Appel à communication : Rois et Reines (Madrid, 12-15 sept. 2017)

Kings and Queens 6 (Madrid, 12-15 Sep 17)

Madrid, Universidad Nacional de Educación a Distancia, Geography and History Faculty, Paseo Senda del Rey, 7, September 12 – 15, 2017 Deadline: Mar 30, 2017 <http://www.royalstudiesnetwork.org/k-q-conference-series>

Kings & Queens 6

Capture d'écran 2017-02-13 23.42.49The Kings & Queens conference series will be travelling to Madrid in 2017 for its sixth edition. In this occasion, we aim to connect scholars across the world whose research focuses on topics related to royal history, diplomacy, art history, political history, biographical studies or any other issues included in the scope of the royal studies. In particular, this edition of the Kings and Queens congress will . . . → En lire plus

Colloque : « Mazarin, Rome et l’Italie » (Paris, Ecole nationale des Chartes – Bibliothèque Mazarine, 11-13 mai 2017)

Robert Nanteuil, Mazarin dans sa galerie, 1659

Ce colloque, qui prend la suite du colloque Mazarin, les lettres et les arts (Institut, décembre 2002, publié en 2006), portera sur les liens de Mazarin avec Rome et l’Italie, pendant sa période romaine, jusqu’en 1643, puis pendant son ministériat en France. Dans une double perspective, celle de l’histoire et celle de l’histoire des arts, on y étudiera ses réseaux (diplomatiques, politiques, religieux, familiaux, de rensei gnement, les uns et les autres étant souvent mêlés), son collectionnisme, son mécénat, sa propagande.

PROGRAMME

Jeudi 11 mai 2017

Bibliothèque Mazarine

14h-Accueil

HISTOIRE DES ARTS

Président de séance : . . . → En lire plus

Journée d’études : « Instrumentalisations de l’art » (Paris, 25 février 2017)

02/04 / 2017-écran-11.01.03-500x353Le couple problématique de l’instrumentalisation et de l’autonomie de l’art a été au cœur des enjeux de la modernité artistique. À cet égard, la période 1960-1980 a représenté un basculement. D’une part, dans le sillage du débat postmoderniste, nombre d’artistes et de théoriciens ont promu une conception de l’art comme activité nécessairement investie dans la réalité vécue, sociale, politique. D’autre part, avec la fin de la guerre froide et la globalisation économique, les stratégies traditionnelles d’instrumentalisation politique de l’art nous paraissent, à tort ou à raison, s’être raréfiées.

De ce fait, la question de l’instrumentalisation de l’art semble s’être déplacée au cours des . . . → En lire plus

Conférence : Le Quatuor pour la fin du temps d’Olivier Messiaen (Paris, 31 janvier)

Ce cycle de conférences organisé conjointement par la BnF et l’INHA met en valeur les collections des deux institutions. À chaque séance, un conservateur de la BnF ou de l’INHA et un universitaire, chercheur ou spécialiste, présentent un document phare sorti exceptionnellement des collections. Conférences organisées dans le cadre de la réouverture du site Richelieu, Bibliothèques, Musée, Galeries, en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France.

Description de la séance

Le Quatuor pour la fin du temps, œuvre majeure d’Olivier Messiaen, a été composé en grande partie au Stalag VIII A du camp de Görlitz, en Silésie, où le compositeur était emprisonné avec d’autres musiciens. L’œuvre est créée au camp, le . . . → En lire plus

Colloque : « Que font les images dans l’espace public ? » (Genève, 18-20 janvier 2017)

Grand Théâtre, Genève Mireille Georges, 2015

Grand Théâtre, Mireille Georges, 2015

Dans le champ des études visuelles, d’importants travaux publiés ou traduits récemment portent sur l’agentivité des images. Parallèlement, les concepts de performance et de performativité sont de plus en plus employés dans les sciences sociales, et en particulier, interrogés par la géographie.

Au croisement de ces agendas scientifiques, le colloque proposé par la Faculté des sciences de la société de l’Université de Genève porte sur ce que font les images dans l’espace public. Portraits et statues, affiches publicitaires et politiques, écrans, projections lumineuses, street art et installations artistiques, expositions photographiques, etc. : des images de toutes . . . → En lire plus

Appel à communication : Ateliers de l’ARIP (Paris, 2017)

Extrait de Skating with Bror Myer (1921)Au vu de l’intérêt qu’ont suscité les séminaires menés par l’Association de recherche sur l’image photographique les années passées, l’ARIP reconduit un cycle de rendez-vous pour l’année 2017.

