Appel à communication : Beyond Reproductive Printmaking (Dresde, 18-19 sept. 2017)

capture-decran-2017-01-01-19-14-08Beyond Reproductive Printmaking (Dresden, 18-19 Sep 17)

Dresden, September 18 – 19, 2017 Deadline: Feb 15, 2017

Beyond Reproductive Printmaking. Prints and the Canon of European Painting (ca. 1500 – 1810)

Conference for Ph.D. students, postgraduates and researchers at museums and universities in the Kupferstich-Kabinett (Museum of Prints, Drawings and Photographs) of the Staatliche Kunstsammlungen Dresden (Dresden State Art Collections) in colaboration with the TU Dresden Institute of Art and Music, Dresden, 18-19 September 2017.

Are paintings reproduced because they are famous, or have they become famous because they have been reproduced over and over again in the past centuries? The aim of this conference is to throw light on the . . . → En lire plus

Appel à communication : « Travelling Objects » (Rome, 19-20 Mai 2017)

louvre-vue-naples-avec-vesuveTravelling Objects. Ambassadors of the cultural transfer between Italy and the Habsburg monarchy

The international conference travelling objects will focus on the material aspects of cultural transfers: the exchange of paintings, designs/drawings, sculptures or books. Our specific interest is in the movement of these inherently ambassadorial objects between Italy and the Habsburg Monarchy during the 17th and 18th centuries, and their reception and role in the transmission of information and ideas between the North and the South. Special attention will be given to the agents of the exchange, who promoted, organized or mediated the exchange.

– Collecting without borders The extensive art collections of the nobility in the Habsburg lands – for instance Liechtenstein, Czernin or Savoyen – as well as the . . . → En lire plus

Appel à communication : « Colloque international Alphonse Legros » (Dijon, 4-5 mai 2017)

legros_-_autoportrait_1898 Né à Dijon en 1837, Alphonse Legros aurait fréquenté l’École des Beaux-Arts de sa ville natale avant de gagner Paris puis Londres où il s’installe en 1863. En 1876, il est nommé professeur à la Slade, où il introduit l’enseignement de la gravure et de la sculpture. Membre fondateur en 1880 de la Society of Painters-Etchers, dont l’influence sur le renouveau de la gravure et de l’art du livre illustré est notable, Legros est également un médailliste reconnu, jouant un rôle important dans le renouveau de cet art. Lorsqu’il meurt en 1911, il est un citoyen britannique auquel la Tate Gallery rendra hommage par une très grande rétrospective.

Cet artiste . . . → En lire plus

Présentation d’ouvrage : « Venezia e Parigi, 1600-1700 » de Laura de Fuccia (Paris, 9 novembre 2016)

laura-de-fuccia

 

Présentation de l’ouvrage de Laura de Fuccia, Venezia e Parigi, 1600-1700. La pittura veneziana e la Francia : fortuna e dialoghi, Genève, Droz, 2016.

 

Ce volume présente la physionomie des principaux collectionneurs français de tableaux vénitiens au XVIIe siècle et propose une étude de la réception de ces œuvres en prenant en compte les canons esthétiques élaborés et diffusés entre Paris et Venise. En s’appuyant sur un grand nombre de documents, pour la plupart inédits, et sur un vaste répertoire d’œuvres, ce texte permet notamment d’explorer la fortune en France de Titien, Bassan, Véronèse, Tintoret et Giorgione, ainsi que d’éclairer notre compréhension d’un dialogue intense qui s’instaure au . . . → En lire plus

Appel à communication : « Edward Hopper, cinquante ans après : influence et héritage » (Dijon, 7 avril 2017)

stars-war-et-la-peinture-de-hopperNinety per cent of artists are forgotten ten minutes after they’re dead : ce constat que dressait Edward Hopper en 1965 se révèle fort heureusement inexact dans son propre cas. Alors que l’année 2017 marque les cinquante ans de sa disparition, son héritage ne cesse de croître tant les hommages à sa peinture sous différentes formes se multiplient. Avec près de 800 000 visiteurs venus d’octobre 2012 à janvier 2013, la fréquentation record de l’exposition Edward Hopper au Grand Palais à Paris témoigne de l’intérêt du grand public pour une peinture réaliste qui parait tout aussi familière aux Européens qu’aux Américains.

