Appel à candidature : « Iconoclasme et vandalisme », bourses en résidence du Getty Research Institute (Los Angeles, 2017-2018)

gri_logoLe Getty Research Institute propose des bourses en résidence pour l’année 2017–2018 pour les chercheurs confirmés sur le thème de l’Iconoclasme et du vandalisme. Il s’agira d’explorer l’iconoclasme comme forme de destruction mais aussi comme véhicule d’expression créatrice et de protestation. L’Iconoclasme transforme et créé entièrement de nouveaux objets ou de nouvelles significations à travers l’altération des oeuvres d’art. Ces objets ou significations, symboliquement investis, témoignent d’une histoire de la réception en offrant des clés sur la vie et le destin d’un objet. Tout changement radical dans la production culturelle peut, dans une certaine mesure, être considéré comme iconoclaste.

Les candidats sont invités à adopter une approche large du thème en proposant . . . → En lire plus

Journée d’études : « Le patrimoine archéologique et culturel dans les pays en conflit. Une crise iconoclaste des temps modernes ? » (Poitiers, 31 mars 2016)

La journée d’études, organisée par Vincent Michel, sous l’égide du laboratoire HeRMA (Hellénisation et Romanisation dans le Monde Antique) en partenariat avec l’Espace Mendès France, porte sur le sort du patrimoine archéologique et culturel dans les pays en guerre, objet de toutes les convoitises, les contrebandes et les trafics mais aussi malheureusement victime de vandalisme et de destruction.

Cette journée verra se succéder des professionnels de plusieurs spécialités. Après une introduction portant sur la « crise iconoclaste des temps modernes », les interventions de la matinée seront consacrées au trafic des biens culturels et archéologiques et à la réglementation nationale et internationale. L’après-midi sera dédiée à des analyses de terrain par des chercheurs, . . . → En lire plus

Table ronde : « On ne rit plus. Iconoclasme et religion », Images re-vues (Paris, 5 février 2015)

Illustration-5Séance exceptionnelle du « Séminaire de crise : images, art, politique » d’Images re-vues coordonné par Thomas Golsenne et Chloé Mailet.

On ne rit plus : iconoclasme et religion. Briser les images en Occident et en Orient : approches historico-anthropologiques

5 février 2015, INHA, salle Fabri de Pereisc, 10h-12h

Table ronde et discussion avec la participation de Hassan Elboudrari (EHESS), Pierre-Olivier Dittmar (EHESS), Chloé Maillet (ESACM), Tania Vladova (ESADHaR)

Hassan Elboudrari est maître de conférences à l’EHESS, anthropologue et historien, membre du CHSIM (Centre d’histoire sociale de l’Islam méditerranéen, composante de l’IMAF, EHESS-CNRS-Paris 1-Aix Marseille). Il anime depuis de nombreuses années un séminaire d’enseignement et de recherche, intitulé « Anthropologie historique des pratiques religieuses dans l’Islam méditerranéen », dont . . . → En lire plus