Ils prendront la forme d’ateliers mensuels avec un objectif double : ils seront d’une part l’occasion de découvrir des sujets de recherche inédits sur la photographie et d’autre part, ils permettront d’aborder et d’explorer des questionnements méthodologiques soulevés par un travail de recherche en photographie, et auxquels se trouvent souvent confronté·e·s nombre de (jeunes) chercheur·e·s. dans ce domaine.

Ces ateliers veulent constituer un lieu participatif et bienveillant d’échanges horizontaux, avec comme enjeu essentiel de partager, . . . → En lire plus

Soutenance de thèse de Mme Emilia Héry (Paris, 12 décembre 2016)

L’ED441 a le plaisir de vous inviter à la soutenance de thèse de Madame Emilia Héry-Montanes, préparée sous la direction de Monsieur Philippe Dagen

Fascisme imaginaire / imaginaire du Fascisme dans l’art italien contemporain (1945 – 2015)

12 décembre 2016 à 14h Salle Jean Mitry (Galerie Colbert, 1er étage, porte 108)

Jury Mr Philippe DAGEN, Professeur, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Directeur de thèse Mme Catherine GRENIER, Conservatrice, habilitée à diriger les recherches, Directrice de la Fondation Giacometti Mme Marie-Anne MATARD-BONUCCI, Professeure, Université Paris 8, membre de l’Institut universitaire de France Mme Évelyne TOUSSAINT, Professeure, Université Toulouse Jean Jaurès

Résumé Résumé en français : Pendant soixante-dix ans, de 1945 à 2015, les artistes italiens ont, à travers leurs œuvres, mené un travail de mémoire. Entre une génération . . . → En lire plus

Séminaire : « Art et pouvoir, le pouvoir de l’art » (Paris, 9-10 novembre 2016)

pavillon-de-rohan-detail1

Le séminaire annuel de l’EA 7347 aura lieu les mercredi 9 et jeudi 10 novembre 2016, à INHA (2 rue Vivienne, 75002 Paris), salle Vasari (1er étage). Le thème en sera : « Art et pouvoir, le pouvoir de l’art ».

Vous trouverez ci-dessous le programme de ce séminaire. Nous serions heureux de vous y accueillir.

Programme en pdf

Mercredi 9 novembre 2016 INHA, salle Vasari La commande publique

14.00 Sabine Frommel et Jean-Michel Leniaud Introduction

14h30 Valentina Burgassi (EPHE/Politecnico di Torino) Architecture et pouvoir dans l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem (1530-1798).

15h15 Adela Klinerova (EPHE/Université Charles de Prague) Concours d’architecture du point de vue de . . . → En lire plus

Appel à communication : « Visions » (Lafayette, 24-25 mars 2017)

affiche-de-1968-la-beaute-est-dans-la-rue The Department of Modern Languages at the University of Louisiana at Lafayette (French and Francophone studies) invites submissions for its first annual graduate student colloquium. In light of the current sociopolitical uncertainties we face, and – as some argue (Polony, essayist; Fromentin, politician) – the lack of ideals/objectives that contributes to pessimism, nostalgia, and violence, this colloquium seeks to investigate the notion of “visions” (perceptions, perspectives, visual representations, seeing, etc.) to understand how French/Francophone authors address these issues/topics. Contributions can address any century, any locale of the francophonie.

Possible topics can include (though not limited to): Representing ideologies The migrant crisis: what future? Perceptions and perspectives Visions of/and politics Visual . . . → En lire plus

Conférence : « Une guérilla des choses ? » par Paula Barreiro (Paris, 26 octobre 2016)

roberto-matta-sans-titre-1968 Si, en 1967 Germano Celant parlait d´une « Guérilla povera » et Umberto Eco d´une « Guérilla sémiotique » en Italie, en 1968 Julio Le Parc en France, et Roberto Matta à Cuba faisaient appel à une « Guérilla Culturelle » « dans tous les domaines où la pensée et l’imagination subversives ont un rôle à jouer ». L´action directe et collective, mais aussi la récupération de la valeur subversive des « choses » — en tant que produits du modèle économique et idéologique répressif sur lequel reposait pour eux le pouvoir de l’Occident — ont été au cœur des actions de guérilla artistique et culturelle depuis 1967.