Lecteur avide en anglais comme en français, amateur de poésie et . . . → En lire plus

Appel à communication : « L’installation : une approche cognitive et phénoménologique » (Rennes/Marseille/Paris, avril-juin 2017)

tim-hawkinson-uberorgan-2000-mass-mocaL’installation, une expérience esthétique interactive du déplacement dans un espace dédié, ses dispositifs et potentialités : approche phénoménologique et cognitive dans une perspective inter-artistique, interculturelle.

Les journées d’étude concerneront l’expérience esthétique produite par des installations comprises comme la mise en relation, par un auteur, d’un sujet observateur mobile et d’un environnement prescriptif. Elles viseront à mettre en lumière les mécanismes phénoménologiques, kinesthésiques, cognitifs et dialogiques qui régissent ces expériences, à travers plusieurs dispositifs artistiques (arts plastiques, musique, littérature, cinéma), en Occident comme en Asie. L’objectif est de mettre à jour :

– les représentations symboliques de soi induites par l’espace de l’installation et à travers lui celles induites le lieu dans lequel nous . . . → En lire plus

Colloque franco-allemand : « All the Beauty of the World. The Western Market for non-European Artefacts (18th-20th century) » (Berlin, 13-15 octobre 2016)

sans-titreIn the wake of the Western expansion, a fast growing number of non-European artefacts entered the European market. They initially made their way into princely cabinets of curiosities. Made possible by the forced opening and exploitation of more and more parts of the world and pushed by social and technological changes of the time, the 18th century brought a boom of the market of non-European artefacts in Europe. This came along with the emergence of a broader collecting culture and the development of a rich museumscape.

This market and its development between 18th and 20th century in terms of actors and networks involved, methods and places of exchange and . . . → En lire plus

Conférence : « Créolisation de l’art et de son histoire : voir et orner en système colonial » par Anne Lafont (Paris, 18 octobre 2016)

consulterelementnumIl est un certain nombre de catégories d’analyse propres à l’histoire de l’art qui achoppent face à ce que l’on pourrait appeler l’art de la première colonisation, autrement dit du long dix-huitième siècle : le surplomb du tableau, l’école nationale de peinture, l’instruction académique, l’artiste, la hiérarchie des genres… Aussi, quelques alternatives méthodologiques semblent envisageables pour faire face à l’œuvre de ces sociétés créoles composées d’indigènes américains, de colons européens et d’esclaves africains. La production artistique dans ces territoires coloniaux suscite en effet des recherches qui, sur le plan matériel et conceptuel, s’avèrent particulièrement fécondes et stimulantes, et qui sont vraisemblablement au fondement d’une histoire de l’art . . . → En lire plus

Journées d’études : « Surréalisme et arts premiers » (Paris, 10-11 octobre 2016)

suurealisme-et-arts-premiersLes objets « sauvages », autrement dit les artefacts de l’art dit « primitif », en provenance d’Océanie, d’Afrique ou d’Amérique du nord, ne prirent pas seulement une place centrale dans l’esthétique surréaliste, mais aussi au sein des collections des artistes et poètes du mouvement. Car au-delà de leur dimension magique et fétichique, ces objets ont toujours possédé une valeur concrète en termes de vente et d’échange.

Pourtant, la recherche ne s’est jusqu’ici quasiment pas intéressée à cet aspect matériel de la fascination des artistes, collectionneurs et marchands du surréalisme pour les arts premiers, tant il semble paradoxal que ce soient précisément les surréalistes qui aient contribué à la commercialisation de . . . → En lire plus

Appel à candidature : « The Classical Word in Context: Persia », bourses en résidence de la Villa Getty (Los Angeles, 2017-2018)

gri_logoThe Getty Villa theme, THE CLASSICAL WORLD IN CONTEXT: PERSIA, investigates the political, intellectual, religious, and artistic relations between Persia, Greece, and Rome from the ninth century BC to AD 651. Reaching from the borders of Greece to India, the Persian Empire was viewed by the Greeks as a vastly wealthy and powerful rival and often as an existential threat. The rise of the Roman Empire as a world power quickly brought it, too, into conflict with Persia, despite the common trade that flowed through their territories.

