Parution : « Portes closes et œuvres invisibles » par Denys Riout (Paris, avril 2019)

Denys Riout, Portes closes et œuvres invisibles, Paris, Gallimard, Collection Art et Artistes, 2019, 368 pages, 63 illustrations, ISBN : 9782072785689, prix : 25€.

L’invisibilité des «œuvres invisibles» n’est nullement due au hasard, à des circonstances malheureuses, la perte ou la destruction. Elles ont été pensées comme telles par des artistes qui ont sciemment décidé de les offrir aux amateurs sans les leur donner à voir, ou fort peu, ou encore durant un laps de temps très limité. La plupart ont une existence matérielle avérée. Certaines négligent la vue et mobilisent, au sein des arts plastiques, l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher. Quant aux œuvres . . . → En lire plus

Appel à communications : « Lieu de l’art » (Paris, INHA, 7, 8 et 9 octobre 2019)

Ateliers de recherche, 7-8-9 octobre 2019, INHA, Paris

Comité d’organisation : Anna Battiston (Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Sasha Pevak (Paris 8), Natalia Prikhodko (CERCEC-EHESS)

Avec le soutien de : CERCEC-EHESS, Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Compris comme un espace physique et sémantique spécifique où l’œuvre d’art acquiert le.la spectateur.rice, le lieu de l’art pose le problème de la relation entre la forme d’expression artistique et le contexte dans lequel cette expression se fait. Se libérant de l’attitude moderniste qui comprend une œuvre comme autonome et autoréférentielle, les artistes à partir des années 1960, explorent la capacité de l’art d’interroger ses liens . . . → En lire plus

Appel à communication : « Le dégoût : vécu, perception, représentations et histoire » (Aix-en-Provence, 22 mai 2019)

 

Cette journée d’étude prolongera les réflexions introduites dans le cadre du séminaire interdisciplinaire de recherche « Le dégoût : vécu, perceptions, représentations et histoire », organisé au cours de l’année 2018-2019 à la Maison de la recherche d’Aix-en-Provence. Réaction vive provoquée à la vue d’un objet suscitant un mouvement de répulsion, le dégoût semble être spontané, naturel, instinctif. Pourtant, ce sentiment est – à l’instar de bien d’autres – le produit d’un conditionnement social et culturel que certains courants des sciences humaines et sociales se proposent d’étudier depuis quelques années. Comme dans le cadre de notre séminaire de recherche, l’époque moderne, centre des réflexions menées au cours de cette année, continuera . . . → En lire plus

Appel à communication : « L’Image consommée : excès, limites et transformations » (Montréal, 16-17 novembre 2017)

Dans l’introduction de son essai Le destin des images (2003), Jacques Rancière analyse les significations et transformations contemporaines des images, en se demandant s’il « n’y a pas, sous le même nom d’image, plusieurs fonctions dont l’ajustement problématique constitue le travail de l’art ? ». Face à l’hétérogénéité et la prolifération des formes visuelles qui ne peuvent être quantifiées ou étudiées dans leur totalité, la question du « comment » s’impose. De quelle(s) manières nous approprions-nous les images que nous regardons ? Quels types de rapports ou de réponses artistiques sont générés? Dans le sillage de cette réflexion, la cinquième édition du colloque Arts et médias de l’Université de . . . → En lire plus

Appel à candidature : « Iconoclasme et vandalisme », bourses en résidence du Getty Research Institute (Los Angeles, 2017-2018)

gri_logoLe Getty Research Institute propose des bourses en résidence pour l’année 2017–2018 pour les chercheurs confirmés sur le thème de l’Iconoclasme et du vandalisme. Il s’agira d’explorer l’iconoclasme comme forme de destruction mais aussi comme véhicule d’expression créatrice et de protestation. L’Iconoclasme transforme et créé entièrement de nouveaux objets ou de nouvelles significations à travers l’altération des oeuvres d’art. Ces objets ou significations, symboliquement investis, témoignent d’une histoire de la réception en offrant des clés sur la vie et le destin d’un objet. Tout changement radical dans la production culturelle peut, dans une certaine mesure, être considéré comme iconoclaste.

