Colloque : « La Page Monumentalisée » (Paris, 24-26 janvier 2019)

L’inscription antique et son support monumental, de la pierre tombale à l’architecture, jouent un rôle important dans le renouvellement de la page manuscrite et imprimée entre 1480 et 1550. Adoptant une perspective pluridisciplinaire de ce phénomène, le projet proposera un status quæstionis et analysera la multiplicité de facteurs explicatifs, parmi lesquels se posera en particulier la question du pouvoir comme lieu de légitimation de cette esthétique en même temps que lieu ayant besoin de l’aura dégagée par cette nouvelle modalité éditoriale. Cette analyse envisagera la question depuis une pluralité́ de disciplines. La paléographie l’examinera depuis les versants antique et médiéval, afin de constituer un cadre général, et l’histoire de . . . → En lire plus

Workshop : « Téléplaste » avec Tony Oursler (Paris, 22 janvier 2019)

L’Institut National d’Histoire de l’Art,

Fleur Hopkins (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/BnF),

Pierre-Jacques Pernuit (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne),

Alessandra Ronetti (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/École normale supérieure de Pise)

ont le plaisir de vous convier le 22 janvier 2019 de 14H à 19H à un workshop en présence de l’artiste Tony Oursler

Lors de cet événement qui marque le point d’orgue du projet INHAlab2018 « Médias imaginaires », l’artiste américain Tony Oursler, figure essentielle de l’art vidéo qui réfléchit depuis plusieurs années maintenant aux médias invasifs, anticipatifs et prophétiques (The Influence Machine, 2016), s’intéressera à un curieux brevet d’Antoine Cros, du nom de « Téléplaste », c’est-à-dire un transmetteur de matière ou plus simplement . . . → En lire plus

Assemblée générale de l’APAHAU

Assemblée générale de l’APAHAU Samedi 19 janvier 2019 INHA, Salle Vasari, 9h30-12h

Ordre du jour

9h30 – Accueil des membres

9h45 – Approbation du procès-verbal de l’assemblée générale de 2018 – Rapport moral du président – Rapport financier – Rapport sur la revue Histoire de l’art, par Dominique de Font-Réaulx, rédactrice en chef – Bilan du Blog et de la Lettre de l’APAHAU – Réélection de deux membres du bureau* – Questions diverses**

10h45 – Présentation du site de comptes-rendus en ligne Histara, par François Queyrel et Christian Heck

11h00 – Table ronde sur les partenariats musées-universités pour le développement de la recherche, avec Claire Barbillon (École du Louvre), Laurence des Cars (Musée d’Orsay) et Anne-Solène Rolland (Musée du Louvre)

 

Convocation Assemblée générale APAHAU 19 . . . → En lire plus

Conférence du GRHAM : « Un genre bâtard et vicieux » ? Le portrait historié entre Grand Siècle et Lumières, par Marlen Schneider (Paris, 8 février 2019)

Conférence du GRHAM : « Un genre bâtard et vicieux » ? Le portrait historié entre Grand Siècle et Lumières, par Marlen Schneider (Paris, 8 février 2019)

Type : Conférence (entrée libre)

Date et horaire : vendredi 8 février 2019 à 19h

Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Mariette

Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

Très répandu pendant les dernières décennies du XVIIe siècle et la première moitié du XVIIIe, le portrait historié fut un phénomène caractéristique de la société de cour, révélateur des pratiques artistiques et culturelles de l’époque.

. . . → En lire plus

Appel à contribution pour workshop (EPHE, Université de Hambourg) : « Identitäten / Identités » (Hambourg, 3 mai 2019)

Appel à contribution pour workshop (EPHE, Université de Hambourg) : « Identitäten / Identités » (Hambourg, 3 mai 2019)

La question d’une identité nationale, religieuse et culturelle se pose pour le XXIe siècle de manière urgente, étant donné l’importance du fait migratoire (qu’il s’agisse de l’accueil ou de l’expulsion des « migrants »), des groupes d’opinion qui s’en sont emparé et des conflits qui se cristallisent autour des inégalités. Ce qui nous semble particulièrement actuel aujourd’hui concernait déjà l’homme du début de l’époque moderne : du fait de basculements sociaux assez importants et d’inventions spectaculaires, on peut mettre en évidence entre le XVe et le XVIIIe siècle de nombreux débats autour de la question de l’identité, qui trouvent une expression dans l’art, la poésie, la réflexion linguistique et l’architecture. On . . . → En lire plus