À travers des études . . . → En lire plus

Appel à publication : « L’art et l’argent : financer la création contemporaine », revue Proteus, n°13 (2017)

arnaud-labelle-rojoux-profitez-en-lart-est-encore-en-vente-2005-acrylique-sur-toile Avec son ouverture en octobre 2014, la fondation Louis Vuitton a rouvert un débat du fait de l’ambiguïté de sa position sur le marché de l’art : mécénat et spéculation semblent particulièrement cohabiter. S’il est vrai que le marché de l’art contemporain en particulier était déjà partagé entre amateurs et investisseurs et que l’argent est une importante composante de la création artistique, les investisseurs n’œuvraient pas jusqu’alors de la même manière pour la promotion de leurs acquisitions. À quel point le financement de l’art écrit-il l’histoire des œuvres qui passeront à la postérité, et ce avant même leur création ?

L’exemple précédant montre que le mécénat – qu’il soit institutionnel . . . → En lire plus

Colloque : « ‘Sans blague aucune, c’était splendide*’ Regards sur le Second Empire » (Paris, 24-25 novembre 2016)

edouard-manet-bal-masque-a-lopera-1873-washington-national-gallery-of-art Longtemps prisonnier de sa « légende noire », le Second Empire est de plus en plus étudié par les spécialistes du XIXe siècle, toutes disciplines confondues. Organisé en marge de l’exposition « Spectaculaire Second Empire », ce colloque a pour ambition – sans viser à l’exhaustivité – de donner un aperçu des diverses façons dont historiens et historiens d’art abordent de nos jours la France des années 1850 et 1860. Les quatre sessions du colloque, qui auront pour sujet le pouvoir impérial, les échanges, la culture et les héritages du régime, brosseront ainsi le portrait d’une époque par bien des aspects proche de la nôtre.

* « J’ai passé 36 heures . . . → En lire plus

Appel à communication : « Instrumentalisations de l’art » (Paris, 25 février 2017)

bernard-arnault-et-frank-gehry-devant-la-fondation-louis-vuittonL’instrumentalisation de l’art peut être revendiquée positivement par les artistes eux-mêmes lorsqu’ils entendent donner à leurs œuvres et à leurs activités des fins extérieures à la seule appréciation esthétique, qu’il s’agisse d’engagement politique ou d’une application pratique. Dans son sens négatif, l’instrumentalisation de l’art évoque la production contrainte, l’utilisation ou le détournement d’œuvres d’art au service d’intérêts hétéronomes : propagande politique, appropriation idéologique, profit économique, distinction sociale, etc.

Le couple problématique de l’instrumentalisation et de l’autonomie de l’art a été au cœur des enjeux de la modernité artistique, des controverses entre partisans romantiques de l’art pour l’art et promoteurs utilitaristes d’un art social au début du 19e siècle, jusqu’à l’opposition esthétique . . . → En lire plus

Nouvelle publication. Aux confins des arts et de la culture (approches transversales, XVI-XXIe siècle)

Philippe Poirrier et Bertrand Tillier (dir.), Aux confins des arts et de la culture – Approches thématiques et transversales XVIe-XXIe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016.
aux-confinsDepuis quelques décennies, les « arts » font l’objet de recherches qui relèvent de différentes disciplines des sciences sociales : historiens, anthropologues ou sociologues ont fait entrer dans le champ de leurs analyses les artistes, leur statut et leur carrière, leurs ouvres et leurs pratiques, leurs institutions, de même que la réception de leurs productions et les phénomènes d’appropriation ou d’acculturation dont celles-ci ont été l’objet. Par-delà la question récurrente de l’interdisciplinarité, cette configuration témoigne que les « arts », échappant pour partie à une conception positiviste . . . → En lire plus

Appel à communication : « Cité et citoyenneté des Lumières » (Montréal, 11-15 septembre 2017)

sieds-2017 La Société internationale d’étude du dix-huitième siècle (SIEDS) sollicite des contributions de chercheurs se rattachant à tous les domaines de la recherche dix-huitiémiste dans le cadre d’un Séminaire international d’une semaine. D’abord connu sous le nom de Séminaire Est-Ouest, cet événement réunit chaque année des jeunes chercheurs provenant de plusieurs pays.

En 2017, cette rencontre aura lieu à Montréal (Canada) et sera co-organisée par l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et le Groupe de recherche en histoire des sociabilités (GRHS).

Le Séminaire se déroulera du lundi 11 septembre au vendredi 15 septembre 2017 à Montréal.