Les candidats sont invités à adopter une approche large du thème en proposant . . . → En lire plus

Appel à communication : « Les pratiques artistiques contemporaines et les problématiques de leur réception » (Siliana, 23-26 mars 2017)

Ivan Messac, Tiraillés, 1969, fresque-sur-papier, Université de NanterreNous proposons d’aborder la question de l’art contemporain en portant l’attention aux modalités ou formes de sa diffusion et sa réception. La problématique de l’adresse en art, et plus précisément celle des arts contemporains, de par la multiplicité des formes et pratiques (allant de la peinture aux dispositifs interactifs en passant par la réalité virtuelle, etc.), a toujours été un enjeu, un problème, une question nécessaire. La nécessité de cette question prime sur la quête d’une définition ontologique de ce que c’est que cet art contemporain.

Discutant l’existence du public ou d’un public de l’art . . . → En lire plus

Appel à communication : « Objects und Elites – New Research on Artistic Production of the 12th and 13th Centuries and its Intellectual Context » (Munich, 19-21 mai 2017)

Saint Matthieu, Element-du-jubé-de-la-cathédrale-de-Chartres, Paris, XIIIe, LouvreWhile interdisciplinary research on medieval art has been increasingly moving into the center in recent decades, it often fails because of distinct questions, priorities and approaches of each discipline. The research project “Innovation und Tradition. Objekte und Eliten in Hildesheim, 1130-1250“, which is funded by the German “Bundesministerium für Bildung und Forschung BMBF“, and a collaboration of the Dommuseum Hildesheim with the universities of Bonn, Kiel, Osnabrück and Potsdam, is addressing this desideratum. By taking Hildesheim as an example the project explores how culture, ideas and theology of the 12th and 13th centuries are visually reflected in artistic objects. Works of art are seen in relation . . . → En lire plus

Appel à communication : « Odilon Redon, hier et aujourd’hui — Redon aux XXe et XXIe siècles » (Bordeaux, 15-16 décembre 2016)

Guy Maddin, 'Odilon Redon or The Eye, Like a Strange Balloon Mounts Towards Infinity', 1995, court métrage de 5 minPlusieurs manifestations sont organisées à Bordeaux à l’occasion du centenaire de la mort d’Odilon Redon (Bordeaux, 1840-Paris, 1916), inscrit au recueil des commémorations nationales. Après l’ouverture au Musée des beaux-arts d’une exposition, La nature silencieuse. Paysages d’Odilon Redon (décembre 2016-mars 2017) s’ouvrira un colloque international, Odilon Redon, hier et aujourd’hui, organisé par le Centre François-Georges Pariset (université Bordeaux Montaigne), le Musée des beaux-arts de Bordeaux, l’association Musée d’art Gustave Fayet à Fontfroide (MAGFF) et l’université de Genève.

Ce colloque comprend deux sessions. Intitulée Redon inédit, la session inaugurale sera consacrée, le 15 décembre 2016, . . . → En lire plus

Appel à publication : « Le portrait au XIXe siècle », revue ‘Romantisme’ (n°2, 2017)

De nombreuses publications, sous la forme de monographies, d’essais, de recueils collectifs, de numéros de revue mais aussi de catalogues d’exposition, sont venues ces dernières années rappeler et illustrer à la fois l’abondance et la diversité de la pratique portraitiste au XIXe siècle, en littérature, dans le discours critique, dans la presse alors en pleine expansion, ainsi que dans les arts plastiques et dans la photographie1. Toutes ces études ont donné raison à ceux qui considèrent, à l’instar d’Hélène Dufour, que, « plus que d’autres, le XIXe siècle aurait droit au titre de “siècle des portraits”2 ». C’est encore ce que prétend montrer l’édition 2016 du « Festival Normandie Impressionniste » . . . → En lire plus

Séminaire : « L’amour de l’art. Érotique de l’artiste et du spectateur au XVIe siècle » (Paris, 22 janvier 2016)

Veronèse, Leda, AjaccioLa quatrième séance du séminaire collectif d’histoire de l’art de la Renaissance se tiendra le vendredi 22 janvier de 18h à 20h à l’INHA en salle Giorgio Vasari.