Séminaire – « Patrimoine spolié pendant la période du Nazisme (1933-1945) – Recherche de provenance à l’échelle internationale » : Vue de l’intérieur d’un atelier de recherche de provenance – Enquête sur l’origine d’un tableau de la collection Gurlitt (31 janvier 2019, Paris)

INHA, Galerie Colbert, photo : Laszlo Horvath, 2018

INHA, Galerie Colbert, photo : Laszlo Horvath, 2018

L’histoire a fait le tour du monde : la découverte de la collection d’œuvres d’art du marchand allemand Hildebrand Gurlitt en 2013 à Munich. Environ 1 500 œuvres, entassées dans un appartement où logeait son fils, Cornelius, un vieil homme misanthrope et réservé. La collection est alors soupçonnée de contenir nombre d’œuvres d’art spoliées sous le Troisième Reich, Gurlitt ayant été l’un des marchands d’Hitler. Suite au tollé médiatique, le gouvernement allemand a mis en place une cellule de recherche de provenance en 2015 afin d’enquêter sur les origines des . . . → En lire plus

Journée d’études – Valeurs et représentations collectives du patrimoine archéologique (1er février 2019, Paris)

Dame de Brassempouy, Musée d'Archéologie National - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye.

Dame de Brassempouy, Musée d’Archéologie National – Domaine national de Saint-Germain-en-Laye.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre du programme de recherche « Archéologie et bien commun. Les figures de la propriété et du préjudice archéologiques », soutenu par la mission de recherche Droit & Justice, et mis en œuvre par l’Institut des Sciences sociales du Politique (ISP – UMR 7220).

Ce programme a pour ambition d’analyser comment s’est écrit et s’écrit encore une grammaire du droit de l’archéologie projetant l’idée d’un patrimoine collectif. Parmi les axes de recherche engagés, la question du déploiement d’un préjudice archéologique, de préjudices moraux et collectifs provoqués par la perte d’un patrimoine archéologique occupe une . . . → En lire plus

Appel à communications : « Les formes visuelles du collectif XIXe-XXIe siècles » (Tours, 7-8 novembre 2019)

Appel à communications : « Les formes visuelles du collectif XIXe-XXIe siècles » (Tours, 7-8 novembre 2019)

Appel à communications pour le colloque « Les formes visuelles du collectif, XIXe-XXIe siècles » organisé par le laboratoire InTRu à Tours les 7 et 8 novembre 2019 en partenariat avec le Jeu de Paume.

« Un des conflits les plus profonds inhérent au modernisme : celui de la dialectique historique entre l’autonomie individuelle et la représentation d’un collectif à travers des constructions visuelles. »[1]

Des peintures d’histoire du XIXe siècle jusqu’aux grandes productions cinématographiques contemporaines, les œuvres visuelles ont constamment tendance à traiter des . . . → En lire plus

Séminaire – Nuit Bleue : Abounaddara, « Syrie : instantanés d’une histoire en cours » (22 janvier 2019, Paris)

Marie Voignier, Hearing the shape of a drum, 2010, vidéo HDV, 17 min coproduction 6. Berlin Biennale / CAC Bretigny; collection CNAP, Paris; courtesy Marcelle Alix, ParisÉlaboré, à l’invitation de l’INHA, par les étudiants du master 2 « Praxis de la programmation » (université Sorbonne-Nouvelle) sous la direction de Nicole Brenez et Pascale Cassagnau (Cnap), le projet « Nuit Bleue » déclinera, à partir de janvier 2019, un voyage à travers la collection vidéo des œuvres du Fonds national d’art contemporain (Fnac) du Centre national des arts plastiques (Cnap). Dans le cadre . . . → En lire plus

Conférence – Annette Michelson et « l’aspiration radicale » de la critique (17 janvier 2019, Paris)

Annette Michelson dans son appartement, 1985 © Jonas Mekas

Annette Michelson dans son appartement, 1985 © Jonas Mekas

Annette Michelson (1922-2018) a développé, tout au long de sa carrière, une forme singulière de critique, dans laquelle l’analyse rapprochée des objets est vouée à susciter un véritable dialogue théorique avec les œuvres. C’est sur cette hypothèse qu’elle a bâti en 1976, avec Rosalind Krauss, la revue critique et théorique October. Cette soirée réunira trois personnalités venant d’horizons disciplinaires différents, afin de réfléchir à l’héritage d’Annette Michelson et à sa place dans le débat contemporain. À l’aide d’une présentation de documents et de films, seront abordés . . . → En lire plus

