, commissaire général.

23 janvier 2015 – 10h Cité de l’architecture et du patrimoine entrée sur inscription

Accès : 7 avenue Albert de Mun 75016 Paris

Séance du séminaire « Architectures restaurées »

23 janvier 2015 – 14h30-18h30 Galerie Colbert Salle Demargne Institut national d’histoire de l’art entrée libre

Accès : 6 rue des Petits-Champs ou 2, rue Vivienne 75002 Paris

Visite guidée de la cathédrale Notre-Dame de Paris, par Benjamin . . . → En lire plus

Séminaire : « La Mode masculine 1820-1970 : sources d’étude » (Paris, 21 janvier 2015)

VIVCOL-20141126151443Séminaire du programme « Histoire de la Mode et du Vêtement »

21 janvier 2015 – 14h-17h

Galerie Colbert Salle Walter Benjamin Institut national d’histoire de l’art entrée libre

Accès : 6 rue des Petits-Champs ou 2, rue Vivienne 75002 Paris

 

 

Programme :

Adelheid Rasche, Côté Homme. Le Fonds iconographique de la Bibliothèque du costume Lipperheide

Nathalie Gaillard, Le Musée de la Chemiserie et de l’Elégance masculine. Histoire des collections

Emilie Hammen, doctorante, Paris 1 ; chercheur/enseignant à l’IFM, Paris, « C’est bien la mode qui a tué le dandysme » (Roland Barthes, 1962)

 

Archives audiovisuelles :

Fernand Raynaud, « Le tailleur » (ou « Y’a . . . → En lire plus

Journée d’études : Dessiner l’antique au musée au XIXe siècle. Jean-Baptiste Muret (Cabinet des Médailles, BnF) et Jean-Charles Geslin (musée du Louvre) (Paris, 3 décembre 2014)

DessinerAntique-Visuel

Deux importants fonds de dessins témoignent de l’importance de la documentation graphique dans les collections d’antiques en France au XIXe siècle : Jean-Baptiste Muret (1795-1860), au Cabinet des Médailles de la Bibliothèque nationale et Jean-Charles Geslin (1814-1887), au département des Antiques du musée du Louvre, ont dessiné entre les années 1830 et les années 1870 plusieurs centaines d’objets conservés dans ces institutions, mais également des œuvres d’autres musées ou possédées par des collectionneurs privés ou des marchands. Il en résulte un panorama étonnant des goûts de l’époque, des découvertes archéologiques et des destins des collections, que cette journée d’étude invite à mieux comprendre. On s’interrogera ainsi d’abord sur la . . . → En lire plus

Présentation d’ouvrage : Correspondance du siège de Paris et de la Commune, Édouard Manet

correspondance Manet25 novembre 2014 – 19h Galerie Colbert Salle Giorgio Vasari entrée libre

Accès : 6 rue des Petits-Champs ou 2, rue Vivienne 75002 Paris

Présentation d’ouvrage par Juliet Wilson-Bareau, chercheur indépendant, Stéphane Guégan, conservateur au musée d’Orsay, et Samuel Rodary, chercheur accueilli à l’INHA

 

Comme toutes ces sanglantes farces sont favorables aux arts ! Il nous reste au moins une consolation dans notre malheur : c’est de ne pas être des hommes politiques, et de ne pas désirer d’être nommé députés.

Édouard Manet, lettre à Bracquemond, 21 mars 1871.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Appel à contribution: « Cléopâtre : personnage historique, personnage littéraire ». Aix-en-Provence, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme

cleeopeatre_avalant_le_poison21172A l’occasion des vingt-cinq ans des Journées de l’Antiquité, une journée « Jeunes chercheurs » est actuellement en préparation à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme d’Aix-en-Provence sur le thème « Cléopâtre : personnage historique, personnage littéraire ».