Ces rencontres sont placées sous la direction scientifique de Pascal Bastien (Histoire, UQAM), Marc André Bernier . . . → En lire plus

Appel à communication : « Dictatures, arts et mémoires : regards croisés Espagne – Cône Sud » (Tours, 28 avril 2017)

francisco-francoDepuis le début des années 2000, la résurgence du passé dictatorial en Espagne et dans les pays du Cône Sud (Argentine, Chili, Uruguay) fait l’objet de nombreuses études, historiques comme sociologiques, qui correspondent à une recherche de mise en lumière du passé problématique. Il s’agit aussi d’une dynamique liée à la société civile qui revendique le besoin de vérité face au discours institutionnalisé depuis l’époque transitionnelle. En parallèle, des pratiques artistiques prennent forme autour de ces questions mémorielles, dans la littérature, la musique, la bande dessinée, le cinéma, la danse ainsi que les arts visuels.

Au cours de cette journée d’étude, il conviendra d’examiner le rôle des arts dans le processus de récupération . . . → En lire plus

Appel à communication : « Il n’y a pas d’art, ni d’historien de l’art neutres » (Montréal, 27-28 janvier 2017)

keith-haring-free-south-africa-1985-afficheAinsi il reste vrai que, dans le monde de l’art, tout ce qui vient de quelqu’un qui n’est pas un homme blanc est relégué aux annales des politiques identitaires, comme si l’identité de l’homme blanc était intrinsèquement neutre. Merray Gerges, “Notes toward an In(con)clusive Identity Politics”, Canadian Art, été 2016.

 

À la lumière des événements en cours mettant en exergue des problèmes sociaux profonds et systémiques en “Amérique du Nord” tels que le racisme à l’encontre des Autochtones, des Noirs canadiens, des Noirs américains, et d’autres groupes racisés, ainsi que l’homophobie, la transphobie et le sexisme, AHGSA Concordia . . . → En lire plus

Appel à communication : « Réformer le gouvernement des villes » (Paris, 19-20 janvier 2017)

societe-franc%cc%a7aise-dhistoire-urbaineLes journées de la Société Française d’Histoire Urbaine souhaitent en 2017 mettre l’accent sur le renouvellement des recherches en histoire politique de la ville. Si les thématiques de la « réforme urbaine », entendues au sens large du terme, sont constamment revisitées, il a semblé pertinent d’interroger, à travers le thème de la réforme du gouvernement urbain, la façon dont les villes se construisent comme des espaces politiques singuliers. Cette interrogation mérite d’être posée sur la longue durée tant les modèles et traditions anciennes de gouvernements des villes apparaissent comme un répertoire historique qui fut sans cesse questionné, commémoré, réactivé ou réinventés.

L’enjeu historiographique est important car il est fréquent . . . → En lire plus

Parution : « Artistes femmes : la parenthèse enchantée, XVIIIe-XIXe siècles »

Séverine Sofio, Artistes femmes : la parenthèse enchantée, XVIIIe-XIXe siècles, CNRS éditions, 2016

13 ill. couleurs

15 x 23 cm

384 pages

ISBN : 978-2-271-09191-8

Prix : 25 €

260px-Lebrun,_Self-portraitEntre 1750 et 1850, l’univers des beaux-arts connaît de profondes mutations, dont l’une des conséquences est la banalisation d’une image positive de la dame artiste. Progressivement, des barrières s’abaissent, des contraintes se desserrent et la pratique de la peinture est rendue plus accessible aux femmes. S’ouvre alors une période de créativité foisonnante associée aux noms – parfois oubliés aujourd’hui –d’Elisabeth Vigée-Lebrun, Adélaïde Labille-Guiard, Marie-Guillemine Benoist, Marguerite Gérard, Constance Mayer, Victoire . . . → En lire plus

Appel à communication : « Winning Hearts and Minds. Multimedia Events, Religious Communication and the Urban Context in the Long Sixteenth Century » (Gand, 1er-2 juin 2017)

Copie d'après Martin van Heemskerck, Le sac de Rome, 6 mai 1527, 1555),During the long sixteenth century a media revolution took place that offered unprecedented possibilities to adopt, express and exchange ideas and opinions, often of a religious nature. Many studies have revealed the importance of media such as script, print, images, theatre, songs, ritual, preaching, rumours, etc. Yet, media, an aspect of early modern communication we fail to grasp due to the institutionalisation of academic disciplines, never function in isolation. A real understanding of how different media interacted and functioned in specific settings is therefore still lacking.

In this workshop, we propose to look at the phenomenon of multimediality during . . . → En lire plus