The 2017/2018 scholar year is the first of two terms that will be devoted to this theme. Priority will be given to research projects that . . . → En lire plus

Colloque : « Les dispositifs de simulation du monde du XIXe siècle à aujourd’hui » (Genève, 5-7 septembre 2016)

Les dispositifs de simulation du mondeCe colloque organisé à l’Université de Genève les 5, 6 et 7 septembre 2016 porte sur les dispositifs de simulation du monde du début du XIXème siècle à aujourd’hui. Ce terme désigne toute installation simulant la présence du spectateur dans un autre espace et/ou un autre temps, et visant à faire vivre à un large public une expérience historique, géographique et/ou physique, comme le panorama, le plan relief, le diorama, le cinéma, le géorama, le globe, les dispositifs optiques comme le zootrope, les parcs d’attraction ou à thèmes, les musées – notamment musées des sciences, de photographies ou de cartographie – etc. . . . → En lire plus

Appel à publication : « Who, When, and Where: Art and Identification Across Borders », revue Contemporaneity, n°6, 2017

Bansky, Fresque sur un mur de Calais, 2015Cultures have used visual means to record, define, interrogate, and delimit individual and collective identities, their historical context, and presence in time and space. Identity must be articulated before it exists and and so art and artists enact, create, resist, and reify individual and collective identities, often challenging both material borders and conceptual boundaries that determine identity in contrast to the Other. Interrogating bounded concepts of identity in the visual world opens up new avenues for understanding social and aesthetic interactions and their relationships to constructed geographical, ideological, and temporal limits.

In its 6th edition, Contemporaneity seeks submissions that cover a wide . . . → En lire plus

Appel à candidature : deux assistants de recherche et deux boursiers en doctorat à la Ludwig-Maxilimians-Universität (Munich/Ratisbonne, 2016-2017),

Graduate School for East and Southeast European Studies-mZTcA8t4Ybl_5Bd4qvxXuDyyfzNqHHdrLudwig-Maxilimians-Universität München, Graduate School for East and Southeast European Studies up to 2 positions as a research assistant – employment according to the German TV-L in part time (65 %) – and up to 2 PhD Scholarships

The Graduate School for East and Southeast European Studies is a cooperative venture organized by the Ludwig-Maximilians-Universität (LMU) Munich and the Universität Regensburg. The School is funded by the Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG) as part of the German Excellence Initiative and started in November 2012. Research at the Graduate School is conducted in three broad interdisciplinary fields:

– Origins and Forms of Social and Political Change – Cultural . . . → En lire plus

Appel à communication : « Transferts artistiques sous contrainte des Lumières tardives au romantisme (France, Allemagne, Pologne) » (Aix-en-Provence, 10-11 mars 2017)

L'entrée de Napoléon à BerlinLa Révolution et l’Empire napoléonien ont affecté, bien que de manière très diverse, l’ensemble des territoires germaniques (occupation des territoires de la rive gauche du Rhin, d’une grande partie du nord-ouest de l’espace germanique et momentanément de la Prusse et de l’Autriche, effondrement du Saint-Empire romain germanique après la création de la Confédération du Rhin et la fondation d’Etats « modèles » tels que le grand-duché de Berg et le royaume de Westphalie). Cette période est aussi marquée, à l’Est, par le démembrement progressif de la Pologne en 1772 et 1793, puis par sa disparition de la carte de l’Europe en tant qu’entité indépendante en 1795. Ces territoires polonais . . . → En lire plus

Journée d’études : « Artistes et voyageurs latino-américains en France de 1875 à nos jours : reconnaissance et influence sur la création française »

P1180739Cette journée d’étude a pour objectif d’analyser, en prenant pour point de départ le premier Congrès des Américanistes en 1875, les apports fondamentaux de la présence latino-américaine – du Mexique à la Terre de Feu- en France. En partant d’une histoire croisée horizontale et multilatérale, ces interventions mettront en lumière les réseaux de médiateurs et les apports esthétiques et techniques d’artistes latino-américains dans la sphère artistique française. Elles questionneront aussi les processus de modifications de la perception de l’Amérique latine en France du XIXe siècle à nos jours.