Appel à communication : « La peinture murale en Alsace au cœur du Rhin supérieur (du Moyen Âge à nos jours) » (Guebwiller, Dominicains de Haute-Alsace et Château de la Neuenbourg, 2-5 octobre 2019)

Appel à communication : « La peinture murale en Alsace au cœur du Rhin supérieur (du Moyen Âge à nos jours) » (Guebwiller, Dominicains de Haute-Alsace et Château de la Neuenbourg, 2-5 octobre 2019)

Les peintures murales romaines en Alsace ont bénéficié récemment d’une exposition au Musée archéologique de Strasbourg[1]. Le catalogue se concluait par l’évocation de plusieurs décors du Moyen Âge à nos jours, tout en soulignant que les recherches menées sur des édifices religieux étaient insignifiantes et que celles, plus poussées, sur le décor civil n’avaient pas encore donné lieu à la synthèse attendue. En effet, depuis la série d’articles consacrés par le chanoine Walter . . . → En lire plus

Appel à communication : « Le château de fond en comble : hiérarchisation verticale de la résidence aristocratique, au Moyen Âge et à l’époque moderne. » (Chagny, 18-20 octobre 2019)

Appel à communication : « Le château de fond en comble : hiérarchisation verticale de la résidence aristocratique, au Moyen Âge et à l’époque moderne. » (Chagny, 18-20 octobre 2019)

Le château, notamment le château fort du Moyen Âge, a souvent exprimé la qualité de son occupant par une hypertrophie de la dimension verticale ; cette volonté ostentatoire de voir et d’être vu est emblématisée par l’empilement des étages et la surélévation des tours. Du point de vue de la hiérarchisation verticale des espaces intérieurs, le premier étage est généralement réservé aux fonctions les plus nobles, l’apparat et la réception, tandis que les niveaux bas sont abandonnés aux fonctions . . . → En lire plus

Séminaire – « Paradis perdus. Colonisation des paysages et destruction des éco-anthroposystèmes » : Samir Boumediene : La délocalisation de la vie – L’histoire de l’expansion européenne à travers la relation aux plantes (15 janvier 2019, Paris)

Codex Tudela, codex aztèque du milieu du XVIe siècle, Museo de America, Madrid

Codex Tudela, codex aztèque du milieu du XVIe siècle, Museo de America, Madrid

Au croisement de l’histoire, de l’anthropologie et de la philosophie, Samir Boumediene propose d’interpréter, dans leur dimension existentielle, les rapports entre sciences et savoirs à l’époque moderne. Il s’agit de mettre en évidence la dimension savante de l’exercice du pouvoir, en explorant les modalités d’extraction, matérielle et politique, des savoirs sur les plantes et leur diffusion, savante, commerciale et charitable dans l’Europe moderne. Il a publié en 2016 . . . → En lire plus

Table ronde Asie-Occident

Asie-Occident Table ronde à l’occasion de la sortie du n° 82 de la revue Histoire de l’art

30 janvier 2019, 18h-20h Salon Pelliot, Hôtel d’Heidelbach du musée Guimet

À l’occasion de la parution du numéro 82 de la revue Histoire de l’art consacré aux relations entre Asie et Occident, la table ronde réunira quatre personnalités qui ont renouvelé ce champ d’étude. Elle permettra de revenir sur les héritages de l’orientalisme, des études postcoloniales et transculturelles pour envisager leurs usages en histoire de l’art et ouvrir de nouvelles perspectives de compréhension.

