Appel à communication : « L’Art, machine à voyager dans le temps » (Mulhouse, 23-25 mars 2017)

Jean Tinguely, Requiem pour une feuille morte, 1967 (détail)Le voyage dans le temps (ou à travers les temps) est un vieux rêve de l’humanité, qui, comme tous les vieux rêves de l’humanité, a trouvé sa place (privilégiée) dans la littérature (et dans les arts, ceux du temps – le cinéma et la bande dessinée – comme ceux qui, a priori, ignorent le temps). L’œuvre de H.G. Wells, The TimeMachine (1895), est sans doute la plus célèbre parmi les fictions qui inventent des dispositifs permettant de se déplacer dans le temps. Ce que ce colloque se propose de faire, c’est de voir en quoi la littérature elle-même peut fonctionner comme . . . → En lire plus

Appel à communication : « Faire entendre le spectaculaire dans l’ancien comté de Hainaut : des réformes aux révolutions » (Louvain-la-Neuve, 16-17 mars 2017)

Antoon Sallaert, L'ommegang de Bruxelles,1615En permettant la mise en place de dispositifs de connaissance et de reconnaissance de revendications politiques, communautaires et/ou religieuses, la « culture du spectacle » constitue un vecteur de structuration sociale dont l’importance n’est sans doute plus à rappeler. Celle-ci se déploie bien au-delà des espaces scéniques. Loin de rester cantonnée aux théâtres, elle envahit la rue, les foires, les salons, les églises, etc. Or si les formes spectaculaires se donnent à voir, elles se donnent aussi bien souvent à entendre. Processions, ducasses, entrées, représentations théâtrales sont autant d’événements dont l’objet visuel se double d’une nécessaire dimension sonore.

En prenant l’ancien comté de Hainaut pour terrain d’observation, ces journées . . . → En lire plus

Appel à communication : « ‘Écouter est un art’ : Figures d’auditeurs au XIXe siècle » (Nanterre, 13 janvier 2017)

Grandville, Berlioz dirigeant un orchestre, dans Louis Reybaud, " Jérome Paturot à la recherche d'une position sociale", Paris, 1846On a pu observer ces dix dernières années un intérêt croissant pour la notion d’écoute ; en témoignent notamment l’ouvrage majeur de Martin Kaltenecker, qui s’attache à reconstituer une histoire des discours sur l’écoute entre le XVIIIe et le XIXe siècle, ou encore les travaux de Peter Szendy qui déploient l’éventail des pratiques et des techniques auditives qui jalonnent « l’histoire de nos oreilles ». Dans les nouvelles ou les romans comme dans l’iconographie musicale au sens large, on connaît l’aura dont le XIXe siècle dote les interprètes et les compositeurs (voir à ce sujet . . . → En lire plus

Appel à communication : « Options de la perception au Moyen Âge – entre expérience et théorie », Congrès Suisse en histoire de l’art (Bâle, juin 2016)

Giotto, Le Songe d'Innocent III, fresque, Basilique d'AssiseCette session se fixe pour objectif d‘établir un vaste panorama des théories et pratiques de la perception des images au Moyen Âge, incluant les images non matérialisées comme les ekphraseis ou les rêves. Les sources écrites attestent des pratiques de perception les plus diverses. Ces témoignages sur la réception montrent que le potentiel de sens des images ne se réalise qu’en partie selon le mode de perception choisi – mouvement, immobilité, contexte à forte charge synesthétique du rite liturgique. C’est justement sur cette tension entre une perception à la fois calculée et échappant à un contrôle total que nous entendons nous concentrer dans cette section. Se . . . → En lire plus

Appel à publication : « Parole / Parola / Word », revue Senzacornice (2015)

