Conférence : « Créolisation de l’art et de son histoire : voir et orner en système colonial » par Anne Lafont (Paris, 18 octobre 2016)

consulterelementnumIl est un certain nombre de catégories d’analyse propres à l’histoire de l’art qui achoppent face à ce que l’on pourrait appeler l’art de la première colonisation, autrement dit du long dix-huitième siècle : le surplomb du tableau, l’école nationale de peinture, l’instruction académique, l’artiste, la hiérarchie des genres… Aussi, quelques alternatives méthodologiques semblent envisageables pour faire face à l’œuvre de ces sociétés créoles composées d’indigènes américains, de colons européens et d’esclaves africains. La production artistique dans ces territoires coloniaux suscite en effet des recherches qui, sur le plan matériel et conceptuel, s’avèrent particulièrement fécondes et stimulantes, et qui sont vraisemblablement au fondement d’une histoire de l’art . . . → En lire plus

Journées d’études : « Surréalisme et arts premiers » (Paris, 10-11 octobre 2016)

suurealisme-et-arts-premiersLes objets « sauvages », autrement dit les artefacts de l’art dit « primitif », en provenance d’Océanie, d’Afrique ou d’Amérique du nord, ne prirent pas seulement une place centrale dans l’esthétique surréaliste, mais aussi au sein des collections des artistes et poètes du mouvement. Car au-delà de leur dimension magique et fétichique, ces objets ont toujours possédé une valeur concrète en termes de vente et d’échange.

Pourtant, la recherche ne s’est jusqu’ici quasiment pas intéressée à cet aspect matériel de la fascination des artistes, collectionneurs et marchands du surréalisme pour les arts premiers, tant il semble paradoxal que ce soient précisément les surréalistes qui aient contribué à la commercialisation de . . . → En lire plus

Appel à candidature : « The Classical Word in Context: Persia », bourses en résidence de la Villa Getty (Los Angeles, 2017-2018)

gri_logoThe Getty Villa theme, THE CLASSICAL WORLD IN CONTEXT: PERSIA, investigates the political, intellectual, religious, and artistic relations between Persia, Greece, and Rome from the ninth century BC to AD 651. Reaching from the borders of Greece to India, the Persian Empire was viewed by the Greeks as a vastly wealthy and powerful rival and often as an existential threat. The rise of the Roman Empire as a world power quickly brought it, too, into conflict with Persia, despite the common trade that flowed through their territories.

The 2017/2018 scholar year is the first of two terms that will be devoted to this theme. Priority will be given to research projects that . . . → En lire plus

Colloque : « Les dispositifs de simulation du monde du XIXe siècle à aujourd’hui » (Genève, 5-7 septembre 2016)

Les dispositifs de simulation du mondeCe colloque organisé à l’Université de Genève les 5, 6 et 7 septembre 2016 porte sur les dispositifs de simulation du monde du début du XIXème siècle à aujourd’hui. Ce terme désigne toute installation simulant la présence du spectateur dans un autre espace et/ou un autre temps, et visant à faire vivre à un large public une expérience historique, géographique et/ou physique, comme le panorama, le plan relief, le diorama, le cinéma, le géorama, le globe, les dispositifs optiques comme le zootrope, les parcs d’attraction ou à thèmes, les musées – notamment musées des sciences, de photographies ou de cartographie – etc. . . . → En lire plus

Appel à publication : « Who, When, and Where: Art and Identification Across Borders », revue Contemporaneity, n°6, 2017

Bansky, Fresque sur un mur de Calais, 2015Cultures have used visual means to record, define, interrogate, and delimit individual and collective identities, their historical context, and presence in time and space. Identity must be articulated before it exists and and so art and artists enact, create, resist, and reify individual and collective identities, often challenging both material borders and conceptual boundaries that determine identity in contrast to the Other. Interrogating bounded concepts of identity in the visual world opens up new avenues for understanding social and aesthetic interactions and their relationships to constructed geographical, ideological, and temporal limits.

