Journée d’étude : « Globalismes » — revue Marges (Paris, 24 octobre 2015)

Global ArtLe constat d’un « art global » offre, depuis la fin des années 1980, une riche matière de réflexion aux théoriciens et aux historiens de l’art ainsi qu’aux commissaires d’exposition et aux professionnels des musées. Selon la définition du spécialiste des Global Studies Hans Belting, aujourd’hui, l’art contemporain peut être appréhendé comme synonyme de global art, le « globalisme » étant, selon lui, l’antithèse de l’universalisme dans la mesure où il décentre une vision du monde unifiée, en s’orientant vers des modernités multiples. Un nouveau capital cognitif se déploie ainsi sous forme de colloques, de séminaires, de publications et de programmes de recherche, d’accrochages de musées et d’expositions. La littérature produite par . . . → En lire plus