Berdaguer et Péjus, Paroles martiennes, 2012, fritage de poudre, son, dimension variable avec l'aide du laboratoire Parole et Langage (CNRS-AMU) Aix en provence. png Le thème du prochain numéro de la revue italienne en ligne dédiée à l’art contemporain, Senzacorniche, sera consacré à la « parole ». Originellement, le terme « parole », dérivé du latin tardif parabŏla, renvoyait à « l’enseignement » et au « discours », signifiant ensuite par extension une voix articulée exprimant un concept. En relation à la sphère de la signification, la parole a été dotée d’un sens général, partagé dans la conscience linguistique des locuteurs, qui est spécifié et déterminé par le contexte de la phrase et du discours. Le terme fait référence soit à . . . → En lire plus

Appel à communication : « Dessiner (le) Jazz » (Paris, novembre 2015)

A. R. Penck, TTT-live, 1984, concert live à Bâle, pochette de disqueDe dessiner le jazz à dessiner jazz, cette 3e édition d’Esthétique(s) jazz : la scène et les images investira l’univers du dessin. Le dessin de jazz bien sûr et le champ est vaste, de Paul Colin ou Miguel Covarrubias à Cabu en passant par Blutch, Al Hirschfeld, Gen Paul ou Robert Crumb, mais aussi la bande dessinée (Loustal, Louis Joos, José Corréa, Jean-Claude Götting…) et l’illustration, ce dessin qui tente de capter le swing.

Nous souhaitons aussi explorer le trait animé qui puise son énergie dans le rythme du jazz, autrement dit le monde du cartoon et cette respiration jazz qui traverse tant de dessins animés de Betty Boop aux . . . → En lire plus

Appel à communication : « Les figurations visuelles de la parole, du son musical et du bruit, de l’Antiquité à la Renaissance » (Chartres, juin 2015)

Anonyme flamand, Allégorie des cinq sens, XVI, Paris, CarnavaletDepuis 2011, l’équipe Musiconis propose une réflexion collective sur la représentation du son, en tant qu’il est visuellement signifié mais aussi directement figurable, dans les images de performances vocales, instrumentales et orchestiques du Moyen Âge. Trois années de séminaires ont permis d’entendre de nombreux chercheurs sur le sujet ; les comptes-rendus de ces conférences sont déposés sur le blog Musiconis.

La réflexion de l’équipe s’est construite à partir d’une indexation inédite d’images recensées et analysées dans une métabase iconographique destinée à être enrichie ; elle est également accessible sur le web, avec une bibliographie générale et un lexique trilingue. . . . → En lire plus

Appel à communication : « Parler d’une seule voix. Le discours collectif dans la littérature et les arts du moyen âge »

Conseils des barons dans la chanson de geste, commentaires laudatifs ou moqueurs d’une action sur le champ de bataille, voix des diables, chants des saints dans les mystères, exclamations affligées ou joyeuses des petites gens dans le roman, prises de parole collective dans les chroniques et les vies de saints… la littérature et les arts visuels du Moyen Age donnent régulièrement la parole à des groupes constitués, des masses plus ou moins bien identifiées (des nations, des peuples, des communautés…) qui semblent former « choeur ». Dans le même temps, la musique s’ouvre à la polyphonie et le chant choral prend son plein essor.

C’est cette parole . . . → En lire plus

Appel à publication : « Les Synesthésies dans les arts visuels », revue Ekphrasis.

La revue Ekphrasis. Images, Cinema, Theatre, Media, éditée par la Faculté de Théâtre et Télévision de l’Université Babeş-Bolyai Cluj-Napoca, lance un appel à contribution pour son prochain numéro (1/2012), qui a pour thème : Les Synesthésies dans les arts visuels. Les synesthésies ont eu une grande carrière dans la pratique artistique moderne, à commencer par Baudelaire, en passant par les courants fin-de-siècle, pour arriver aux avant-gardes et à leurs dérivations des années 60-80. Toute approche théorique, historique, interdisciplinaire, qui apporterait des éclaircissements sur cette évolution est la bienvenue. Ekphrasis se concentrera surtout sur les arts visuels, en cherchant à investiguer la manière dont ils ont dialogué au cours du temps avec les arts . . . → En lire plus