Parce qu’elle bénéficie de la curiosité non démentie au fil des siècles des artistes autant que des historiens, archéologues et philologues, cette figure dominante de l’Egypte hellénistique semble offrir aux chercheurs issus de différentes formations un terrain de rencontre particulièrement riche. Cette journée d’étude est donc conçue comme un dialogue entre jeunes chercheurs venus d’horizons différents (histoire, histoire de l’art, archéologie, littératures anciennes et modernes…) et ayant pour objectif d’offrir . . . → En lire plus

Colloque : « Charles Blanc (1813-1882) Vie, œuvre, impact » (Paris, 14–16 novembre 2013)

Charles Blanc (1813-1882). Vie, œuvre, impact Colloque international

Paris, 14–16 novembre 2013

À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Charles Blanc (1813-1882), le Centre allemand d’Histoire de l’art et l’Institut national d’histoire de l’art réunissent des spécialistes internationaux autour de la figure du fondateur de la Gazette des Beaux-Arts. Personnalité riche et engagée, il fut tout à la fois critique et historien de l’art, mais aussi activement impliqué dans les institutions républicaines, occupant à deux reprises le poste de Directeur de l’administration des Beaux-Arts. Les intervenants reviendront au cours du colloque sur ces multiples aspects de la personnalité intellectuelle et publique de Charles Blanc, pour débattre des résultats de . . . → En lire plus

Journée d’étude : Collections, remaniements, expositions : les vies du manuscrit médiéval aux époques modernes et contemporaines

Collections, remaniements, expositions : les vies du manuscrit médiéval aux époques modernes et contemporaines.

Au gré de donations et parfois d’acquisitions de feuillets enluminés épars ou de manuscrits complets, les musées se sont enrichis de précieux témoignages de l’enluminure médiévale et de la renaissance. rarement exposées, ces œuvres ont pour une grande partie d’entre elles été peu étudiées et demeurent largement inconnues. Le musée des beaux-arts d’Angers, le Palais des beaux-arts de Lille et le musée des Augustins de Toulouse, en collaboration avec l’inha, accueillent à l’automne 2013 trois expositions à partir des collections conservées dans les institutions des régions Centre et Pays de la loire, Nord-Pas-de-Calais, Picardie et Champagne-Ardenne, . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Actualité de la recherche sur le XIXe siècle » (Paris, 20 septembre 2013)

Actualité de la recherche en XIXe siècle

L’actualité de la recherche sur le XIXe siècle en première année de master d’histoire de l’art se signale par la grande diversité des approches et des objets d’étude. Elle révèle aussi la pluralité des périodes et des sphères culturelles étudiées. Le bilan ici proposé dressera un état des lieux d’une recherche émergente qui a vocation à se poursuivre et à susciter d’autres travaux. Il permettra de confronter les méthodes et les points de vue entre jeunes dix-neuviémistes.

Vendredi 20 septembre 2013 Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, INHA, Salle Jullian

Organisée par Catherine Méneux, Emmanuel Pernoud et Pierre Wat, HiCSA, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre de recherche HiCSA . . . → En lire plus

Colloque: « Pierre le Grand et l’Europe intellectuelle. Contexte, réseaux, circulations, réalisations » – 3eme partie (Samedi 30 mars 2013)

L’année 2013 marque une date importante dans l’histoire de la Russie : le 400e anniversaire de la Maison Romanov, la dynastie royale et impériale qui compte une quinzaine de souverain(e)s. Si les premiers Romanov ont eu pour tâche primordiale de sortir l’Etat moscovite de la période des Troubles au XVIIe siècle, Pierre Ier (1672-1725) a profondément réorganisé le pays en lui conférant définitivement le statut d’empire et en l’intégrant comme un partenaire politique, militaire et intellectuel compétitif dans l’espace européen. Parmi les instruments de cette transformation majeure, le transfert, l’adaptation et le développement des savoirs européens ont joué un rôle fédérateur.