Avec :

Monica Juneja . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n° 82 | Sommaire. Asie-Occident

Asie-Occident N° 82 de la revue Histoire de l’art, coordonné par Judith Delfiner, Edith Parlier-Renault et Julie Ramos

Judith Delfiner, Edith Parlier-Renault et Julie Ramos, Introduction

PERSPECTIVES

Charlotte Schmid, « De la Grèce à l’Inde : Kṛṣṇa »

Rui Oliveira Lopes, « L’art dans les missions jésuites en Chine. Une édition illustrée du XVIIe siècle de la Méthode de prière du Rosaire »

Monica Juneja, « ‘Likeness’ as migrating concept – artfully portraying the universal ruler in early modern South Asia »

Gregory Levine, « Evil Buddhas: A Note on a ‘Third . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n° 82. Philippe Cinquini : « Les artistes chinois à l’École des beaux-arts de Paris »

Philippe Cinquini Les artistes chinois à l’École des beaux-arts de Paris Histoire de l’art, numéro 82 (2018/1)

ÉTUDE

Télécharger l’article en pdf

[…] au sujet de mon élève, Fan Ying, sujet de la Céleste République. L’Empire était céleste, je suppose République idem. Fan Ying est un brave garçon, pas bête du tout, fort intelligent même, et qui a bien travaillé bien qu’un peu irrégulièrement. Je crois bien qu’il avait à gagner sa vie, sa pension étant plus que modeste. Donc, cher ami, donnez bons renseignements.1

Dans ce billet adressé en juillet 1915 à son collègue Raphaël Collin professeur à l’École des beaux-arts de Paris, Fernand Cormon faisait coïncider, non sans humour, un regard daté (le Céleste Empire) avec la nouvelle situation . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n° 82. Jean-Baptiste Clais : « Du Népal au Sardanapale. Un itinéraire indien dans l’œuvre de Delacroix »

Jean-Baptiste Clais Du Népal au Sardanapale Un itinéraire indien dans l’œuvre de Delacroix Histoire de l’art, numéro 82 (2018/1)

ÉTUDE

Télécharger l’article en pdf

Fig. 1. Le Kukri du musée Delacroix.

Le musée national Eugène Delacroix conserve un kukri, un couteau népalais traditionnel provenant de la collection personnelle du peintre (fig. 1)[1]. Le kukri est à la fois l’arme de guerre des montagnards népalais et leur outil de tous les jours servant par exemple à couper du bois, à défricher, etc. Différents écrits ethnographiques le décrivent comme un attribut viril essentiel dans la société népalaise. Le kukri du . . . → En lire plus

Appel à publication : « Abraham Bloemaert »

Abraham Bloemaert

sous la direction de Léonie Marquaille (université de Lausanne)

dans le cadre du projet du Fonds National Suisse : Un siècle d’Or ? Repenser la peinture hollandaise du xviie siècle (université de Genève)

Comité scientifique :

Susanne Bartels (université de Genève)

Jan Blanc (université de Genève)

Marije Osnabrugge (université de Genève)

 

Le deuxième numéro de la collection, Gouden eeuw: New Perspectives on Dutch seventeenth-century Art, publié chez Brepols, sera consacré au peintre d’Utrecht Abraham Bloemaert. L’artiste a suscité un réel intérêt depuis la publication du catalogue raisonné des peintures (Marcel Roethlisberger, 1993), complété plus récemment par le catalogue des dessins (Jaap . . . → En lire plus

Appel à candidature : Panofsky Fellowship, Zentralinstitut für Kunstgeschichte, Munich

Prof. Dr. Olivier Bonfait, Université de Bourgogne, will hold the Panofsky Professorship at the Zentralinstitut für Kunstgeschichte Munich in 2019. In connection with this professorship the Zentralinstitut für Kunstgeschichte seeks applications for a Panofsky Fellowship.

The fellowship is intended for doctoral students and postdoctoral scholars (who have graduated within the last five years) who are working on a project related to “The practice of drawing and painting, 16th-17th centuries”. Fellows are expected to maintain a presence at the ZI, to present the Fellowship project, and to partake in the activities of the ZI and the Institut für Kunstgeschichte of the LMU. The fellowship lasts three months and commences in April . . . → En lire plus

Appel à communication : « Suspendre le temps, continuer l’espace » (Paris, 19-20 décembre 2019)

La séparation des arts opérée par Lessing en 1766 a durablement cantonné l’art littéraire dans l’idée d’un temps séquentiel et l’art plastique dans un temps arrêté. Est-on jamais revenu de cette antithèse aussi puissante que retorse comme l’a formulé Lessing il y a 250 ans ? Ce colloque voudrait revisiter l’opposition entre espace et temps en explorant l’idée que l’œuvre littéraire peut être conçue comme un temps suspendu autant que le tableau comme un espace continué. Une telle conception du littéraire et du plastique vise donc à proposer un nouvel ordre de rapport entre les deux formes d’art, non pas dans le but d’en revenir à un . . . → En lire plus