In its 6th edition, Contemporaneity seeks submissions that cover a wide . . . → En lire plus

Appel à candidature : deux assistants de recherche et deux boursiers en doctorat à la Ludwig-Maxilimians-Universität (Munich/Ratisbonne, 2016-2017),

Graduate School for East and Southeast European Studies-mZTcA8t4Ybl_5Bd4qvxXuDyyfzNqHHdrLudwig-Maxilimians-Universität München, Graduate School for East and Southeast European Studies up to 2 positions as a research assistant – employment according to the German TV-L in part time (65 %) – and up to 2 PhD Scholarships

The Graduate School for East and Southeast European Studies is a cooperative venture organized by the Ludwig-Maximilians-Universität (LMU) Munich and the Universität Regensburg. The School is funded by the Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG) as part of the German Excellence Initiative and started in November 2012. Research at the Graduate School is conducted in three broad interdisciplinary fields:

– Origins and Forms of Social and Political Change – Cultural . . . → En lire plus

Appel à communication : « Transferts artistiques sous contrainte des Lumières tardives au romantisme (France, Allemagne, Pologne) » (Aix-en-Provence, 10-11 mars 2017)

L'entrée de Napoléon à BerlinLa Révolution et l’Empire napoléonien ont affecté, bien que de manière très diverse, l’ensemble des territoires germaniques (occupation des territoires de la rive gauche du Rhin, d’une grande partie du nord-ouest de l’espace germanique et momentanément de la Prusse et de l’Autriche, effondrement du Saint-Empire romain germanique après la création de la Confédération du Rhin et la fondation d’Etats « modèles » tels que le grand-duché de Berg et le royaume de Westphalie). Cette période est aussi marquée, à l’Est, par le démembrement progressif de la Pologne en 1772 et 1793, puis par sa disparition de la carte de l’Europe en tant qu’entité indépendante en 1795. Ces territoires polonais . . . → En lire plus

Journée d’études : « Artistes et voyageurs latino-américains en France de 1875 à nos jours : reconnaissance et influence sur la création française »

P1180739Cette journée d’étude a pour objectif d’analyser, en prenant pour point de départ le premier Congrès des Américanistes en 1875, les apports fondamentaux de la présence latino-américaine – du Mexique à la Terre de Feu- en France. En partant d’une histoire croisée horizontale et multilatérale, ces interventions mettront en lumière les réseaux de médiateurs et les apports esthétiques et techniques d’artistes latino-américains dans la sphère artistique française. Elles questionneront aussi les processus de modifications de la perception de l’Amérique latine en France du XIXe siècle à nos jours.

PROGRAMME

I – Matinée

10h00 : Présentation. Elodie Vaudry (Paris X – Nanterre)

10h30 : Pascal MONGNE (École du . . . → En lire plus

Appel à communication : « Copies des maîtres flamands dans le monde hispanique (XVIe-XVIIe siècles) » (Bruxelles, 9-10 février 2017)

Mchel Cocxie, copie de l'adoration de l'agneau, 1558, BerlinFLANDES BY SUBSTITUTION: COPIES OF FLEMISH MASTERS IN THE HISPANIC WORLD (1500-1700)

Art History Seminar 18 of the Royal Institute for Cultural Heritage (KIK-IRPA) Brussels, 9-10 February 2017

On 9 and 10 February 2017 an international conference will be held on the copies of paintings of Flemish masters during the sixteenth and the seventeenth centuries related to the Hispanic world. The event will take place at the Royal Institute for Cultural Heritage (KIK-IRPA) in Brussels and is organized in collaboration with the Spanish National Research Project COPIMONARCH. La copia pictórica en la Monarquía Hispánica, siglos XVI-XVIII from the Universidad de Granada.

The artistic . . . → En lire plus

Colloque : « L’art médiéval hors de son temps » (Paris, 16-17 juin 2016)

Hongrie - 5 SchutzEn 2015-2016, le Centre allemand d’histoire de l’art héberge une équipe de recherche constituée de neuf boursiers doctorants et post-doctorants, co-dirigée par Thomas Kirchner (directeur du Centre allemand) et François-René Martin (École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris), sur le thème « Le Moyen Age et son image ». Ce colloque vient conclure l’année de recherche menée collectivement au Centre : il permettra de présenter les grands axes du travail réalisé, et d’initier des discussions avec des chercheurs invités, aux intérêts divers.