Lise Wajeman, maître de conférences à l’Université d’Aix-en-Provence, interviendra sur le thème suivant : L’amour de l’art. Érotique de l’artiste et du spectateur au XVIe siècle. « L’amour de l’art » à la Renaissance, loin de concerner les seuls traités d’arts, intéresse aussi la théologie, la médecine ou les fictions, qui l’abordent souvent de façon concrète, comme une circulation désirante entre l’artiste, l’image et le spectateur. L’art qui s’invente au XVIe siècle vise à atteindre le spectateur, dans sa . . . → En lire plus

Colloque : « Voir des formes idéales » (Paris, 14-15 décembre 2015)

3_Pfisterer_compressée La recherche de la « forme idéale » a été le défi de toutes les périodes, de l’Antiquité à l’époque contemporaine. À travers le temps, depuis Vitruve et Alberti jusqu’au Modulor de Le Corbusier, des catégories esthétiques distinctes se sont établies, déterminant la perception tant de la forme spécifique et individuelle que les dimensions de l’espace environnant. Ces catégories ont été soumises à des processus d’assimilation complexes dans divers contextes culturels. Se conjuguant avec les traditions locales, elles ont abouti à l’établissement de nouvelles références : celles-ci sont devenues les vecteurs de valeurs éthiques, certaines formes se chargeant parfois de valeurs morales, éducatives et psychologiques.

Notre conception de la beauté . . . → En lire plus

Appel à communication : « L’intimité dans l’art moderne / Intimacy in Early Modern Art » (Bruges, août 2016)

Ecole de Jean Fouquet, Portrait d'Agnès Sorel, début du XVe siècle Session du congrès de la Sixteenth Century Society and Conference (SCSC), 18-20 août 2016 à Bruges (Belgique)

This session will explore the social implications of intimacy in the production, reception, and circulation of early modern art. Among the questions that could be addressed are:

How did artists deploy particular media or exploit the material qualities of their works to craft advantageous intimacies with their desired constituents? To what ends did patrons ask artists to portray socially intimate relationships? In what ways did the display or circulation of works help to shape intimacy, whether through forging or fissuring bonds? Could depicted gestures or . . . → En lire plus

Appel à communication : « Inventer Le Douanier Rousseau » (Paris, 11-12 mai 2016)

Henri_Rousseau_la_Charmeuse_de_serpentsArtiste inclassable, cas unique dans l’histoire de l’art européen, Henri Rousseau dit le Douanier Rousseau (1844-1910) incarne pour certains critiques un mythe artistique. A lui seul, il pose la question cruciale des conditions de l’émergence de la modernité en art et celle des catégories artistiques. Naïf, primitif, archaïque, moderne, populaire ? Son œuvre s’inscrit dans son temps, dès lors que l’avant-garde incarnée par des artistes comme Picasso, Delaunay ou Kandinsky l’ont intronisé père de la modernité et que les musées leur ont, depuis, emboîté le pas. Tandis que le caractère autodidacte de sa formation et l’absence de tout recours à la théorie et au discours d’analyse ont contribué, un temps, à le ranger parmi les artistes amateurs, sans métier, naïfs.

Comment . . . → En lire plus

Appel à communication : « Nihil admirari ? L’admiration et l’Ancien Régime » (Montréal, 12-13 mai 2016)

Le Brun, l'AdmirationL’âge classique a accordé à l’admiration une place importante, que Delphine Denis et Francis Marcoin ont soulignée dans une étude, L’admiration, qui s’étendait du XVIIe au XXe siècles. L’objectif de ce colloque est de comprendre les dynamiques de l’admiration sous l’Ancien Régime à partir du concept de « représentation » proposé par Roger Chartier. « Le concept de représentation, écrit-il dans un article récent, a été un appui précieux pour que puissent être articulées […] les différentes relations que les individus ou les groupes entretiennent avec le monde social dont ils sont partie prenante. » La représentation telle que Chartier la conçoit se situe . . . → En lire plus

Appel à communication : « Picasso. Sculptures » (Paris, 23-24 mars 2016)

Picasso, Tête de Marie-Thérèse, sculpture, Fondation Beyeler, Riehen_BâleLe Musée national Picasso-Paris organise du 8 mars au 28 août 2016 une exposition intitulée « Picasso. Sculptures ». Après la grande rétrospective « Picasso Sculpture » présentée au Museum of modern Art (MoMA) de New York à l’automne 2015, en collaboration avec le musée, l’exposition « Picasso. Sculptures » occupera le rez-de-jardin et le premier étage de l’Hôtel Salé, offrant les plus beaux volumes pour la présentation des sculptures. L’ambition du projet parisien est de révéler au public un aspect peu étudié de la sculpture de Picasso : sa dimension multiple à travers la question des séries et . . . → En lire plus