La thématique du transfert et . . . → En lire plus

Présentation : « L’Antiquité partagée. Correspondances franco-allemandes 1823-1861 » (29 janvier 2013, Paris) »

Le 29 janvier 2013 à 18h30, au Centre allemand d’histoire de l’art de Paris, Ève Gran-Aymerich (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres) et Jürgen von Ungern-Sternberg (Université de Bâle) présenteront l’ouvrage :

L’Antiquité partagée. Correspondances franco-allemandes 1823-1861

Mémoires de l’Académie des inscriptions et belles-lettres XLVII

 » Cette édition de correspondances inédites constitue une contribution importante à l’étude des transferts culturels et scientifiques franco-allemands, auxquels les spécialistes de l’Antiquité classique et orientale ont apporté un concours décisif tout au long du XIXe siècle. Les archives personnelles de K. B. Hase et de D. Raoul- Rochette, collègues à la Bibliothèque nationale et membres de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, constituent un matériau fondamental pour rendre compte des échanges entre communautés savantes européennes . . . → En lire plus

Appel à publication: « Théories esthétiques du romantisme européen et extra-européen »

Publication prévue aux Editions Nouvelles Cécile Default, Nantes, 2014 ou début 2015.

Dans le cadre de l’axe de recherches sur « Modernité, traductions et théories » du laboratoire de L’AMO (l’Antique, le Moderne) de l’Université de Nantes, les membres du groupe de recherches rassemblés autour des questions de modernité (direction Philippe Forest) et de traductions et transferts culturels (direction Christine Lombez) souhaitent travailler à un volume collectif dédié aux théories esthétiques du romantisme à l’étranger, et destiné à favoriser une véritable collaboration entre plusieurs disciplines (littérature comparée, littératures du monde anglophone, littératures de langue allemande, espagnole, italienne, russe, etc. ; histoire de l’art et philosophie de l’esthétique).

. . . → En lire plus

Colloque : « Le monumental. Une valeur de la sculpture, du romantisme au post-modernisme » (Dijon, 6-7 décembre 2012)

Colloque : Le monumental. Une valeur de la sculpture, du romantisme au post-modernisme (Dijon, La Nef – Place du Théâtre, 6-7 décembre 2012)

Organisateurs : Sophie Barthélémy (Musée des Beaux-Art de Dijon), Valérie Dupont (CGC), Bertrand Tillier (CGC)

Présentation

En parallèle à la rétrospective Sophie et François Rude programmée au musée des Beaux-Arts de Dijon à l’automne 2012, le Centre Georges Chevrier de l’Université de Bourgogne et le musée des Beaux-Arts organisent en partenariat un colloque international consacré à la question du monumental dans la sculpture des XIXe et XXe siècles en Europe. [Lire la suite…]

Programme

Jeudi 6 décembre

9h30-10h – Accueil des participants 10h-10h15 – Mot d’accueil du président . . . → En lire plus

Colloque international : « Territoires du japonisme »

En écho à Bretagne – Japon : un archipel d’expositions, organisées en 2012 par l’Association des conservateurs des musées de Bretagne, le colloque Territoires du japonisme en propose un prolongement scientifique présentant des recherches récentes sur la notion de Japonisme, de son évolution et de ses prolongements. Sont tout d’abord étudiés plusieurs rares exemples sur les conditions historiques de la connaissance et de la diffusion de la culture japonaise en Occident, grâce à l’arrivée d’objets en provenance du Japon. Le rôle des premiers collectionneurs et des cercles japonisants est ensuite souligné, avant que soient traitées certaines des répercussions de la découverte de l’art du Japon par les artistes occidentaux, notamment . . . → En lire plus

Appel à publication: « Le Militaire » – projet de numéro de Romantisme

Date limite : 30 avril 2012

Avec les guerres de la République puis celles de l’Empire, le XIXe siècle naît les armes à la main. Jusqu’en 1914, la marque de cette origine persiste dans les rêves de gloire militaire, dans la représentation de la France comme une nation brave et combative, dans les accès de bellicisme de l’opinion publique… Le conflit militaire, au siècle des nationalismes et du colonialisme, n’est d’ailleurs jamais une réalité éloignée – d’où l’importance, symbolique et effective, que prend l’armée dans la vie et dans l’identité du pays.

Les historiens contemporains travaillent depuis quelques décennies à mieux connaître la guerre, l’expérience du combat, les transformations techniques . . . → En lire plus