Venus d’horizons géographiques, disciplinaires et méthodologiques variés, les jeunes chercheurs de l’équipe se sont réunis autour d’une relecture, via l’historiographie et les objets eux-mêmes, des différentes formes d’art dans l’Europe médiévale, des fonctions qu’elles pouvaient revêtir, . . . → En lire plus

Colloque : « Images exotiques. L’appel du lointain en histoire de l’art » (Paris, 9-10 juin 2016)

8jb1-QzO-b9l4coN8P9xCjl72eJkfbmt4t8yenImKBVvK0kTmF0xjctABnaLJIm9[1]Les études postcoloniales ont vivement critiqué l’exotisme. De ce fait, les premiers discours sur l’exotique et leur postérité sont également devenus suspects. La question de leur place au sein de l’histoire de l’art s’en est trouvée hâtivement occultée. Néanmoins, ce concept semble avoir donné lieu à un usage remarquablement fréquent, justement en raison de son caractère expérimental et équivoque. Le discours sur l’exotique repose manifestement sur une ouverture que l’on ne trouve pas sous la même forme dans la rhétorique antagoniste de « l’étranger » ou de « l’autre ». Au contraire de qualificatifs comme orientaliste ou primitiviste, l’exotique n’est limité ni historiquement, ni géographiquement, ni stylistiquement. Dans cette . . . → En lire plus

Appel à communication : « Objets nomades : circulations, appropriations et identités à l’époque moderne, XVI-XVIIIe siècles » (2-4 mars 2017, Paris & Ecouen)

Claude‑Guy Hallé, Réparation faite à Louis XIV par le doge de Gênes, le 15 mai 1685 (détail), 1710. VersaillesOrganisé par les universités Sorbonne Nouvelle – Paris 3, Paris Diderot – Paris 7, Paris Ouest Nanterre La Défense, et Paris 13 en partenariat avec le musée national de la Renaissance d’Écouen et le musée Cognacq-Jay, et avec le soutien de la Région Ile-de-France, ce colloque pluridisciplinaire vise à confronter une approche historique des objets dans leur dimension sociale, économique et technique, à l’étude des objets dans l’art et la littérature, qui offrent autant de « traces » de la vie de ces objets nous permettant de définir leur trajectoire et les modalités . . . → En lire plus

Rencontres : « Autour du Prix 2015 du musée d’Orsay » (Paris, 16 juin 2016)

Image OrsayLe musée d’Orsay a créé un Prix en 2006, qui est attribué tous les ans à une thèse d’histoire de l’art portant principalement sur la deuxième moitié du XIXe siècle.

Cette initiative a pour ambition de renforcer les liens entre musées et universités et de leur permettre de travailler ensemble plus activement.

Prix 2015 : Au-delà des Pyrénées: Les artistes Catalans à Paris au tournant du XXe siècle

Laura Karp Lugo, chercheur associé à l’InTRu, Université François Rabelais, Tours, Lauréate du Prix du musée d’Orsay 2015

Au tournant du XXe siècle, les artistes catalans se . . . → En lire plus

Table ronde : « La migration des langages artistiques » (Fontainebleau, 5 juin 2016)

MigrationÀ partir de mises en parallèle au niveau européen et extra-européen (la maquette d’architecture, les différentes néo-Renaissances au XIXe siècle, les femmes commanditaires entre Occident et Empire ottoman…), les interventions graviteront autour de l’historiographie et l’archéologie dans un souci de transversalité et de dialogue entre les différents domaines artistiques (architecture, peinture, dessin, littérature…) et intellectuels.

Avec Marco Folin (université de Gênes), Olga Medvedkova (CNRS), François Queyrel (EPHE) et Sabine Frommel (EPHE).

05/06/2016 – 16h00 à 17h00

Château de Fontainebleau – Vestibule Serlio (19 places)

http://festivaldelhistoiredelart.com/programmes/les-editions-campisano-presentent-la-migration-des-langages-artistiques-a-lepoque-moderne/

affichette

Appel à candidature : Poste de chercheur contractuel en histoire de l’art (Florence, 2016-2019)

kunsthistorisches-institut-florenzThe Kunsthistorisches Institut in Florenz – Max-Planck-Institut (KHI) invites applications for the position of a full-time postdoctoral research collaborator (Wissenschaftliche Assistenz) in the department of Prof. Dr. Gerhard Wolf, starting in July 2016 or later for a period of three years.

Deadline: 24 June 2016

The research collaborator assumes a high degree of responsibility within the department, working closely with the director and should contribute to the scientific and organizational activities of the department and the institute. The collaborator is expected to pursue his/her own research as well, and to participate in projects of the KHI, an internationally oriented and broadly connected Max Planck Institute focused on Italian, Mediterranean, and global art histories.