Appel à communication : « Options de la perception au Moyen Âge – entre expérience et théorie », Congrès Suisse en histoire de l’art (Bâle, juin 2016)

Giotto, Le Songe d'Innocent III, fresque, Basilique d'AssiseCette session se fixe pour objectif d‘établir un vaste panorama des théories et pratiques de la perception des images au Moyen Âge, incluant les images non matérialisées comme les ekphraseis ou les rêves. Les sources écrites attestent des pratiques de perception les plus diverses. Ces témoignages sur la réception montrent que le potentiel de sens des images ne se réalise qu’en partie selon le mode de perception choisi – mouvement, immobilité, contexte à forte charge synesthétique du rite liturgique. C’est justement sur cette tension entre une perception à la fois calculée et échappant à un contrôle total que nous entendons nous concentrer dans cette section. Se . . . → En lire plus

Journée d’études : « Visibilité et présence de l’image dans l’espace ecclésial » (Paris, 25 septembre 2015)

Visibilité et présence de l'image dans l'espace ecclésialL’analyse des images dans l’espace ecclésial au Moyen Âge implique une large prise en compte du contexte monumental et rituel. Depuis les années 1980, la recherche a bénéficié de l’apport des études sur la liturgie pour en faire un aspect prééminent dans l’analyse et l’interprétation du décor. Les recherches se tournent aujourd’hui davantage vers la réception du figuré, suscitant des interrogations sur la visibilité des images et leur degré de lecture. Aussi bien pour l’Occident latin que pour Byzance, on tend à considérer la mise en scène du sacré à travers les interactions entre le monument, le rite, les objets, le décor et le récepteur. La . . . → En lire plus

Appel à publication : « L’Imagination », revue Phantasia, n°2, octobre 2015

Ilya Zomb, Affinity of Tventy Seven Lemons, 2011Pour son second numéro, la revue Phantasia poursuit son investigation de la problématique qui lui a donné naissance : la question de l’imagination. Il s’agit plus précisément de porter une attention spécifique à l’imagination sous toutes ses formes, articulée à des problèmes et des thèmes aussi variés que la conscience, la perception, l’affectivité, la corporéité, la représentation, l’image, l’expérience esthétique, le langage, la textualité, l’écriture, le politique, le social, le droit, l’histoire, la culture ou la connaissance en général.

Les articles publiés doivent ainsi enrichir de manière précise notre compréhension de l’imagination et de ses productions sans amoindrir sa complexité, autrement dit en mettant . . . → En lire plus

Appel à communication : « Rethinking the Rhetoric and Force of Images » (Washington, CAA, 3-6 février 2016)

Manet, Olympia, 1863, Paris, OrsayThe relation of the visual arts to linguistic artifice – poetry or rhetoric – has long been an issue of fundamental art-theoretical and art-historical concern, with roots in antiquity. Filtered through varied conceptual vocabularies and disciplines through the centuries, it has been framed and re-framed in terms of « figure » and « discourse, » « image » and « word, » and « iconicity » and « narrativity” or “discursivity. » Closely related are more recent attempts to redefine the study of art history around the distinctive “power” or “force” of visual images, drawing upon fields such as anthropology and phenomenology. A new phase of engagement with the issue was inaugurated with the near simultaneous publication . . . → En lire plus

Appel à communication : « Compassion in Early Modern Culture (1550-1700) » (Amsterdam, septembre 2015)

Francisco de Zurbarán, Saint Sérapion, 1628, HartfordThis two‐day international conference aims to bring together literary scholars, art historians, musicologists, and cultural historians to explore thinking about the experience as well as the social and political impact of compassion in early modern European culture. It seeks to combine two current approaches to the early modern passions: historical phenomenology on the one hand and the analysis of the role of compassion in the public sphere on the other. Sir Philip Sidney famously claimed political impact for the experience of compassion when he wrote that that the feelings of pity and fear aroused by tragedy could mollify the hearts of tyrants. Participants are invited to discuss . . . → En lire plus