PROGRAMME

I – Matinée

10h00 : Présentation. Elodie Vaudry (Paris X – Nanterre)

10h30 : Pascal MONGNE (École du . . . → En lire plus

Appel à communication : « Copies des maîtres flamands dans le monde hispanique (XVIe-XVIIe siècles) » (Bruxelles, 9-10 février 2017)

Mchel Cocxie, copie de l'adoration de l'agneau, 1558, BerlinFLANDES BY SUBSTITUTION: COPIES OF FLEMISH MASTERS IN THE HISPANIC WORLD (1500-1700)

Art History Seminar 18 of the Royal Institute for Cultural Heritage (KIK-IRPA) Brussels, 9-10 February 2017

On 9 and 10 February 2017 an international conference will be held on the copies of paintings of Flemish masters during the sixteenth and the seventeenth centuries related to the Hispanic world. The event will take place at the Royal Institute for Cultural Heritage (KIK-IRPA) in Brussels and is organized in collaboration with the Spanish National Research Project COPIMONARCH. La copia pictórica en la Monarquía Hispánica, siglos XVI-XVIII from the Universidad de Granada.

The artistic . . . → En lire plus

Colloque : « L’art médiéval hors de son temps » (Paris, 16-17 juin 2016)

Hongrie - 5 SchutzEn 2015-2016, le Centre allemand d’histoire de l’art héberge une équipe de recherche constituée de neuf boursiers doctorants et post-doctorants, co-dirigée par Thomas Kirchner (directeur du Centre allemand) et François-René Martin (École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris), sur le thème « Le Moyen Age et son image ». Ce colloque vient conclure l’année de recherche menée collectivement au Centre : il permettra de présenter les grands axes du travail réalisé, et d’initier des discussions avec des chercheurs invités, aux intérêts divers.

Venus d’horizons géographiques, disciplinaires et méthodologiques variés, les jeunes chercheurs de l’équipe se sont réunis autour d’une relecture, via l’historiographie et les objets eux-mêmes, des différentes formes d’art dans l’Europe médiévale, des fonctions qu’elles pouvaient revêtir, . . . → En lire plus

Colloque : « Images exotiques. L’appel du lointain en histoire de l’art » (Paris, 9-10 juin 2016)

8jb1-QzO-b9l4coN8P9xCjl72eJkfbmt4t8yenImKBVvK0kTmF0xjctABnaLJIm9[1]Les études postcoloniales ont vivement critiqué l’exotisme. De ce fait, les premiers discours sur l’exotique et leur postérité sont également devenus suspects. La question de leur place au sein de l’histoire de l’art s’en est trouvée hâtivement occultée. Néanmoins, ce concept semble avoir donné lieu à un usage remarquablement fréquent, justement en raison de son caractère expérimental et équivoque. Le discours sur l’exotique repose manifestement sur une ouverture que l’on ne trouve pas sous la même forme dans la rhétorique antagoniste de « l’étranger » ou de « l’autre ». Au contraire de qualificatifs comme orientaliste ou primitiviste, l’exotique n’est limité ni historiquement, ni géographiquement, ni stylistiquement. Dans cette . . . → En lire plus

Appel à communication : « Objets nomades : circulations, appropriations et identités à l’époque moderne, XVI-XVIIIe siècles » (2-4 mars 2017, Paris & Ecouen)

Claude‑Guy Hallé, Réparation faite à Louis XIV par le doge de Gênes, le 15 mai 1685 (détail), 1710. VersaillesOrganisé par les universités Sorbonne Nouvelle – Paris 3, Paris Diderot – Paris 7, Paris Ouest Nanterre La Défense, et Paris 13 en partenariat avec le musée national de la Renaissance d’Écouen et le musée Cognacq-Jay, et avec le soutien de la Région Ile-de-France, ce colloque pluridisciplinaire vise à confronter une approche historique des objets dans leur dimension sociale, économique et technique, à l’étude des objets dans l’art et la littérature, qui offrent autant de « traces » de la vie de ces objets nous permettant de définir leur trajectoire et les modalités . . . → En lire plus

Rencontres : « Autour du Prix 2015 du musée d’Orsay » (Paris, 16 juin 2016)

Image OrsayLe musée d’Orsay a créé un Prix en 2006, qui est attribué tous les ans à une thèse d’histoire de l’art portant principalement sur la deuxième moitié du XIXe siècle.

Cette initiative a pour ambition de renforcer les liens entre musées et universités et de leur permettre de travailler ensemble plus activement.

Prix 2015 : Au-delà des Pyrénées: Les artistes Catalans à Paris au tournant du XXe siècle

Laura Karp Lugo, chercheur associé à l’InTRu, Université François Rabelais, Tours, Lauréate du Prix du musée d’Orsay 2015

Au tournant du XXe siècle, les artistes catalans se . . . → En lire plus