. . . → En lire plus

Séminaire : « Les peintres Italiens itinérants en France Méridionale (fin XVIIIe-XIXe siècle) » (Toulouse, 20 mai 2016)

banditi-programme-20-mai_1463040746076-jpgSéminaire Banditi : les peintres Italiens itinérants en France Méridionale (fin XVIIIe-XIXe siècle) Vendredi 20 mai 2016, 10h-18h Université Toulouse Jean Jaurès (UT2J), Bâtiment Olympe de Gouges, salle GH123

 

PROGRAMME

Matinée 10h– Accueil Invitée d’honneur, Josette CHEMERY, descendante des Pedoya, peintres Italiens.

• Sophie DUHEM, Maître de conférences, Histoire de l’art moderne, Framespa, UT2J Présentation du projet BAnDITI (Labex SMS). Aborder la notion de « réseau » en Histoire de l’art.

• Julien PASCHETTA, Chargé de recherches, Labex SMS, Framespa Carnets et dessins, témoins du travail quotidien des Pedoya au XIXe siècle

• Thibaut DE ROUVRAY, Chargé de missions de l’Inventaire, Conservateur des Antiquités et Objets d’art, Hautes-Pyrénées Les peintres Italiens itinérants dans les Hautes-Pyrénées. Etat de la question.

Après-Midi . . . → En lire plus

Rencontres : Présentation de l’ouvrage « Art beyond borders : artistic exchange in communist Europe (1945-1989) » (Paris, 31 mai 2016)

J. Bazin, P. Piotrowski et P. Dubourg Glatigny, Art beyond borders - artistic exchange in communist Europe (1945-1989), Budapest, 2016Art beyond borders présente et analyse les interactions artistiques entre les pays du bloc socialiste ainsi qu’entre l’Est et l’Ouest. Durant la guerre froide, l’échange d’idées et de théories parvint à unifier assez remarquablement les avant-gardes artistiques. Malgré le rideau de fer, on assiste à de nombreux déplacements d’artistes, d’œuvres et de pratiques. Cet ouvrage procure une analyse contextualisée de ces échanges, en soulignant leur caractère fluctuant et en attachant une attention particulière au décalage entre la production et la réception. Loin des exposés nationalistes ou idéologiques qui ont jusqu’alors prévalu, nous . . . → En lire plus

Colloque : « Construire avec le corps humain » (Paris et Fontainebleau, 18-20 mai 2016)

Caryatides entourant une fresque de Primatice,1541-1544, FontainebleauLes ordres anthropomorphes témoignent d’une extraordinaire continuité depuis l’Antiquité grecque, même durant le Moyen Âge. Grâce à la description détaillée des Perses et des Caryatides par Vitruve dans son De Architectura, ils demeurèrent longtemps liés à la métaphore de la soumission et du châtiment. Le patrimoine classique a légué de nombreuses variantes de ces ordres parmi lesquels termes, atlantes et formes mixtes, où le corps humain peut être entier ou fragmenté. A l’occasion de la réactualisation de l’héritage romain pendant la Renaissance, ces supports profitèrent d’une réception prodigieuse, marquée par des prototypes créés par Raphaël et Michel-Ange dans des œuvres commandées par les . . . → En lire plus

Appel à communication : « Cultural Encounters: Tensions and Polarities of Transmission from the Late Middle Ages to the Enlightenment » (Londres, 17 novembre 2016)

WarburgThe Warburg Institute will host its first Postgraduate Symposium on 17 November 2016. It will explore the concept of cultural encounters and focus particularly on their productive outcomes. We are interested, above all, in the dynamics of cultural change across time and space. The Symposium will be multidisciplinary, and will cover topics that fall into the unique classification system of the Warburg Library: Image, Word, Orientation and Action.

The aim of the Symposium will be to map the diverse and intricate forces which have driven cultural encounters in the past and which also help define contemporary societies. Amongst the questions that we hope to address are: the degree to which productive outcomes can . . . → En lire plus

Appel à publication : « Renaissance Modernities », I Tatti Studies in the Italian Renaissance (2017)

itatti_cover_reduced We are currently soliciting essays for I Tatti Studies in the Italian Renaissance for a forthcoming cluster called « Renaissance Modernities. »

We welcome submissions in Italian or English of 6,000–10,000 words (including notes) that address the reappearance, reconfiguration, appropriation or translation of Renaissance Italian art, literature, philosophy, music, religious practice, and intellectual life in the modern or post-modern era. Essays focusing on historiography and modern or contemporary (re)interpretations of the Renaissance are also eligible.

We especially encourage scholars who might wish to take advantage of the multi-media capabilities of our online version of the journal (video or audio clips).

Submission deadline for completed essays is June 30, 2016. Selected essays will appear . . . → En lire plus